Craig Federighi : le nouveau visage charismatique d'Apple

 |   |  481  mots
Craig Federighi a fait sensation lors de la présentation des nouveaux systèmes d'exploitation Apple | REUTERS
Craig Federighi a fait sensation lors de la présentation des nouveaux systèmes d'exploitation Apple | REUTERS (Crédits : Reuters)
Craig Federighi, vice-président et responsable de la partie logicielle d'Apple a tenu lundi 2 juin une conférence présentant les nouvelles versions des systèmes d'exploitation de la firme à la pomme. Charismatique, le quadragénaire est le nouveau visage médiatique du groupe.

Il a fait le spectacle lundi 2 juin, à San Francisco, lors de la présentation des nouvelles versions du système d'exploitation d'Apple, iOS8 et OS X Yosemite. Coupe de cheveux irréprochable, la quarantaine, les performances et l'humour en plus, Craig Federighi est le vice président de l'ingénierie du groupe, en charge de la partie logicielle.

 

Un humour à l'image de Steve Jobs

 

Une heure et dix sept minutes sur scène. Voilà le temps qu'il a fallu au nouveau visage charismatique d'Apple pour démontrer ses performances. "Superman", comme l'a appelé Tim Cook, directeur général du groupe depuis la mort de Steve Jobs il y a trois ans, a su captiver l'audience et conquérir de nouveaux fans de la firme à la pomme. Sa force est de présenter les nouveaux logiciels en prenant un air détaché et en les rendant compréhensibles pour tous. L'image sérieuse d'Apple est d'ailleurs nuancée par son approche humoristique, à l'instar de ce que pouvait faire Steve Jobs.

 

Craig Federighi n'a pas peur de pratiquer l'autodérision et aime à se moquer de sa chevelure en se référençant lui-même à Hair Force One. Un atout qu'il revendique et assume, prônant un esprit "cool" dans un domaine aussi sérieux qu'il soit.

 

Toujours dans l'ironie, l'ingénieur a précisé qu' Apple avait "évité de justesse une crise dans le nommage des logiciels OS X" en remplaçant les noms de félins (comme Mountain Lion et Snow Leopard) par des noms de lieux en Californie. Le nom OS X Mavericks, le système d'exploitation précédent, avait d'ailleurs été donné en honneur au spot de surf en Californie.

 

Des performances au service du succès d'Apple

 

Il avait intégré une première fois Apple en 1996 lors du rachat de la petite entreprise NeXT, constructeur informatique fondé par Steve Jobs. Trois ans plus tard il sera recruté par l'éditeur Ariba où il restera 10 ans avant d'être rappelé en 2009 par la firme à la pomme.

 

En 2012, le désormais directeur général du groupe, Tim Cook, a mis à la porte Scott Forstall, qui était le responsable de toute la partie logicielle. Dès lors, Craig Federighi est l'homme de la situation, ses performances déjà reconnues à l'époque par Steve Jobs, ont su convaincre. Le rôle important de responsable de la partie logicielle, qui lui a été confié, est en réalité le rôle le plus déterminant dans le succès de la firme. C'est à travers ses systèmes d'exploitation que l'enseigne concurrence directement Google et son système d'exploitation Android ainsi que Windows de Microsoft.

 

Craig Federighi et son humour spontané laissent présager un bel avenir au sein d'Apple. Certains iront jusqu'à penser qu'il prendra la relève de Tim Cook et marchera dans les pas de Steve Jobs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :