Sortez du Livret A ?

 |   |  329  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Le Livret A est une exception française. Et l'engouement des Français depuis des dizaines d'années pour ce placement reste un mystère. Certes c'est un placement totalement liquide, sans aucun risque en capital, et dont les revenus sont totalement défiscalisés...

L'EFFET ÉLECTIONS
...mais avec le niveau des taux actuels on aurait pu s'attendre à ce que les français le délaissent, au moins momentanément. Depuis le début de l'année, c'est le contraire. Malgré un rendement de 0.75%, la collecte sur 2017 est proche des 1.5 milliards d'euros par mois. Certes l'inquiétude qui a prévalu avant les élections présidentielles a joué en sa faveur mais cela n'explique pas tout.

0.75% OU 1% AU 1ER AOÛT ?
Et on est à quelques jours de la révision éventuelle de son taux. C'est le 1er août. Une nouvelle méthode de calcul a été adoptée en novembre 2016 par le gouvernement, un calcul basé sur l'inflation et le niveau des taux monétaires. Et compte tenu de la remontée de l'inflation, mécaniquement, le taux du Livret A devrait passer à 1%. Seulement voilà, le gouvernement a le pouvoir discrétionnaire de ne pas appliquer la formule. Et ce gouvernement n'aime pas le Livret A. On a même eu des rumeurs, vite démenties face au tollé qu'elles ont soulevé, de fiscalisation des Livrets A. Le gouvernement veut orienter l'épargne vers l'investissement dans les entreprises, notamment dans les actions, et détourner les Français des placements moins productifs. Il pourrait donc décider de maintenir le taux à 0.75%.

MOINS DE LIVRET A ET PLUS D'ASSURANCE VIE
Un taux qui serait donc moins attractif du fait de l'inflation. Mais en matière de Livret A, les Français ne sont pas tout à fait rationnels. Sur le Livret A, on ne doit mettre en théorie que son épargne de...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/07/2017 à 9:38 :
Même si le rendement est réduit, le livret A est de l'épargne disponible à tout moment pour l'usager, ce qui n'est pas du tout le cas de l'assurance vie. Le jour où les banques offriront un compte courant du même type avec la même rémunération, le livret A en effet n'aura peut être pour intèrêt que sa garantie qui est bien réelle aujourd'hui. Pour l'instant on n'en est pas là, nos banques préférées nous grèvent de frais fixes et nous font payer les virements et autres opérations courantes, ils réagissent comme la sncf qui autrefois faisait payer les réservations alors que maintenant elle favorise les réservations et elle est plus équilibrée, bien qu'elle ai trés mal optimisé la gestion du réseau ferré, mais c'est un autre sujet. A quand les livrets en bitcoin, qui peut croire en la garantie de ces montages obscurs, pourtant utilisé en particulier par ceux qui aiment bien les cachoteries financières et pour des activités plus ou moins douteuses. Sans aller jusqu'au bitcoin, l'actualité nous apprend ou mène la crédulité des épargnants pour obtenir la lune à portée de main. Celà dit l'assurance vie est un bon choix pour l'épargne à long terme, mais là aussi il faut savoir chez qui on souscrit et sur quoi est plaçée cette épargne.
a écrit le 12/07/2017 à 13:14 :
Si tout le monde ferme son Livret, quid des HLM ? C'est censé leur servir, je crois. Sauf faux prétexte, on nous dit ce qu'on veut (qu'on entende)...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :