La Tribune

Les salaires vont augmenter en moyenne de 2,6 % en 2010

Isabelle Moreau  |   -  182  mots
Alors qu'avant la crise, les entreprises privées augmentaient chaque année en moyenne les salaires de 3,3% à 3,5%, le millésime 2010 reste à l'image de 2009 : austère. Et selon la dernière étude Hewitt sur la croissance des budgets consacrés aux augmentations, 2011 ne se présente pas mieux.

Pour 2010, les DRH vont devoir distiller les augmentations de salaires, sans susciter trop de mécontentement en interne et tout en maintenant la motivation et la performance. Selon les résultats de l'étude* du cabinet Hewitt France dévoilés ce jeudi, le taux de progression des budgets consacrés aux augmentations en 2010 s'est élevé à 2,6 %. Et pour 2011, les prévisions s'établissent à 2,7%.

Pour la deuxième année consécutive, les entreprises devraient donc consacrer des budgets inférieurs à ceux des 30 dernières années, où les hausses oscillaient entre 3,3 et 3,5 % par an. Selon Pierre Le Gunéhec, responsable de la rémunération globale et des sujets de stratégie et relations sociales au sein de Hewitt France, "dans un contexte aussi paradoxal, où les augmentations restent faibles en raison d'une crise persistance alors que les salariés reçoivent des signes de reprise, les directions des ressources humaines auront plus jamais un rôle central et critique à jouer".

*données recueillies en juillet-août 2010 auprès de 153 sociétés, tous secteurs d'activité confondus et représentant 604.987 salariés.

 

Réagir