Petit accès de faiblesse sur les bourses européennes

 |   |  336  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Petit accès de faiblesse sur les marchés européens et sur le CAC depuis quelques jours. 5 jours de baisses consécutives pour l'Eurostoxx 50, l'indice phare des valeurs européennes, 6 pour le CAC qui perd plus de 3% en un semaine. Et des éléments intéressants à noter.

L'EUROPE MOINS BIEN QUE LES ÉTATS-UNIS
Tout d'abord qu'une fois de plus quand les marchés baissent, les marchés américains résistent mieux que les marchés européens. Les indices américains restent très proches de leurs records absolus et c'est paradoxal parce qu'il y a un large consensus sur le fait que ce sont les indices américains et non les indices européens qui sont surévalués et encore plus paradoxal, une des explications de la baisse viendrait des États-Unis et de l'inquiétude sur l'ampleur et le timing de la baisse des impôts.

QU'EST-CE QU'UN MARCHÉ ?
On sent une certaine nervosité chez les gérants et les investisseurs institutionnels et c'est l'autre élément intéressant. On a baissé certes. Mais finalement on a baissé de 3% après des semaines ininterrompues de hausses, des semaines qui se suivaient et se ressemblaient avec des triples records absolus aux États-Unis et des records annuels en Europe. Mais on a le sentiment que les investisseurs ont oublié ce qu'était un marché. Un marché ce sont des acheteurs mais aussi des vendeurs, et un marché, normalement, c'est une tendance de fond mais avec une alternance régulière entre des hausses et des baisses.

UN PETIT WAKE UP CALL
Cette baisse est un rappel des règles de base de fonctionnement d'un marché. Un wake up call, un réveil. Un tout petit réveil car pour l'instant c'est une toute petite baisse qui pourrait être effacée en quelques séances si on reprend les bonnes vieilles habitudes de tout acheter tout le temps...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/11/2017 à 10:03 :
"on reprend les bonnes vieilles habitudes de tout acheter tout le temps que les nouvelles soient bonnes ou mauvaises. C'est intéressant de voir à quel point l'action des banques centrales, l'injection massive de liquidités, a faussé les règles de fonctionnement des marchés et à quel point les investisseurs se sont habitués à ce nouvel environnement avec une totale complaisance"

Entièrement d'accord.

"EDF en Bourse c'est un scandale."

Totalement incompréhensible en effet, du grand n'importe quoi.

"la Chine qui continue pourtant à nous faire son cinéma en se présentant comme le nouveau champion de l'environnement."

Exactement !

Nous autres anarchistes quand on a débarqué dans les forums on s'est fait insulter de toutes les façons, troller à l'infini, dénigrés, méprisés et-c... nous assimilant systématiquement au gauchisme parce que c'est plus facile à comprendre pour les benêts quand on leur met les phénomènes dans les cases qu'ils connaissent, quand on leur montre des ennemis à combattre.

Du coup nombreux ont déserté, d'excellents commentateurs, car ayant autre chose à faire que de se faire harceler par des imbéciles bien souvent avec l'aval des modérateurs alors que finalement je me rend compte que c'est l'opinion générale qui vient à l'anarchie parce que les anarchistes ont toujours eu et auront toujours raison.

"L'homme n'est réellement libre qu'autant que sa liberté, librement reconnue et représentée comme par un miroir par la conscience libre de tous les autres, trouve la confirmation de son extension à l'infini dans leur liberté. L'homme n'est vraiment que parmi d'autres hommes également libres; et comme il n'est libre qu'à titre humain, l'esclavage d'un seul homme sur la terre, étant une offense contre le principe même de l'humanité, est une négation de la liberté de tous." M. Bakounine

Ne pas oublier que le principe fondateur d'internet c'est le "peer to peer".

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :