Le retour des fonds spéculatifs

 |   |  333  mots
Marc Fiorentino.
Marc Fiorentino. (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Les hedge funds, ces fonds spéculatifs, vont bien. Je savais que vous êtiez inquiets pour eux mais rassurez vous, c'est l'année de leur comeback. Ces fonds spéculatifs qu'on adore détester sont ceux qui, il y a encore quelques années, pouvaient déstabiliser un gouvernement, une entreprise, ou encore un pays tout entier en s'attaquant à sa monnaie, à ses emprunts d'état ou à son indice boursier.

LA FIN DU PURGATOIRE ?

Mais depuis quelques années, on entendait moins parler d'eux. La raison ? Simple. Des performances médiocres. Nettement inférieures aux performances des indices boursiers. Et quand on prélève 2% de frais de gestion plus 20% des profits, on ne peut pas se permettre de faire des performances nulles ou négatives. Certains fonds ont du mettre la clé sous la porte, d'autres ont subi des sorties massives d'investisseurs

Des investisseurs qui reviennent depuis le début d'année car leur performance redevient intéressante. En moyenne une hausse de 5.4% depuis le début d'année, 8.3% même pour les fonds avec un fort biais boursier. C'est la meilleure performance depuis 2010.

DES PARIS GAGNANTS

Ils reviennent donc dans les radars des investisseurs. Surtout les investisseurs asiatiques ou encore les investisseurs du Moyen Orient. Ce n'est pas encore l'euphorie ni la ruée vers les hedge funds, mais c'est, enfin pour eux, la fin de la période des vaches, relativement, maigres...

Ils ont fait les bons paris: beaucoup tout simplement sur la hausse de la bourse et la bourse affiche des records tous les jours. Récemment, la baisse du dollar ou encore la hausse de l'or. Ils se sont aussi beaucoup acharnés sur les valeurs du commerce traditionnel américain décimé par Amazon en vendant à découvert ces valeurs. Et ils ont également misé sur le retour en grâce des marchés émergents. Alors que 112 milliards de dollars avaient...

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/10/2017 à 10:16 :
"Elle n'a pas pu maitriser une toux permanente,"

Incroyable non mais quelle incompétence ! C'est vraiment le signe que le brexit est en train d'anéantir ce pays !

Bad england, bad bad bad...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :