Victoire de Macron et de l'abstention

 |   |  310  mots
Marc Fiorentino
Marc Fiorentino (Crédits : MonFinancier.com)
Chaque matin, l'actualité économique commentée par Marc Fiorentino...

La victoire du parti d'Emmanuel Macron s'est accompagné d'un record, mais pas celui qu'on attendait : avec 308 sièges, 350 avec le Modem, la victoire de LREM est certes écrasante mais elle ne bat pas le score de UMP, 359 sièges à lui tout seule en 2002. Par contre, avec 43 % de participation, le désintérêt des Français pour un scrutin n'a sans doute jamais été aussi fort.

MAJORITÉ ABSOLUE
La République en marche et le MoDem dominent l'Assemblée avec 350 sièges, selon les dernières projections. La vague en faveur des candidats d'Emmanuel Macron aura donc été moins puissante que ne le laissaient présager cette semaine les projections, qui anticipaient une majorité allant jusqu'à plus de 450 députés.

ABSTENTION RECORD
57 % d'abstention : La victoire du parti d'Emmanuel Macron, écrasante, s'accompagne néanmoins d'un taux d'abstention record. C'est plus qu'au premier tour, où l'abstention s'était élevée à 51,29% des inscrits. Et nettement plus qu'au second tour des élections législatives de 2012 (43,71% d'abstention), 2007 (40,02% d'abstention), ou encore 2002 (39,69% d'abstention).

SOLEIL LEVANT
Nouvelle bonne nouvelle au Japon : les exportations japonaises ont augmenté en mai à leur rythme le plus soutenu depuis plus de deux ans, portées par l'automobile et la sidérurgie. 2017 est l'année du renouveau pour le Japon. 5 ans après le lancement des fameuses « flèches » de Shinzo Abe, les effets commencent à se faire sentir sur l'économie. Mieux vaut tard que jamais.

COUP D'ENVOI DU BREXIT
C'est dans un contexte particulièrement délicat que Theresa May va débuter les négociations pour la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne, qui démarrent officiellement à Bruxelles aujourd'hui. Le gouvernement de May qui vient de perdre sa majorité, apparaît bien fragile face à l'Europe qui parle d'une seule voix en la...
Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/06/2017 à 11:28 :
Étrange échec d'eurodisney en bourse étant donné que c'est un parc qui cartonne qui est plein comme un oeuf toute l'année, on se demande ce que cherchent réellement les actionnaires, pas forcément les bonnes affaires donc. Ou bien c'était seulement une escroquerie financière de plus comme le savent si bien faire les financiers.

"Le gouvernement de May qui vient de perdre sa majorité, apparaît bien fragile face à l'Europe qui parle d'une seule voix en la personne de Michel Barnier"

Là je ne vois pas le rapport, au moins May elle a été élue elle, et Barnier lui il a été élu par qui en fait ?

Sinon vous oubliez d'ajouter les 10 points de vote blanc aux élections de hier qui font que deux électeurs sur trois n'ont pas voulu choisir de candidats, notre système électoral agonise sous la compromission des partis politiques professionnels, le parti en marche va essayer de sauver ce système de compromission totale, s'il ne fait pas un minimum de ménage ce sera pire la prochaine fois.

Contrairement aux autres partis c'est un parti qui sait que la démocratie suffoque, on sait qu'il sait, les autres aussi savaient mais pouvaient se permettre de faire semblant d'ignorer, s'il se rate difficile de prévoir ce qu'il va se passer même si une inflation de l'abstention est la plus sûre des hypothèses.

L'élection de macron est populairement anecdotique, combien de temps cette mascarade électorale va t'elle pouvoir durer ?

Deux français sur trois, on avance pas.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :