Qui sont les plus mauvais élèves d'Europe en anglais ? French people of course !

 |   |  535  mots
Dans le secteur du tourisme en particulier, l'anglais est incontournable. A Montmartre, les commerçants s'y sont mis.
Dans le secteur du tourisme en particulier, l'anglais est incontournable. A Montmartre, les commerçants s'y sont mis. (Crédits : Reuters)
De tous les Européens évalués par l'organisme EF, ce sont les Français qui ont le plus mauvais niveau d'anglais. Et depuis 2007, il a même empiré!

Les Français sont de plus en plus mauvais en anglais. C'est ce que révèle une étude réalisée par l'organisme de voyages linguistiques EF portant sur des tests d'anglais ayant été passés par 750.000 adultes dans 60 pays. (Les compétences des locuteurs anglophones dans d'autres langues que la leur ne sont pas évaluées ici). Dans son dernier baromètre paru ce 6 novembre portant sur , il apparaît que la France se classe 35e.

 

Les Français, bonnet d'âne en Europe....

 

De tous les pays européens répertoriés, la France est même la plus mal classée. Comme pour les Italiens (32e), les compétences des Français dans la langue de Shakespeare sont considérées comme "faibles", juste au dessus de la catégorie "compétences très faible" où se trouvent surtout des pays d'Amérique du Sud et du Moyen-Orient.

 

A l'inverse, les meilleurs élèves sont européens: il s'agit sans surprise de la Suède, la Norvège et les Pays-Bas. Les pays scandinaves, où l'apprentissage des langues étrangères démarre très tôt, sont généralement bien classés dans ce type d'études. Les Belges (13e) et les Allemands (14e) font également partie des plus doués en anglais avec un niveau "élevé".

 

.... et ça empire

 

Au cours des six dernières années, le niveau des Français a même baissé. Depuis 2007, ses ressortissants ont perdu plus deux points de moyenne dans l'Index EF. Un déclin, relève l'organisme, que corroborent d'autres tests dont deux séries effectuées par le ministère français de l'Education nationale en 2004 et 2010, ainsi que ceux réalisés par la Commission européenne l'an dernier.

 

Pourquoi une telle chute? "Il semble que cette baisse de niveau en anglais chez les adultes soit surtout due aux jeunes qui quittent l'école avec un anglais plus faible que jamais", écrivent les rédacteurs de cette enquête à propos de la France.

 

Shakespeare contre Molière

 

Pourtant, les Français ont a peu près autant de cours d'anglais que les autres Européens, et les "salaires des professeurs d'anglais en France sont alignés sur ceux des autres pays", affirme EF qui note que d'après plusieurs sondages d'opinion, les Français ont conscience de l'enjeu que représente l'apprentissage de cette langue.Toutefois, culturellement, ils seraient encore trop peu en contact avec des films, journaux et autres contenus anglophones.

 

Pour expliquer cette situation, l'organisme utilise un argument a contrario et pointe du doigt la défense de la langue française dans l'Hexagone qui empêcherait celui de l'anglais...  Une problématique toujours très sensible en France (et chez d'autres francophones) réapparue au printemps lorsque Geneviève Fioraso, la ministre de l'Enseignement supérieur a dévoilé un projet de loi visant à proposer des enseignements en anglais à l'université.

 

Des cadres embarrassés

 

Reste que savoir parler anglais fait partie des compétences de plus en plus souvent exigées par les employeurs. Ce serait même un sujet de hantise pour les cadres français d'après une autre étude menée en septembre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/02/2015 à 23:14 :
Hi French people, time has come to wake up from your old silly dream: abren los ojos!
Puisqu'il faut faire un topo pour faire admettre à la pensée chauviniste séculaire, je m'y colle! L'Anglais est actuellement utilisé par 1,3 milliards de terriens (natifs et secondaires) et pas seulement dans les pays anglophones traditionnels mais aussi en Inde, Phillipines, Asie du Pacifique, Afrique Subsaharienne, etc. En Europe, les pays de langue germano-scandinaves excellent en anglais parce qu'ils ont investi intelligemment dans l'enseignement de l'anglais comme langue de communication privilégiée inter-européenne. C'est évidemment un choix pertinent puisque l'anglais est une langue éminemment germano-scandinave d'où quelques facilités innées à acquérir cette langue. Alors que me direz-vous "le français est une langue latine, c'est pour ça qu'ils peinent autant!" Archifaux!
Le Français a tellement influencé l'Anglais au cours des derniers siècles que la proportion de mots anglais d'origine française est estimé à un tiers. 1/3 de l'anglais vient du français!
Il faut arrêter de faire du bourrage de crane aux élèves avec des méthodologies désuètes et redonner l'envie d'apprendre, entre autres, l'anglais. It all starts with: www.duolingo.com
a écrit le 16/12/2014 à 10:45 :
Les Anglos sont nuls en langues étrangères c'est une réalité. Tout le monde parle leur langue.
Les Scandinaves et autres Germains sont bons car personne ne veut vraiment apprendre leurs langues, ils n'ont pas le choix !
Dans le monde de plus en plus de gens parlent français (merci l'Afrique).
La France a un complexe historique par rapport à sa langue. C'était la langue universelle jusqu'à il y a peu de temps. La société française n'a jamais su enseigner les langues correctement. Elle s'est toujours sentie supérieure aux autres. Quand on est supérieur on ne se rabaisse au niveau des autres, à parler des langues inférieures.
Les Français sont déjà nuls en français comment pourraient-ils bons dans d'autres langues ?
a écrit le 30/07/2014 à 0:29 :
Et les anglophones ils parlent français?
a écrit le 24/07/2014 à 21:39 :
Il a le fait que un francais ne s'interesse pas non plus à la culture anglophone et c'est bien domage...Les professeurs que se sois en primaire,au collège et au lycée sont très mauvais en anglais aussi...Moi meme j'ai déjà corriger ma prof d'anglais pleins de fois ainsi que ma soeur qui est premiere de son lycée en anglais elle à eu son BAC avec 20 de moyenne à l'examen écrit et oral en anglais...Ma mère est mauricienne et la langue principale à maurice est l'anglais et nous avons la culture anglaise par decus aussi...Depuis petites moi et ma soeur sommes "forcées" à apprendre l'anglais tous les jours et ma soeur et moi meme parlons couremment l'anglais depuis petites et ce grâce a l'education de notre mere...je crois que si un enfant meme de pur sang francais apprenait l'anglais depuis la maternelle a raison de 3/4h par jours et ce jusque le lycée il réussirais parfaitement à devenir bilingue.Ce que les francais ne comprennent pas c'est que ce n'est pas seulement la faute des profs mais la leur aussi...il n'y a pas QUE l'école il faut travailler enormement derriere a la maison en regardant beaucoup de films,d'émissions en anglais mais aussi en voyagant en fesant l'effort de s'interesser a la culture anglaise/américaine et à se motiver un peut aussi...L'anglais c'est avant tout une passion...sans passion on ne peut avancer et reussir...L'anglais c'est l'avenir et je crois que le gouvernement francais devrais mettre beaucoup plus d'heures de cours d'anglais dans les programmes scholaires mais aussi ainsité les enfants à travailler à la maison également...
Réponse de le 14/11/2014 à 13:38 :
Par contre tu n'as pas dû corriger ta prof de français souvent...
Réponse de le 01/02/2015 à 15:46 :
Si t'écris l'anglais comme tu écris le français, on est mal barré...
a écrit le 03/02/2014 à 12:41 :
Le problème est qu'en France, on ne privilégie pas la communication. Les profs sont obsédés par la grammaire, les notes etc... les films ne sont pas en VO, pas de sous-titres enfin si avec les nouveaux téléviseurs mais bon ce n'est pas généralisé! Puis l'anglais doit être enseigné dès la maternelle pour rattraper le retard!
Ce n'est pas une question de langue germanique, les portugais, les coréens sont bons en anglais!
Réponse de le 26/08/2015 à 9:15 :
Bon je suis en australie depuis 2 mois en parti pour améliorer mon anglais. Et je confirme que nous français sommes les plus mauvais dans la pratique de l'anglais pour des raisons notamment historique et étymologiques (et non pas pour leur fainéantise !). Cependant pour ceux qui disent que l'anglais est facile car très lié au français c'est vrai pour le vocabulaire (40% dès mot cours et 60% des mots à 3 syllabes ou plus sont d'origine française) mais c'est archi faux en ce qui concerne la construction des phrases, l'utilisation des particules tels que get, off, on.... , les très nombreux idiomes qui rendent l'anglais beaucoup plus difficile qu'il n'y parait, et je n'oublie pas bien sûr l'oral, avec une prononciation très différents des langues latines avec notamment une tendance à omettre des syllabes . Pour étayer cela, il a d'ailleurs été prouvé par des scientifiques que les bébés anglophones mettaient plus de temps à apprendre leur propre langues que les bébés francophones donc déjà que le français n'ai pas connu pour être langue facile que dire de l'anglais.... ( malheureusement je n'ai plus en tête la référence mais je vous assure que c'était une étude sérieuse)

Par ailleurs ni le français, ni l'anglais , ni aucune langue ne devrais avoir vocation à devenir langue internationale. La dominance d'une langues (aujourd'hui l'anglais) est simplement une question de géopolitique et d'économie. Et cela se répercute également au niveau culturel (musique, films ...)
De plus au niveau local, combien l'apprentissage de l'anglais coûte aux pays en temps et en argent et de plus sans garantis de résultat (cf france !) alors que les pays anglo-saxons n'ont pas a dépenser tout cela . C'est tout simplement inacceptable tout comme ça le serait si le français était à cette place.

L'idéal, la solution humaine, égalitaire et non politique et financière serais une langue artificielle, facile à apprendre pour la plupart de la population mondiale, qui ne soit parlée officiellement par aucun pays. Je pense ici à l’Espéranto mais pourquoi pas autre chose s'il y a mieux.
a écrit le 16/11/2013 à 9:42 :
Les petits Français peuvent devenir très bons en Anglais:
LA TÉLÉVISION EST LA CLÉ.
Dans les autres pays les films à la télévision sont généralement en VO sous-titrés dans la langue du pays – c est ce qui fait la différence pour les enfants, capables de parler Anglais après quelques années passées à regarder la télévision.
L idéal serait d avoir en plus la possibilité - qui n existe pas actuellement - de suivre des films en ANGLAIS, avec également un SOUS-TITRAGE EN ANGLAIS – pour une familiarisation très facile en ce qui concerne l accent.
a écrit le 15/11/2013 à 11:19 :
Ce n est pas plus désolant que de voir un anglais qui ne parle pas français... De plus notre éducation nationale porte une grande responsabilité... On a tous fait au moins 6a d anglais et on aligne pas une phrase correcte ...
Kenavo
a écrit le 13/11/2013 à 20:56 :
pourquoi devrait ton se forcer à parler anglais alors que quoi que l'on fasse çà ne rentre pas ?
Réponse de le 16/12/2014 à 11:53 :
N'importe quoi
a écrit le 11/11/2013 à 11:31 :
Question les anglais parle une langue etrangere?
a écrit le 09/11/2013 à 14:53 :
Cela ne m'étonne pas du tout! Et c'est désolant. Premier changement, qui ne couterait rien: remplacer le doublage des films américains de la TV francaise par le sous-titrage. Cela permettrait aux Francais d'entendre et de s'accoutumer aux sonorites et a l'accent de l'anglais/americain parle.
Réponse de le 10/11/2013 à 13:43 :
désolé de nuire a votre utopie , il existe déjà des DVD en VOSTF sur des series japonaises ou anglaises inedites en france , il est aberrant de promouvoir notre français commun quand on voit les abréviations avec les SMS , de plus en plus délirant d'ailleurs .. quand a une chaine de sous titrage ce sera comme les DVD en VOSTF .. un bide total , cela ne se vend que marginalement , tant qu'on imposera pas au nom de l'Europe un panel de 5 a 6 langues sur chaque DVD et sortis tous dans tous les pays de la zone Euro , un nom un titre chez les français , un autre chez les espagnols seulement et italien idem , allemand idem .. finalement si on veut voir quelque chose il faut aller chez le voisin , raz le bol de cette pratique .. on a bien Universalisé en europe notre système de prise et d'énergie ( 220 volts ) j'ai mémoire de certains pays en 110 et les autres en 220 .. a quand la meme chose dans la culture ?.. moi je pratique 4 langues aujourd'hui je me suis remis en cause ..mais je suis marginal je sais bien ..
a écrit le 07/11/2013 à 11:56 :
Je me rends compte que le dépôt et la lecture des commentaires via Fire Fox ne se fait pas correctement.
Réponse de le 07/11/2013 à 14:44 :
Idem de mon coté...
a écrit le 07/11/2013 à 10:05 :
Quand , comme moi , on a un prof . de la 6° à la 3° qui n'a pas pu se débarrasser d'un très fort accent corse ...
a écrit le 07/11/2013 à 9:04 :
Une langue c´est avant tout un outil de communication et pas un artifice pour coquéter.
Dans un monde economique brassé où les gens voyagent beaucoup le seul et vrai outil de communciation c´est l´anglais - avec ou sans academie -. D ailleurs pour les US l´orthographie ne joue qu un riole tres subalterne.
A partir d´un certain niveau - et ce dernier n´est pas haut - il est quasiment impossible de trouver un bon boulot si on ne comprend pas l´anglais. Meme les quebecois parlent tous l´anglais sinon pas de boulot pour eux !
Ceux qui voyagent beaucoup le savent : l´anglais est absolument necessaire, le francais c´est bon pour aller au restaurant .en France ou au Maghreb. ( pas au Quebec)...


.
a écrit le 07/11/2013 à 8:59 :
Et les anglo-saxons sont-ils bons en français? Font-ils des efforts pour l'apprendre? Pourquoi serions-nous toujours les toutous de l'Angleterre et des E.U? Ras le bol de ce snobisme imbécile : consulting, show room, Angers Loire valley , (oui, c'est devenu l'appellation du pays de Du Bellay) et tous ces noms bizarres d'entreprises: Renault retail group. Et en plus, on pense que les anglo-saxons sont trop bêtes pour comprendre nos expressions françaises. Bien-sûr nous avons besoin de pratiquer les langues étrangères, mais il n'y a rien de tel que l'immersion dans le pays et nous latins auront toujours un handicap par rapport à certains pays qui pratiquent obligatoirement l'anglais parce que leur langue est peu pratiquée ou bien par rapport aux pays qui ont une langue de la même famille.
Réponse de le 16/12/2014 à 10:36 :
"Nous les Latins" ?!
Les Normands, Picards, Flamands, Lorrains, Alsaciens, Francs-Comtois, Bretons, Parisiens ne sont pas des Latins ! Cessez de généraliser les Français ne sont pas tous des "Latins" loin de là. Merci
Réponse de le 01/02/2015 à 15:51 :
La latinité est une culture et non une ethnie. La France est latine malgré ses apports celtes et germaniques (idem pour l'Espagne, l'Italie, le Portugal)
a écrit le 06/11/2013 à 23:54 :
@Albernak: bon, tu parles québécois et tu détestes les môdits Frinssais si tu es vraiment Québécois :-) Mais tu te sers de notre langue comme argument politique pour la séparation du Canada anglophone :-)
a écrit le 06/11/2013 à 23:48 :
Les plus mauvais sont les français, les espagnols et les italiens. Parce que que nous sommes des fainéants bien sûr comme tous les peuples du sud de l'Europe !
Arrêtons de croire ces fadaises et de nous laisser manipuler. La raison est bien plus simple, historique et physiologique que cela. Le anglais, allemand, néerlandais, flamand, danois, suédois, islandais et norvégiens possèdent une langue qui appartiennent à la même famille linguistique : le proto-germanique et sont donc très proches au niveaux sonores comme grammaticale. Ce qui n'est absolument pas le cas des langues celto-italo-tokharienne comme le français et l'italien. Il y a autant de différence entre l'anglais et la français qu'entre l'anglais et le hindi ou le persan. Alors STOP, arrêtons de nous faire croire que si nous ne regardions des films en VO, apprenions l'anglais dès l'age de 2 mois nous serions aussi bon que les norvégiens. Et puis à quoi cela peut-il bien nous servir d'apprendre l'anglais. C'est la langue des USA et du commerce ! Mais jusqu'à quand ? Savez-vous que l'américain n'est pas la langue officielle des USA car il n'y en a pas tout simplement et les "blancs chrétiens" s'en inquiète face à la montée des "horribles" hispaniques qui risquent de devenir majoritaire et d'imposer leur langue au pays et militent pour l'inscription de l'américain comme langue officielle dans la constitution. Hormis cela, savez-vous que la langue que l'on nous présente comme universelle est loin de l'être ! Il n'y a pas d'académie de la langue anglaise, ni même américaine, et il y a autant de langue "anglaise" que de pays anglo-saxons : la version USA, GB, Afrique du Sud, Australienne, etc..sans aucune académie de la langue pour la réguler un tant soit peu et lui donner une assise. Il ne se passe pas un jour sans que l'on n'assiste à un discussion de sourd entre un américain et un anglais qui ne se comprennent pas ! Alors l'anglais : OUI pour commander sa baguette dans une version Globish à faire vomir un anglais et OUI pour initier une relation commerciale qui se terminera dans la langue du pays acheteur sous peine de perdre la transaction. L'Angleterre a évalué il y a quelques années à quelques dizaines de milliards d'euros ses pertes en terme de marché du fait de ne pas maîtriser dans ses affaires commerciales des langues européennes. Alors OUI, apprenez plusieurs langues, OUI vous serez plus "banquable" si vous parlez allemand, français, espagnol que si vous ne parlez qu'anglais. Maintenant et pour finir, ne faudrait-il pas faire comme les anglais qui ne font pas apprendre les langues européennes à leur enfants mais les langues qui rapporterons à terme : j'ai cité le mandarin, l'arabe et le russe ! Pour une fois adoptez le pragmatisme anglais et arrêtez de vous laisser prendre la tête avec les discours qui vous incite à apprendre une langue qui n'a plus d'avenir ! C'est juste devenu une "commodities" sans valeur.
Un espérantiste convaincu.
Réponse de le 08/11/2013 à 13:26 :
Sauf que 25% du vocabulaire anglais proviendrait du francais et 25% supplementaire du latin et facilement comprehensible pour les francais, le francais est donc certainement la langue la plus proche qui soit de l'anglais
Réponse de le 16/12/2014 à 11:24 :
La France ne fait pas partie du sud de l'Europe, c'est une erreur que de la penser comme telle.
La France du sud est dans le sud de l'Europe peut-être. La France du Nord est dans le Nord de l'Europe.
Les Normands, Picards, Flamands, Champenois, Lorrains, Alsaciens, Francs-Comtois, Bretons ne sont pas des "Latins" ! Les "Français" sont pour la plupart des Celto-germains.
Avec de nombreux et très intéressants apports étrangers comme les Ibères, les Lusitaniens, les Italiens, les Allemands, les Belges, les Scandinaves, les Vietnamiens, les Polonais, les Russes, les Maghrébins marocains, algériens et tunisiens, les Africains, et j'en oublie. Et ce depuis fort longtemps.
Réponse de le 16/12/2014 à 11:46 :
"Autant de différence entre le français et l'anglais qu'en l'anglais et le hindi "?

À condition que l'hindi ait 35% de son vocabulaire qui provienne de l'anglais (ou l'inverse) je suis d'accord. Or cette condition est fausse bien évidemment.
L'Angleterre et la France partagent une immense histoire et des centaines d'années d'échanges ininterrompus, de royaumes communs, d'intérêts communs. Rien à voir avec les Perses et les Hindous !

Les Scandinaves et autres Germains sont bons en anglais ? Bien peu de gens veulent parler leurs langues, ils n'ont pas le choix. Et leurs langues n'ont jamais été des langues dominantes.
Le français fut une langue dominante.
Comme l'anglais maintenant.
Les Anglos devraient logiquement être aussi nuls que les Français en langues et civilisations étrangères pour cette même raison. Et c'est effectivement le cas.
Réponse de le 01/02/2015 à 17:55 :
La France est un pays latin, de culture latine avec une langue romane et des influences celtes et germaniques. Le français est la langue latine la plus germanisée comme l'anglais est la langue germanique la plus latinisée (via le français et le latin).
Pour les bretons, picards et autres personnes du nord du pays, (origines celtes et germaniques, idem dans le sud, mais en plus ibère, ligure, protobasque et romain) ils sont latins par leur culture française, n'en déplaise à Marx. Il oublie que les italiens du nord sont au départ des ligures mélangés à des celtes, puis romanisés et germanisés par différents envahisseurs. (La Gaule cisalpine, Celtes;Vénetes, Germains: Lombards, Ostrogoths...) Idem pour un Espagnol de Gallice (leur breton à eux) qui est bien loin d'un Andalou. Ils n'empêchent qu'ils ont la latinité en commun par leur culture espagnole. Sans oublier les Portugais et les roumains qui sont également des latins, mais avec des influences hongroises, slaves et orientales. C.Q.F.D
a écrit le 06/11/2013 à 23:01 :
Les plus mauvais sont les français, les espagnols et les italiens. Parce que que nous sommes des fainéants bien sûr comme tous les peuples du sud de l'Europe !
Arrêtons de croire ces fadaises et de nous laisser manipuler. La raison est bien plus simple, historique et physiologique que cela. Le anglais, allemand, néerlandais, flamand, danois, suédois, islandais et norvégiens possèdent une langue qui appartiennent à la même famille linguistique : le proto-germanique et sont donc très proches au niveaux sonores comme grammaticale. Ce qui n'est absolument pas le cas des langues celto-italo-tokharienne comme le français et l'italien. Il y a autant de différence entre l'anglais et la français qu'entre l'anglais et le hindi ou le persan. Alors STOP, arrêtons de nous faire croire que si nous ne regardions des films en VO, apprenions l'anglais dès l'age de 2 mois nous serions aussi bon que les norvégiens. Et puis à quoi cela peut-il bien nous servir d'apprendre l'anglais. C'est la langue des USA et du commerce ! Mais jusqu'à quand ? Savez-vous que l'américain n'est pas la langue officielle des USA car il n'y en a pas tout simplement et les "blancs chrétiens" s'en inquiète face à la montée des "horribles" hispaniques qui risquent de devenir majoritaire et d'imposer leur langue au pays et militent pour l'inscription de l'américain comme langue officielle dans la constitution. Hormis cela, savez-vous que la langue que l'on nous présente comme universelle est loin de l'être ! Il n'y a pas d'académie de la langue anglaise, ni même américaine, et il y a autant de langue "anglaise" que de pays anglo-saxons : la version USA, GB, Afrique du Sud, Australienne, etc..sans aucune académie de la langue pour la réguler un tant soit peu et lui donner une assise. Il ne se passe pas un jour sans que l'on n'assiste à un discussion de sourd entre un américain et un anglais qui ne se comprennent pas ! Alors l'anglais : OUI pour commander sa baguette dans une version Globish à faire vomir un anglais et OUI pour initier une relation commerciale qui se terminera dans la langue du pays acheteur sous peine de perdre la transaction. L'Angleterre a évalué il y a quelques années à quelques dizaines de milliards d'euros ses pertes en terme de marché du fait de ne pas maîtriser dans ses affaires commerciales des langues européennes. Alors OUI, apprenez plusieurs langues, OUI vous serez plus "banquable" si vous parlez allemand, français, espagnol que si vous ne parlez qu'anglais. Maintenant et pour finir, ne faudrait-il pas faire comme les anglais qui ne font pas apprendre les langues européennes à leur enfants mais les langues qui rapporterons à terme : j'ai cité le mandarin, l'arabe et le russe ! Pour une fois adoptez le pragmatisme anglais et arrêtez de vous laisser prendre la tête avec les discours qui vous incite à apprendre une langue qui n'a plus d'avenir ! C'est juste devenu une "commodities" sans valeur.
Un espérantiste convaincu.
Réponse de le 24/07/2014 à 21:53 :
Euhhh l'américain ?? Oo je vous rapel qu'en amerique on parle ANGLAIS et non pas AMERICAIN...L'anglais est bien la langue universelle parlée dans le monde entier...elle sert bien entre par exemple deux personnes qui sont de deux pays différents...elle n'est pas seulement la langue du commerce mais la langue de presque tous les jours...je lis les livres en anglais,je regarde la tv,les films en anglais,je vais sur des site exclusivement en anglais et je trouve que l'anglais est tres proche du francais pas beaucoup de personnes le savent mais dans l'anglais 40 pourcent des mots sont d'origine latine...la reine Elizabeth elle meme parle couremment francais alors de la a dire les anglais savent pas parler francais c'est faux...ils nous comprennent tres bien...je vis en angleterre depui 2 ans et je vois tous les jours des anglais essayer d'apprendre le francais et s'interesser a la culture francaise...mais malheureusement les francais s'en ontre fiche de la culture des autres et c'est la le probleme...Ils croyent que la france est le nombril du monde et ca changera pas...c'est bien domage car les francais perdent énormément...
a écrit le 06/11/2013 à 22:59 :
le village gaulois qui résiste encore et toujours à l'envahisseur ! VIVE LE FRANÇAIS ET VIVE LA FRANCE, la langue de Molière est bien plus riche que celle de shakesbire
Réponse de le 16/12/2014 à 11:51 :
L'anglais possède deux blocs vocabulaires majeurs (sans même parler des apports grecs et latins) : un germanique et un français. Et le français serait plus riche ? Comment ?
a écrit le 06/11/2013 à 22:53 :
j'emmerde les anglais et leur langue ! je suis québécois et je parle FRANCAIS!!!
Réponse de le 06/11/2013 à 23:53 :
@Albernak: bon, tu parles québécois et tu détestes les môdits Frinssais si tu es vraiment Québécois :-) Mais tu te sers de notre langue comme argument politique pour la séparation du Canada anglophone :-)
Réponse de le 16/12/2014 à 12:06 :
Être québécois et parler français t'empêche donc de t'ouvrir aux autres cultures ?! Quelle tristesse.
Cela n'a rien à voir avec le fait que tu sois québécois et que tu parles français, mais tout à voir avec le fait que tu sois pauvre intérieurement et frustré culturellement.
a écrit le 06/11/2013 à 22:52 :
Jeune froggie, quand je suis arrivé aux Etats-Unis, je baragouinais. Après 3 mois, j'étais fluent. Aujourdh'ui, l'anglais pour moi n'est pas un problème, c'est une chance. Lire Hugo en vo c'est aussi beau que Steinbeck en vo...L'anglais est la langue internationale, cela ne me pose aucun problème. C'est une langue riche, ouverte dont la pratique rend intelligent. Si demain la langue inter-planétaire est le jupitérien, pas de problème, je m'y mets de suite en espérant qu'ils ont des Hugo et des Steinbeck...
Réponse de le 06/11/2013 à 23:08 :
une langue riche, vous connaissez très mal la langue ou vous la surestimé un peu trop.

Le portugais, le français, l'Italien sont des langues riches. L'anglais des USA, pas terrible.
Réponse de le 09/11/2013 à 16:06 :
L'anglais est évidemment une langue riche, surtout quand on sait que les habitants de Floride ne comprennent pas un mot de ceux qui habitent l'Iowa !!! pourtant ils sont sensés parler la même langue.... (un peu comme le québecois et le français, donc)
Réponse de le 16/12/2014 à 12:02 :
Dire de l'anglais que c'est une langue pauvre relève d'une très grande méconnaissance du sujet.
a écrit le 06/11/2013 à 22:42 :
Je le sais car je suis parfait bilingue, ayant étudié et travaillé pendant plus de vingt ans en Amérique du Nord. Depuis mon retour (1985) j'aide des élèves en difficulté. Malheureusement, ce sont les profs qu'il faut aider car en plus d'être mauvais; comme tout bon français qui se respecte, ils sont persuadés d'être les meilleurs et n'apprécient surtout pas qu'on aide leurs élèves. Alors quand j'en aide un ou une je précise de ne rien dire aux profs. ..PS: J'ai même écrit un livre en anglais (2039 A Preventive Fiction)
a écrit le 06/11/2013 à 21:44 :
J'habite a Londres, et il est clair que les Francais(moi en premier) sont plus mauvais en anglais que les autres étrangers.
a écrit le 06/11/2013 à 20:04 :
Même constant aux pays bas ou j' vécu dix ans. Nombreux mots français incorporés dans le Néerlandais( due a l'influence hughenote et la période d'occupation française époque napoléonielle)
En revanche je confirme que mon pompier a AMSterdam maitrise aussi bien l'anglais qu'un PDG du CAC ; J’exagère a peine
a écrit le 06/11/2013 à 19:21 :
Oui , et les Anglais ils sont classés comment en Anglais ?
a écrit le 06/11/2013 à 19:13 :
Le plus affligeant ce sont les commentaires de certain qui ont l'air de se glorifier de ce resultat!
a écrit le 06/11/2013 à 18:40 :
Et qui sont les plus mauvais eleves du Français? Les Paris sont ouverts!
a écrit le 06/11/2013 à 18:23 :
Il n'y a pas de de peuple plus arrogants et suffisants que les anglo-américains!.
Réponse de le 06/11/2013 à 22:54 :
bien sûr ! Nous sommes d'accord. C'est pour cela que vos autoroutes ne sont pas éclairées puisque vous vous prenez tous pour des lumières... :-)))
Réponse de le 16/12/2014 à 12:11 :
En Allemagne les autoroutes sont très très mal éclairées !
a écrit le 06/11/2013 à 17:45 :
Si Londres est la 6eme ville de France, il est difficile de croire que les francais soient si nul en langue.
Réponse de le 06/11/2013 à 22:55 :
...'vivent entre eux, un peu comme les afrofrenchies à Parisssssss
a écrit le 06/11/2013 à 17:44 :
Et les British ils s'en sortent comment avec la langue Française?.
Réponse de le 06/11/2013 à 19:20 :
Ce n'est pas la question. Qu'on le veuille ou non, l'anglais a supplanté le français au plan international car la France est devenue une puissance économique ne perte de vitesse. Si les anglais ne parlent pas le français, c'est dommage pour eux mais ils n'en ont pas vraiment besoin, alors que nous avons vitalement besoin de parler l'anglais pour travailler à l'export ou pour accueillir les touriste de tous pays sur notre territoire. Il faudra s'y faire et arrêter de croire que le français est toujours la langue de la diplomatie. Ceci est totalement fini.
Réponse de le 06/11/2013 à 22:59 :
répétez le encore et encore, car le Français du XXIème siècle a un pouvoir de réflexion nettement plus lent que ses ancêtres de l'époque Pascal & Descartes.... Dommage d'ailleurs !
Réponse de le 06/11/2013 à 23:12 :
Le problème de langue française, c'est qu'il n'y a pas de réforme pour la simplifier.
par contre je vous invite à discuter avec des riches. ils parlent exclusivement en français.

Le Français reste la langue de l'élite, dans n'importe qu'elle pays. allez voir au brésil à rio, barrio leblon, le français reste la langue du prestige.

Par contre dans 30 ans on risque de voir une inversion car beaucoup de pays africain vont se développer et là on risque de voir une émergence du français.
Réponse de le 07/11/2013 à 1:15 :
@arnaudbh

Cela fait plus de 30 ans qu'on nous parle de l'éveil des dragons asiatiques puis de l'Afrique et pourtant la croissance asiatique est ultra dépendante de la demande américaine et européenne donc il en sera de même pour l'Afrique si le continent venait à s'éveiller un jour sans pétrodollars. Il faut garder en tête que sans les européens (et la colonisation quoiqu'on puisse en penser), l'économie des pays producteurs de gaz et de pétrole serait toujours massivement agricole. Pour étendre sa culture à travers le monde, il faudrait déjà qu'elle soit au dessus du lot... pour rayonner.
a écrit le 06/11/2013 à 17:40 :
Et les anglais, quelle langue parlent-ils bien ?
Même Internet, totalement anglophone à ses débuts, s'est diversifié en langues.
Pendant 1500 ans, la langue la plus utile dans le monde du commerce était.. le Persan, car touts les flux commerciaux entre la Chine et l'Europe passait par chez eux. Alors certes si votre intermédiaire est à Londres ou aux états-unis, il faut connaitre l'anglais car ils contrôlent les espaces maritimes, mais si le commerce terrestre eurasiatique revenait à la mode( grâce aux lignes transcontinentales de chemins de fer), il faudrait sans doute se mettre au turc, au russe, au farsi et à l'arabe, langues dont nous y sommes certainement meilleurs que les anglais.
a écrit le 06/11/2013 à 17:34 :
En France on croit toujours que si les etudiqnts ont un bon niveau d'anglais, ca sera un risque pour le rayonnement du Francais a l'international. Pourquoi les etrangers apprendraient ils le Francais si ceux-ci parlent bien Anglais?

Autre facteur: pas de films en VO a la tele, en dehors de Paris, peu de cinemas en VO, les Francais sont tres peu exposes aux emissions et medias anglais.
a écrit le 06/11/2013 à 17:11 :
et? veut on s'asservir encore plus ???
moi je dis VIVE LA FRANCE ET VIVE LE FRANCAIS
Réponse de le 06/11/2013 à 17:46 :
Moi je dis oui ! Je vous rejoins Hades : ))
a écrit le 06/11/2013 à 16:53 :
Je suis plutôt satisfait de cette résistance. Ras le bol du diktat anglo-saxon et surtout de voir notre belle langue maltraitée avec des termes british horribles. De toute façon les langues de l'avenir sont l'Espagnol et le Chinois.
Réponse de le 06/11/2013 à 17:09 :
Vu l'état de l'Amérique latine et de l'Espagne, je parierai pas sur l'espagnol pour l'avenir. Concernant la Chine, il faudra bien plus que des contrefaçons et de la sous-traitance pour conquérir le monde donc le mandarin ne sortira pas de son territoire. Il suffit d'observer que dès que les USA ou l'Europe commence à tousser, c'est toute l'économie chinoise qui s'écroule.
Réponse de le 06/11/2013 à 18:45 :
Sauf que meme les américains se mettent à l'espagnol !
Réponse de le 16/12/2014 à 12:10 :
Et la langue avec la plus forte expansion est le français. Merci l'Afrique.
a écrit le 06/11/2013 à 16:43 :
Wonderful. Tant que les Anglo-saxons seront tous aussi nuls en Français, Allemand, Espagnol, Portugais, Grec et Jean Noubli, in fact, cela m'en touchera une sans. Nice, indeed..??
a écrit le 06/11/2013 à 16:19 :
J ai lu le rapport en entier : la mesure du niveau des étudiants est objective et indéniable: le niveau des francais en anglais etait bas au départ et n a cesse de se dégrader depuis. C est une exception en Europe. Maintenant cette étude ne parvient pas a expliquer cette situation en dehors de poncifs et cliches usuels. La ou l étude se discrédite vraiment est qu elle fait un lien entre prosperite economique, bien etre, niveau de vie des pays avec le niveau de connaissance en anglais. C est tellement absurde que cela en est risible! La realite est que les jeunes francais, malgre une utilisation massive d internet, des réseaux sociaux, de mobiles intelligents (et non smartphone!) n ont jamais eu aussi peu besoin de l anglais dans leur vie. Il n y a pas de jugement de valeurs a avoir. Connaître l anglais, c est bien, mais pas mieux que de savoir parler Espagnol, Russe ou Chinois.
a écrit le 06/11/2013 à 16:11 :
Qui sont les plus nul en Français? Et... ,qui ne prendront mêmes pas la peine de l'apprendre? Car ils veulent a tout pris imposer leur langue et leur culture mondialiste! C'est les...
Réponse de le 06/11/2013 à 22:55 :
gros américains !
a écrit le 06/11/2013 à 16:04 :
Les Français ont déjà du mal avec leur langue maternelle (cadres compris), faut pas exiger d'eux de maîtriser la langue anglaise en sus.
a écrit le 06/11/2013 à 15:43 :
L'étude a été réalisée par EF, un organisme qui organise des séjours linguistiques. Son évaluation serait la bien venue également. J'ai suivi des cours chez eux. Catastrophique ! Une boîte à fric qui mise tout sur le marketing et la com.
a écrit le 06/11/2013 à 15:38 :
Ce qui est très amusant, c'est que non seulement les p'tits français moyens sont d'une incroyable nullité en anglais et dans l'ensemble des autres langues étrangères (forcément, à force de contempler leurs nombrils insignifiants, ils ont loupé tous les coches depuis des centaines d'années), mais qu'en plus ils sont aussi de plus en plus nullards en français. "Le français pour les nuls", comme dirait une célèbre collection de livres ? Et si, plus simplement, on osait dire "Le français pour les français" ? Ca reviendrait finalement au même
Réponse de le 06/11/2013 à 16:58 :
Ben oui parce que les Anglo-saxons ont tout réussi il n'y a qu'à voir le résultat sur la planète. Et bien entendu les Français sont les plus nombrilistes du monde si si parce que tout le monde le dit alors ça doit être vrai, les autres sont tellement plus intelligents dans tous les domaines.
Réponse de le 06/11/2013 à 16:58 :
Ben oui parce que les Anglo-saxons ont tout réussi il n'y a qu'à voir le résultat sur la planète. Et bien entendu les Français sont les plus nombrilistes du monde si si parce que tout le monde le dit alors ça doit être vrai, les autres sont tellement plus intelligents dans tous les domaines.
a écrit le 06/11/2013 à 15:12 :
Mieux vaut baragouiner trois ou quatre langues plutôt que parler très bien anglais.
a écrit le 06/11/2013 à 14:44 :
Opposer l'anglais au français est la dernière des stupidités. Bien connaître la grammaire et le lexique de sa langue maternelle aide à apprendre les langues étrangères.

La baisse de niveau des Français et de leur système éducatif est générale. Elle concerne également les mathématiques et l'histoire.
Réponse de le 06/11/2013 à 15:38 :
Tres bonne analyse
a écrit le 06/11/2013 à 14:44 :
Opposer l'anglais au français est la dernière des stupidités. Bien connaître la grammaire et le lexique de sa langue maternelle aide à apprendre les langues étrangères.

La baisse de niveau des Français et de leur système éducatif est générale. Elle concerne également les mathématiques et l'histoire.
a écrit le 06/11/2013 à 14:40 :
Problème de méthode, trop portée sur la grammaire et la construction de phrases.
Ensuite il y a un manque flagrant d'immersion dans la langue : vidéo, films, BD en classe et séjours à l'étranger.
a écrit le 06/11/2013 à 14:31 :
Oui en effet, nous sommes nul en Anglais. peut-être que notre magnifique système éducatif ultra couteux et innovant est à l'origine de ce résultat.
a écrit le 06/11/2013 à 14:27 :
Opposer l'anglais au français est la dernière des stupidités. Bien connaître la grammaire et le lexique de sa langue maternelle aide à apprendre les langues étrangères.

La baisse de niveau des Français et de leur système éducatif est générale. Elle concerne également les mathématiques et l'histoire.
a écrit le 06/11/2013 à 14:25 :
Les pays du nord de l'europe sont des petits pays et dés que leurs habitants sortent des frontières ils leur faut parler une langue étrangère alors que chez nous pendant longtemps nous avons trés peu voyagé.
L'apprentissage de l'anglais est resté trés littéraire alors qu'il faudrait privilégier l'oral .
Mais petite note d'espoir tous les jeunes diplomés confrontés à l'anglais dans leur travail si mettent trés vite
a écrit le 06/11/2013 à 14:23 :
ce qui est triste dans cet article c'est que non seulement le niveau baisse mais cela a un impact sur nos entreprises a investir a l'étranger , a créer des exportations , le monde des affaires parle anglais c'est un fait , au japon les deux langues sont utilisées , les français parlent la meme langue que les africains pour dire des grossièretés a ces derniers et s'étonner qu'ils achètent chinois ou allemand ? , je l'ai helàs vu et je le déplore , notre régression dans le monde exportateur est un fait , la corée du sud va peu a peu grignoter des places car ils font des efforts dans ce sens , la maitrise d'autres langues permet un enrichissement , hors chez nous on se contente de ce qu'on a sans regarder chez le voisin ce qu'il aurait besoin .. pas étonnant qu'on soit dans un tel marasme ..
a écrit le 06/11/2013 à 14:21 :
Oui mais la langue est vecteur d'idée et d'idéologie . La langue anglaise est porteuse de la repugante idéologie anglo-saxonne , celle qui, détruit ce monde ... Violence.. fric...etc . Donc protegeons nos langue Latine Français Italien espagnole porteuse de la culture Greco Latine ..
Un ministre algérien du FLN a dit un jours en substance :"Remplaçons en Algérie l'enseignement du Français par l'Anglais car cette langue est dangereuse (sic le français) car porteuse d'idées malsaines....".
a écrit le 06/11/2013 à 14:20 :
essai
Réponse de le 06/11/2013 à 16:07 :
Essai transformé. ;-)
a écrit le 06/11/2013 à 14:14 :
Ca vient aussi du fait que l'enseignement des langues étrangères n'est pas aussi centré sur l'anglais que dans les autres pays. Faisons le même classement avec le niveau des français en langues étrangères. On ne sera pas premiers, mais grâce aux nombreux locuteurs qui peuvent parler allemand, espagnol, italien, on sera bien mieux placé.
a écrit le 06/11/2013 à 14:13 :
C'est d'autant plus amusant quand on sait qu'environ 80 % du vocabulaire anglais est d'origine... française! Il y a en effet plus de mots communs entre l'Anglais et le Français, qu'entre l'Allemand et le Français. Cherchez l'erreur. Pour ma part, je ne savais pas parler anglais à mes 32 ans, mais, ayant intégré alors une entreprise anglo-saxonne, avec l'inpératif de parler la langue de Shakespeare, et ben en 6 mois je parlais un anglais professionnel, et actuellement un anglais quasiment courant (encore quelques lacunes dans le vocabulaire usuel, faute de me cantonner à un usage professionnel...).

Faut dire que passer 60 § de son temps de travail au téléphone avec des anglo-saxons, cela aide...

M'enfin, comme dirait Gaston (Lagaffe!), y suffit tout simplement de s'y mettre!

Et maintenant, je m'attaque à l'Allemand...
Réponse de le 06/11/2013 à 16:08 :
En apprenant l'allemand, vous découvrirez que les mots français ou d'origine française y sont foison aussi.
a écrit le 06/11/2013 à 14:10 :
Les Français sont de plus en plus mauvais tout court.
Réponse de le 06/11/2013 à 14:23 :
Les français sont de moins en moins français. Combien ont pour langue maternelle le français? Dans la rue il n'est pas rare de constater que la mondialisation n'est plus au seuil de notre porte, mais directement chez nous! La France est devenu un pays touristique au sens péjoratif du terme. Aucune cohésion sociale, que des droits sans devoirs...
a écrit le 06/11/2013 à 14:04 :
Les français parlent mal anglais, mais qu'on se "rassure" en langue française 22 % ne comprennent pas le sens d'un texte simple (Etude PIAAC de l'OCDE parue en octobre 2013).
On retiens aussi que c'est bien de l'éducation nationale dont vient le problème. La prochaine réforme de la formation sera un coup d'épée dans l'école sans reconstruction de l'école en France.
a écrit le 06/11/2013 à 13:56 :
nous sommes tellement médiocres que nous sommes les plus visités et les plus envier , c est dingue , je parle pas anglais et je m en balance, et si les anglais viennent chez nous alors c est a eux a faire l effort , déjà qu ils ont refuser l euro, faut pas pousser
Réponse de le 06/11/2013 à 17:17 :
Visiblement vous ne parlez pas français non plus...
Réponse de le 26/12/2013 à 22:46 :
je dirais même plus ! Lisiblement !
a écrit le 06/11/2013 à 13:54 :
Voici une idee qui coute rien pour faire grimper le niveau: supprimer le doublage des films series tv etc. Un depute me semble t il a fait cette proprosition. mais le bon sens et nos parlementaires...
Réponse de le 06/11/2013 à 14:15 :
Exellente idée ... de plus les ados entendrait la voix de canard des Tom Cruze et beaucoup de navets anglophone doublées ne sortirait pas... Seul de grand films Japonais , Iranien , Coréen en VO qsont projetés ... Ce serait une vrai defense la langue française... Shakespeare en Anglais c'est trés base de gamme .... c'est pas Racine..
Réponse de le 06/11/2013 à 16:05 :
@DDRW

Les chômeurs à temps partiel du spectacle (e.g. SOFI) ne vont pas apprécier au nom de la déception culturelle française. Sans même parler de supprimer le doublage français mais au moins de rendre obligatoire la VO pour tous les programmes TV (dont de nombreux films et séries américaines). Aujourd'hui même avec un bouquet numérique de plus de 400 chaînes sur internet (cf. IPTV), la VO est rarement disponible.
a écrit le 06/11/2013 à 13:54 :
La vraie question intelligente à se poser est la suivante : qui a encore quelque chose à foutre du français, une langue qui ne survit péniblement qu'en ne cessant de piquer des mots et termes étrangers pour tenter de rester un peu dans l'actualité ? A part quelques franchouillards franco-français qui n'ont pas le moindre intérêt et dont le monde entier se fiche totalement, personne n'a besoin du français. Nulle part dans le monde, hormis dans une certaine république bananière que sa population conduit au désastre par fainéantise et incompétence notoires. Mais bon... Pour se poser cette seule véritable question pertinente, encore faudrait-(il avoir autre chose que du vent et du vide entre les oreilles. Ce n'est donc pas gagné !
a écrit le 06/11/2013 à 13:34 :
Les français sont d'une nullité crasse en anglais ? Ce n'est vraiment pas une nouveauté ! Mais vu le niveau intellectuel moyen du p'tit franchouillard ...par définition très moyen aussi, et vu la qualité de l'enseignement "merde in france" (avec un f minuscule, cette république bananière ne vaut pas plus), cela n'a vraiment rien d'étonnant. Ce n'est pourtant pas grave. Car si les français n'étaient que des arriérés et des handicapés linguistiques, ce ne serait qu'un demi-mal. mais vu l'état de leur société, de leur économie et de leur pays, il est clair que, finalement, ils ne sont pas que des baltrinbgues en langues.
Réponse de le 06/11/2013 à 13:53 :
Si je comprends vous faites votre auto potrait ?
Réponse de le 06/11/2013 à 13:56 :
Votre auto portrait ?
Réponse de le 06/11/2013 à 14:14 :
Votre auto portrait ?
Réponse de le 06/11/2013 à 14:17 :
Qu'est ce que vous attendez pour faire vos valises alors ?
a écrit le 06/11/2013 à 13:34 :
Pas étonnant ! 36 élèves par classes en seconde, pareil en première avec deux fois 55mn de cours . Regardez les coefficients du bac, ils découragent l'investissement !!!
Réponse de le 06/11/2013 à 13:41 :
A sudiste .....Et combien planqués dans le ministère ou dans les académies ? et aussi dans les syndicats de l'éducation nationale = 80 000 payés avec nos impôts !!!
a écrit le 06/11/2013 à 13:18 :
et les anglais vis à vis du francais ? et les américains ??
Réponse de le 06/11/2013 à 13:38 :
La vraie question que vous devirez vous poser, c'estd e savoir si quelqu'un a encore quelque chose à foutre d'une langue qui ne s'enrichit qu'en piquant des termes étrangers à tour de bras. Plus personne n'a besoin du français de par le monde ... hormis les franchouillards franco-français qui s'enfoncent chaque jour d'avantage dans leur médiocrité. mais bon ... Pour se poser une telle question, encore faudrait-il avoir autre chose que du vide entre les deux oreilles. Pas gagné, donc !
Réponse de le 06/11/2013 à 13:40 :
Le souci est que l'anglais est la langue des affaires, du commerce, de la finance, de l'échange en générale . Du coup, les anglais et les américains (et pour ne pas dire la terre entière) n'ont que peu d'intérêt à apprendre le français. Ils l'apprennent pour seulement pour 2 raisons : soit par amour de la culture française et de la France en générale ou soit par nécessité en cas de mutation en France ou dans un pays francophone. Néanmoins, les pays en europe (hors francophonie) qui parlent beaucoup français restent les italiens, les espagnols et les allemands ! En effet, dans ces pays notamment dans certaine région d' Italie, le français était presque une deuxième langue obligatoire à une certaine époque.
Réponse de le 06/11/2013 à 13:40 :
Le souci est que l'anglais est la langue des affaires, du commerce, de la finance, de l'échange en générale . Du coup, les anglais et les américains (et pour ne pas dire la terre entière) n'ont que peu d'intérêt à apprendre le français. Ils l'apprennent pour seulement pour 2 raisons : soit par amour de la culture française et de la France en générale ou soit par nécessité en cas de mutation en France ou dans un pays francophone. Néanmoins, les pays en europe (hors francophonie) qui parlent beaucoup français restent les italiens, les espagnols et les allemands ! En effet, dans ces pays notamment dans certaine région d' Italie, le français était presque une deuxième langue obligatoire à une certaine époque.
a écrit le 06/11/2013 à 13:10 :
Si nous sommes si nuls en anglais, comment font nos voisins (notamment allemands) pour nous vendre leurs produits?
Réponse de le 06/11/2013 à 13:58 :
@Michel.bonne question.. 1 allemand sur deux (export) parle très mais très bien l'anglais.
Les français combien? Dans la politique c'est pareil.
Réponse de le 06/11/2013 à 15:57 :
@Michael

Visiblement vous n'avez pas compris le but de ma question. Une relation commerciale c'est la rencontre de deux interlocuteurs, un acheteur et un vendeur. Si les deux ne sont pas capables de communiquer convenablement, alors la transaction ne peut avoir lieu. D'où malgré l'anglais misérable des français, les allemands sont capables de nous vendre leurs produits alors soit ils nous parlent en français donc l'anglais est hors jeu, soit notre anglais n'est pas si misérable qu'on veut bien nous le faire croire.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :