Progression spectaculaire du niveau de vie aux États-Unis

 |   |  324  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Vous savez qu'on se pose sans cesse la question de savoir si les États-Unis vont bien, trop bien ou s'ils s'apprêtent à entrer en récession. Tout ça pour connaître le sens du vent des taux d'intérêt. Hier, on a eu un chiffre spectaculaire. Le revenu moyen des ménages aux États-Unis a bondi de 5.2%. On n'a pas vu une telle progression depuis que cet indicateur existe, c'est-à-dire depuis 1967.

TOUT VA TRÈS BIEN, MERCI POUR EUX

On est tout proches maintenant des niveaux de l'avant crise de 2008 et du record historique de 1999. Et, point essentiel, la classe moyenne en profite largement. Grâce à la baisse du chômage principalement. Les États-Unis sont à un niveau de plein emploi. On a beau critiquer leur politique de jobs low cost, le niveau de vie de la classe moyenne progresse largement. C'est aussi grâce à la hausse des salaires et notamment du salaire minimum et à une inflation qui reste très basse.

MOINS DE PAUVRES

Conséquence heureuse : le taux de pauvreté chute lourdement de 14.8% à 13.5%. C'est ça qui est passionnant dans ce rapport : la progression profite à toutes les catégories de la population sans exception aucune. Est-ce que ces chiffres vont avoir un impact sur la campagne américaine ? L'argument de Trump c'est que l'Amérique va mal et en particulier la classe moyenne. Ces chiffres le contredisent mais cela ne le dérange pas beaucoup. Et l'Américain moyen a tout de même l'impression qu'il s'est appauvri et que c'était mieux avant. Ces chiffres sont un signe fort ; on se demandait quand l'amélioration de l'emploi aux États-Unis aurait un impact sur le niveau de vie des Américains. C'est le cas maintenant. La Banque centrale américaine va devoir aussi en tenir compte.

IL Y A TROP DE PÉTROLE

Un rapport...

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/09/2016 à 13:19 :
C'est quand même étrange : depuis des mois (voir des années) aux USA, les salaires ne montent pas, la classe moyenne n'est plus majoritaire (décembre 2015), l'inflation ne monte pas non plus, les inégalités par contre si et à fond, et tout à coup, hop, comme par magie, à 2 mois de l'élection présidentielle où Trump peut être élu grâce aux mécontents du système, et bien non, tout va bien !! Je ne suis pas particulièrement un "complotiste", mais quand même ...
a écrit le 14/09/2016 à 11:39 :
tout va très bien !?!
taux de pauvreté OCDE de 17% (8 en France). 25% de salariés sous-payés (OCDE).
33% de gamins pauvres (unicef 2014). 45 millions de bénéficiaires des bons alimentaires (40 en 2010, 17 en 2000). taux d'activité de la population en baisse depuis plus de 15 ans, alors qu'il augmente dans les autres pays développés, y compris en France (Fed de St Louis, 2015). taux de suicide qui grimpe depuis 15 ans. des millions de ricains obligés d'arrêter de rembourser les prêts étudiants. Etc...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :