Le best of du morning zapping, le tour de l'éco du 16/08/2017

 |   |  326  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Le 28/03/2017 : Depuis quelques semaines, le trade à la mode, c'est le spread Europe-États-Unis, c'est-à-dire l'achat des actions européennes contre la vente des actions américaines. Rappelons qu'en 2016, les indices américains ont surperformé les actions européennes, comme ça a été le cas 7 fois sur les 10 dernières années.

Pourquoi ce nouveau pari ? L'économie européenne va mieux. Tous les pays de l'Union Européenne, sans exception, ont pour la première fois depuis longtemps un taux de croissance et un taux d'inflation positifs. Et les entreprises en profitent largement avec une progression significative des bénéfices. De l'autre côté, on a l'impression, renforcée par les revers subis depuis son élection par Trump, que les indices américains proches de leurs records historiques ont moins de souffle et que la hausse des taux de la Banque Centrale Américaine finira par peser sur les marchés américains.

Revoir le morning du 28/03/2017

LE TOUR DE L'ÉCO :

LE DOMINO CHINOIS
Les inquiétudes concernant la dette chinoise refont surface. Et cette fois-ci, c'est le Fonds monétaire international qui tire la sonnette d'alarme malgré une révision à la hausse de ses prévisions de croissance annuelle pour l'Empire du Milieu. L'institution craint une hausse de l'endettement sur la période 2018/2020 et notamment celui du secteur non financier qui devrait culminer à 290% du PIB en 2022 contre environ 235% en 2016.

DÉSUNION ET UNION
Londres qui est en pleine procédure de divorce avec l'Union Européenne, plaide pour un accord d'une "union douanière temporaire" après le Brexit. Mais la Commission européenne a accueilli cette requête avec circonspection, surtout que trois sujets prioritaires restent en suspens tels que les futurs droits des citoyens européens, la facture du divorce avec l'Union Européenne, et la question de la frontière entre l'Irlande...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/08/2017 à 13:24 :
"Le best of du morning zapping"
Le ridicule ne tue pas, dommage...
a écrit le 18/08/2017 à 12:50 :
L’avantage que l'UE peut tirer de l’ère Trump, c'est que les leaders américains du numérique vont être entravés par la politique du renfermement prônée par leur chef d’État(s). Il semble accorder la priorité aux vieilles recettes de l'exploitation du sous sol et autres matières premières. La ruée vers l’or (noir ou gazeux dans ce cas), ça fait rêver et cela semble à la portée de tous.
Malgré tout, on ne peut reprocher aux Shadocks de vouloir continuer à pomper, c’est dans la nature des choses. Ne soyons pas trop critiques, car comme disait une publicité « on a les mêmes à la maison ».
Alors que cela fait déjà longtemps que la valeur ajoutée et la richesse induite sont dans l'intelligence et dans la nouvelle économie.
Oui l’Europe peut en profiter pour se développer, exporter et devenir leader dans de nombreux secteurs, mais pour cela il faudrait à la fois faire preuve de rigueur et d’innovation. Un mélange difficile à doser.
Le temps nous est compté avant que la Chine ne devienne opérationnelle. Pour exemple, ils auraient réussi leur expérience de communication quantique avec un satellite… Nous ne serions donc plus les seuls à disposer de scientifiques ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :