Les Etats-Unis boostés par la reprise du commerce international

 |   |  372  mots
(Crédits : Reuters)
Chaque matin, l'actualité commentée par Marc Fiorentino...

Le déficit commercial des Etats-Unis a diminué plus que prévu en juillet avec des exportations au plus haut depuis 10 mois, ce qui semble montrer que la croissance économique s'est accélérée au début du troisième trimestre. Autre indicateur encourageant, les commandes industrielles sont ressorties en hausse de 1,9% en juillet après -1,8% pour la lecture révisée du mois de juin.

Sur le front économique, les nouvelles sont bonnes aux Etats-Unis. Le déficit s'est contracté de 11,6% à 39,5 milliards de dollars, alors qu'il avait augmenté les trois mois précédents, après un déficit révisé à 44,7 milliards en juin, a annoncé le département du Commerce.

Plus précisément, les exportations de biens et de services ont augmenté de 1,9% en juillet à 186,3 milliards de dollars, au plus haut depuis septembre 2015. Celles vers l'Union européenne ont cependant chuté de 9,5% et celles vers la Grande-Bretagne ont rétrogradé de 9,2%. Les exportations vers la Chine ont augmenté de 3,8%.

Malgré la hausse de juillet, les exportations continuent de pâtir des effets résiduels de la montée du dollar face aux monnaies des principaux partenaires commerciaux des Etats-Unis de juin 2014 à décembre.

Les importations de biens et de services ont quant à elles baissé de 0,8% à 225,8 milliards de dollars en juillet. Les importations de Chine ont augmenté de 2,4% toutefois et le déficit commercial des Etats-Unis avec la Chine a augmenté de 1,9% à 30,3 milliards de dollars en juillet.

Les statistiques confirment la bonne santé de l'économie américaine, ce qui renforce l'hypothèse de voir la Fed modifier sa politique monétaire. Mais de l'autre coté, l'économie américaine a créé nettement moins d'emplois que prévu (151 000) au mois d'août après deux mois consécutifs de créations de postes soutenues.

La grande question est de savoir quand la Fed augmentera ses taux : avant ou après les élections américaines... peut être même pas avant l'année prochaine si l'économie américaine devait montrer des signes d'essoufflement.

Après ces bons indicateurs, le CAC accélérait à la hausse avec un gain de 1,98%, à 4527 points.

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :