Trump : Retour à la case départ

 |   |  321  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

Nouveau changement de tendance au sein de l'administration Trump. Nous avons eu un Trump très agressif pendant la campagne, puis quelques décrets provocateurs après son investiture et ensuite une accalmie. Avec l'espoir qu'il se contenterait de quelques mesurettes symboliques pour satisfaire son électorat mais qu'il ne remettrait pas en cause les grands équilibres commerciaux et économiques.

UN G20 INQUIÉTANT
Mais depuis une semaine, on a l'impression d'un retour à la case départ. Il y a bien sûr ce G20 des ministres des Finances avec un refus brutal des États-Unis de mentionner la lutte contre le protectionnisme comme une priorité. Un tournant majeur et inquiétant. C'est la première fois depuis plus de 10 ans qu'un communiqué ne mentionne pas l'engagement pour le libre-échange.

L'EUROPE DANS LE VISEUR
Et ceci, juste après la visite de Merkel à Washington. Autre signe du retour à un comportement plus agressif. Au-delà des symboles, et de la façon dont Merkel a été traitée par Trump, le message là encore était clair : l'Europe continentale, et en particulier l'Allemagne, sont dans le collimateur et il y aura affrontement. Pas question de relancer les négociations commerciales entre l'Europe et les États-Unis, les États-Unis vont même tenter de peser dans la balance des négociations sur le Brexit en soutenant ouvertement la Grande-Bretagne avec des menaces à peine voilées contre l'Union Européenne. Pas question non plus de laisser passer l'excédent commercial record allemand et le niveau de l'euro.

REPRISE EN MAIN DES INSTITUTIONS INTERNATIONALES
La présentation du budget a également donné des signaux clairs. J'en ai retenu un. Les États-Unis sont les plus gros contributeurs à tous les grands organismes internationaux. Le budget Trump est clair. Ils veulent moins contribuer mais ils veulent également plus de pouvoir, un pouvoir qui correspond à leur...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/03/2017 à 11:59 :
Raison de plus pour renforcer l'EuroGroupe, pour avoir une chance de peser dans le rapport de fore que semble vouloir imposer D Trump.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :