La mutation de la Chine

 |   |  322  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

La Chine avance comme prévu dans sa mutation d'une économie tournée vers les exportations vers une économie tournée vers la consommation. La croissance du PIB a été de 6,9 % au deuxième semestre. On est loin des 10% de 2010 ou des 14% de 2007. Mais depuis quelques années, la Chine préfère moins de croissance mais une croissance plus saine.

6,9%, C'EST BIEN ?
Oui, c'est un bon chiffre. Il fait suite à une hausse de 6,7 % au premier trimestre. Il est supérieur à l'objectif de 6,5 % affiché par Pékin en début d'année, et il prend à contre-pied de nombreux spécialistes qui prédisaient un atterrissage brutal de l'économie chinoise en 2017. Mais c'est vrai que pour (tous) ceux qui sont partis sur une île déserte pendant 5 ans, voir un 6,9 % pour la croissance chinoise, et bien accueilli qui plus est, cela a de quoi interroger...

CROISSANCE SAINE
La publication du PIB s'est accompagnée de chiffres encourageants : la production industrielle a ainsi augmenté de 7,6% en juin sur un an, les ventes de détail de 11% et l'investissement de 8,6% au premier semestre. Autant d'éléments qui semblent montrer que la demande chinoise est solide, tant sur le marché intérieur qu'à l'extérieur des frontières. La Chine veut aujourd'hui une croissance saine, qui profite aux ménages chinois, et elle veut contrôler les dérapages.

STABILITÉ FINANCIÈRE
Et samedi, le président chinois Xi Jinping avait promis de lutter contre les risques systémiques dans un discours prononcé devant la Conférence nationale sur la finance qui se réunit tous les cinq ans. Selon la presse, le régime va mettre en place un comité de stabilité financière et renforcer les pouvoirs de la Banque centrale. Dans le viseur, la dette chinoise, publique et privée, qui atteint désormais 250...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :