Le calme après la tempête

 |   |  338  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Stabilisation des marchés après la chute de cette semaine et déjà beaucoup d'enseignements à tirer de cette secousse de mercredi et qui a continué hier jusqu'à l'ouverture des marchés américains.

UN WAKE-UP CALL
La première c'est que pour la première fois, ou presque, depuis le début d'année, les investisseurs sont sortis de l'optimisme béat dans lequel ils étaient. Un optimisme qui était illustré par les records de baisse de la volatilité, l'indice de peur des marchés. Au plus bas depuis 25 ans, il a fini tout de même par rebondir. Un rebond spectaculaire, près de 50% de hausse en une seule journée, mais tout est relatif. Aux niveaux actuels il reste encore à des niveaux historiquement bas, ce qui prouve qu'il s'agit plus pour l'instant d'un wake-up call que d'une véritable panique ou même d'un retournement de tendance.

MOINS DE CERTITUDES
Les certitudes de début d'année ont tout de même été ébranlées. Sur le dollar, c'est clair. Et l'affaire, ou plutôt les affaires Trump, vont continuer à le miner. Rappelons que c'était un des paris de l'année sur lequel on trouvait tous les fonds spéculatifs. Autre grand pari de l'année, les pays émergents. Et là ce n'est ni la hausse des taux de la FED, ni le protectionnisme de Trump qui ont servi de catalyseur à une correction. C'est la politique intérieure brésilienne et les difficultés du président. Effondrement de la bourse brésilienne et, dans son sillage, on a assisté hier à la baisse du rand sud-africain et du peso mexicain. Là encore, même si la situation se stabilise, le doute s'est immiscé et les marchés émergents risquent de rester sous pression.

LA FIN DES "REFLATION TRADES"?
Ce sont finalement toutes les grandes tendances de marchés post-élection de Trump qui se retournent. Ce qu'on...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :