La hausse des taux aux États-Unis continue

 |   |  331  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

La Fed a donc monté ses taux hier comme prévu. 2ème hausse des taux de l'année. 4ème hausse de taux de ce nouveau cycle qui a commencé en décembre 2015. Et annonce d'une nouvelle hausse des taux avant la fin d'année et surtout le programme précis de réduction de son bilan, une liquidation progressive, très progressive, de la masse d'emprunts accumulés pendant les 10 dernières années.

UNE SEULE SURPRISE
La surprise n'est pas là. La vraie surprise c'est l'absence totale de réaction de Donald Trump et du gouvernement. Pas le moindre tweet incendiaire, pas de commentaire dévastateur alors que Yellen, la patronne de la FED, était dans le collimateur de Trump pendant sa campagne et au début de son mandat.

UN APAISEMENT DE FAÇADE...
Les relations se sont donc améliorées ? À peine quelques semaines après sa prise effective de pouvoir, Trump avait déjà changé d'attitude en déclarant que Yellen faisait un super job, je cite. Quelques jours plus tard, il déclarait même qu'il n'excluait pas de la garder pour un deuxième mandat. Gary Cohn, le conseiller économique de Trump, un ex-Goldman Sachs, a répété à plusieurs reprises que la Fed devait faire ce qu'elle avait à faire et que le gouvernement respectait le pouvoir et l'indépendance de la banque centrale.

...MAIS YELLEN NE RESTERA PAS
Et pourtant la politique de la FED ne doit pas plaire au gouvernement. Trump a promis une croissance de plus de 3%, voire de 4%, et pour l'instant on en est loin. Et 3 hausses de taux en une année ne vont pas faciliter les choses. Trump veut une banque centrale laxiste entièrement tournée vers la croissance. Yellen s'inquiète des conséquences du plein-emploi et surtout des plans de relance de Trump qu'elle juge dangereux pour une économie...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/06/2017 à 11:46 :
Disons surtout que trump fait comme tous les autres présidents, il obéit aux marchés financiers.

Il en est où d'ailleurs de sa volonté de séparer les banques de dépôts de celles d'investissement ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :