Lost

 |   |  408  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité commentée par Marc Fiorentino...

Pauvres traders et pauvres investisseurs. Cette année 2016 va vraiment les rendre dingues. Ils sont perdus et errent sur les marchés comme des âmes en peine à la recherche d'une boussole ou d'un sauveur. Même les convictions qui ne devaient pas faire l'ombre d'un doute volent en éclats. Et parmi elles, la conviction peut être la plus forte de l'année : la hausse du dollar.

LA CHUTE DU DOLLAR

Une hausse du dollar liée au fossé grandissant des politiques monétaires entre la FED qui a commencé à relever ses taux et tous les pays du club des taux négatifs. Quand le Japon a rejoint ce club, la réaction des marchés a été parfaitement rationnelle et académique, le yen a chuté et le dollar a flambé. Mais voilà que depuis hier, rien ne va plus. Le dollar s'est littéralement écrasé, contre les monnaies des pays développés mais même contre les monnaies des pays émergents pourtant totalement submergés.

Le déclencheur de cette baisse ?

Des indicateurs économiques médiocres. En l'occurrence, un ISM plus bas que prévu. Et une petite déclaration d'un membre de la FED qui pense que la politique monétaire Américaine est trop restrictive par rapport à l'évolution économique du pays.

ON PARLE MAINTENANT DE RECESSION

Pour faire simple, on commence à se demander si après 6 ou 7 ans de croissance, les Etats Unis vont entrer en récession, comme à chaque fois par le passé. Et à chaque mauvais indicateur, la réaction va être la même ; toujours avec une bonne dose d'exagération.

Et ces craintes sont plus fortes que celles sur la Chine ou le pétrole ou disons qu'on a déjà anticipé le pire ou presque sur le pétrole. Ceux qui nous annonçaient le pétrole à 200 dollars quand il valait 100 dollars, nous ont promis les 20 dollars ; ce qui a justement permis au pétrole de flamber de 20% en quelques jours. Les ex adeptes de la sino béatitude nous ont eux promis l'effondrement total de la Chine. Et en ce début d'année, tous nos espoirs reposent sur les Etats Unis. Il faut qu'ils tiennent. Si les Etats Unis craquent aussi, c'est qu'on est vraiment dans ce qu'on appelle maintenant la stagnation séculaire mondiale. S'ils tiennent, on peut être...

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :