Plus d'impôts ou moins d'impôts ?

 |   |  327  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Depuis le discours de politique générale d'Edouard Philippe qui ressemblait à s'y méprendre à un plan d'austérité, le gouvernement est monté au créneau pour expliquer qu'il allait tenir les promesses du candidat Macron en matière de baisses d'impôts. Dès 2018. Partiellement.

MISE AU POINT
Devant le tollé soulevé par les reports des principales promesses présidentielles, le gouvernement a annoncé que les prélèvements obligatoires allaient baisser de 7 milliards d'euros. Le Maire a même expliqué qu'on pouvait baisser les dépenses publiques et baisser les impôts en même temps. Le gouvernement s'est surtout empressé de démentir le projet de taxation du livret A qu'avait annoncé le JDD.

REVIREMENT
Virage à 180 degrés donc. L'ISF pourrait être réformé dès 2018. Et une partie de la suppression de la taxe d'habitation pourrait être aussi appliquée dès 2018. On le saura bientôt. Pour l'instant, on n'a qu'une certitude : la hausse de la CSG, elle, est bien pour 2018.

UN G20 ÉTRANGE
C'était un G20 étrange. Loin de l'image d'entente cordiale que ce type de sommet essaie de projeter. Tout d'abord du fait de la présence de Trump. Trump qui a boycotté toutes les discussions sur le climat, Trump qui semblait plus intéressé par ses relations avec Poutine et la Russie que par l'avenir du monde. Mais également du fait des violences à Hambourg qui ressemblaient à des scènes de guerre. La bonne nouvelle, c'est que Trump, et le Brexit, renforcent chaque jour un peu plus la cohésion européenne. Et ça, ce n'était pas souvent le cas lors des précédents G20.

TRUMP ET POUTINE
"Vladimir, tu me jures que tu n'as pas cherché à intervenir dans nos élections avec tes hackers?" "Je te le jure Donald" "Les yeux dans les yeux?" "Les yeux dans les yeux" "Bon,...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/07/2017 à 13:54 :
Ce sera plus, c'est evident. Les francais vont regrettter d'avoir vote pour cet opportuniste.
a écrit le 10/07/2017 à 11:17 :
Plus d'impôts pour les classes moyennes et moins d'impôts pour les riches, classique.

"Mais également du fait des violences à Hambourg qui ressemblaient à des scènes de guerre"

Petit à petit les manifestations sous domination des syndicats ne se contentent plus de marcher sur tel parcours pré déterminé avec les autorités et qui ressemble plus à une "fête au village" avec sa musique basique, ses saucisses mergez, ses confettis, les manifs ressemblent plus à carnaval qu'à une réelle volonté d'inquiéter le pouvoir.

La paupérisation du monde lié à l'esclavagisme néolibéral imposée à marche forcée fait que les manifestations seront de plus en plus virulentes, quand vous savez que les politiciens sont sourds aux revendications citoyennes il était évident que les tensions s'accumulent et finissent par exploser.

Ce n'est pas parce que jusqu'ici nous avons toujours subis que cela restera comme cela tout le temps.

"La bonne nouvelle, c'est que Trump, et le Brexit, renforcent chaque jour un peu plus la cohésion européenne"

La mauvaise étant que c'est dorénavant l'allemagne qui la divise.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :