Le Dow Jones finit sur un record, proche des 20.000 points

 |   |  286  mots
(Crédits : © Brendan McDermid / Reuters)
Malgré le peu d'actualité économique à l'approche des fêtes, le Dow Jones (+0,46%) a battu un record mardi à Wall Street, frôlant le cap historique des 20.000 points, et le Nasdaq (+0,49%) a aussi fini à un niveau sans précédent.

Selon les résultats définitifs, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average a gagné 91,56 points à 19.974,62 points, finissant à un niveau jamais vu après être passé en cours de séance à une quinzaine de points des 20.000. Le Nasdaq, à dominante technologique, a pris 26,50 points à 5.483,94 points, là aussi un record.

L'indice élargi S&P 500 a avancé de 8,23 points, soit 0,36%, à 2.270,76 points.

"La Bourse garde une lancée positive et les investisseurs ne veulent pas rater la fête", a résumé Jack Ablin, de BMO Market. "On verra comment les choses tournent après le nouvel an, mais pour le moment, le plus simple c'est de parier à la hausse."

De fait, Wall Street, qui a enchaîné les records depuis l'élection début novembre de Donald Trump à la présidence américaine, a affiché cette bonne forme sans profiter d'une actualité particulière, d'autant que beaucoup d'investisseurs s'absentent déjà à l'approche de Noël et du jour de l'an.

L'actualité économique s'est résumée à la décision sans surprise de la Banque du Japon (BoJ) de maintenir en l'état sa politique interventionniste, tandis que sur le plan géopolitique, les marchés n'ont guère pâti d'un contexte troublé la veille par un attentat meurtrier au camion en Allemagne et l'assassinat de l'ambassadeur russe en Turquie.

"Les investisseurs sont sur des charbons ardents en attendant que le Dow Jones dépasse 20.000 points" a résumé Sam Stovall, de CFRA, avançant que la perspective d'un tel cap prenait des accents de "prophétie auto-réalisatrice".

"C'est comme si les investisseurs se contentaient de regarder la Bourse monter... Tout comme ils regarderont le Dow Jones retomber à la fin du mois", a avancé M. Stovall.

(Avec l'AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/12/2016 à 15:49 :
quand est ce qu'un journaliste va enfin mettre le nez dans le mécanisme de contrôle des bourses ?
tous est orchestre par ordinateur actuellement, voila pourquoi les bourses ne s’enflamme pas en fonction des événement "humain" . voila aussi pourquoi on voit beaucoup d'expert en économie ne plus rien comprendre.Tous est fait par ordinateur et par équation automatique .
Dans les grande banque, on redoute plus une coupure éclectique générale de plus de 4 jours que d'un soulèvement populaire dans un pays de l'europe.
a écrit le 21/12/2016 à 15:35 :
Attention au révéil de la bète.... surtout en sursaut!!!!!!! n'importe quoi.... il n'y a pas de fondamentaux..
a écrit le 21/12/2016 à 10:16 :
"On verra comment les choses tournent après le nouvel an, mais pour le moment, le plus simple c'est de parier à la hausse."

Voilà des gens responsables et visionnaires ya pas à dire... Déplorable.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :