Pourquoi le dollar ne monte pas encore ?

 |   |  337  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Le dollar fait du surplace depuis quelques jours. Je plains tous ceux qui doivent prévoir l'évolution du cours du dollar pour 2017. Et notamment les entreprises exportatrices et importatrices pour qui cette évolution peut avoir un impact significatif sur leurs résultats. Depuis le début d'année, le dollar se cherche même s'il s'est globalement raffermi, surtout après l'élection de Trump.

DES FONDAMENTAUX FAVORABLES

Le dollar prend très souvent les traders et les investisseurs à contrepied et ne fait pas vraiment ce qu'on attend qu'il fasse.

Il devrait exploser à la hausse. En toute logique de marchés. Les fondamentaux lui sont extrêmement favorables. En théorie un des éléments déterminants de la variation d'une monnaie, c'est son rendement. Et aujourd'hui le différentiel de rendement entre les taux à long terme américains et les taux à long terme européens, par exemple, est à un niveau historique. Près de 2% d'écart entre les États-Unis et l'Allemagne, plus de 1.2% d'écart entre les États-Unis et la Grande Bretagne. Et comme on le sait, cet écart devrait continuer à augmenter avec la politique agressive de hausse des taux de la banque centrale américaine, et des banques centrales européennes ou japonaises qui elles vont continuer à mener une politique laxiste. Donc sur le papier, toutes les conditions sont réunies pour une accélération de la hausse du dollar.

QU'EST CE QUI BLOQUE LA HAUSSE?

Difficile à dire. Elle peut démarrer à tout moment mais pour l'instant ça patine. Les fonds spéculatifs, les hedge funds, sont massivement positionnés à la hausse mais malgré ça, le mouvement n'a pas encore réellement démarré. Il faut dire d'abord que le dollar s'est globalement apprécié au fil des années, on le voit contre l'euro. D'autre part des investisseurs jouent maintenant le fait que les actifs européens ou émergents, et notamment les actions, sont sous...

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :