Moins détaillée, plus digitale... les pistes pour simplifier la fiche de paie

 |   |  441  mots
Simplifier la fiche de paie, un chantier qui a déjà été repoussé.
Simplifier la fiche de paie, un chantier qui a déjà été repoussé. (Crédits : © Dado Ruvic / Reuters)
Les résultats d'une mission confiée au responsable des ressources humaines du groupe belge Solvay seront transmis lundi 28 juillet au gouvernement. Objectif: réduire le nombre de ligne sur le bulletin de paie.

Pour "des raisons institutionnelles et culturelles", le bulletin de paie français "bat des records de complexité", observe le rapporteur chargé par le gouvernement de lui soumettre des idées pour la simplifier. Jean-Christophe Sciberras, directeur des ressources humaines en France du groupe belge Solvay, doit remettre sa copie le 27 juillet. Mais des extraits ont déjà fuité dans la presse. L'AFP en publie des extraits dès ce dimanche.

Le rapporteur a comparé les fiches de filiales d'un grand groupes internationale. Il apparaît qu'en France, le bulletin compte 40 lignes contre 15 en Allemagne, 14 aux Etats-Unis et 11 en Chine.

Regrouper des informations

Pour réduire ce nombre, le rapporteur propose de regrouper les cotisations et prélèvements par risque (santé, retraite, chômage). Par exemple, dans la catégorie "assurance santé" seraient réunies toutes les informations sur les versements de cotisations à la sécurité sociale ou aux complémentaires.

Il propose en outre de supprimer l'obligation de notifier séparément le versement de l'intéressement et de la participation pour intégrer ces informations dans le bulletin.

Rajouter les allègements de charge

Dans ce projet, les colonnes réservées à la part employé et à la part employeur seraient maintenues, tout comme le montant total du salaire (brut et cotisations employeur).

Il est surtout proposé de rajouter le montant des allègements financés par l'Etat, notamment le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) que Bercy compte transformer en allègements de charge.

Dématérialiser pour faire des économies

Il est en outre question de dématérialiser de la fiche de paie, ce qui est déjà possible avec l'accord des salariés. En France, 15% de ces derniers admettent ce principe contre 95% en Allemagne et 73% en Grande-Bretagne. Cela permettrait a priori de faire des économies car un bulletin dématérialisé coûte 10 centimes contre 20 pour un bulletin papier et 42 s'il est affranchi.Mais cela ne prend pas en compte la mise en place de coffres-forts électroniques visant à assurer la conservation des données.

Pas une réforme une "clarification"

L'auteur souligne qu'il s'agit de "clarifier" la fiche de paie et non pas de réformer les règles de paie, un chantier qui "reste à conduire".

La transformation de la fiche de paie s'inscrit dans le cadre du plan de simplification de la vie des entreprises. Réduire sa taille à une quinzaine de lignes devrait permettre de également de faire faire environ 2 milliards d'euros d'économies aux entreprises, selon des estimations du gouvernement. Cette réforme était initialement prévue pour 2016, mais l'échéance a été repoussée.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/07/2015 à 22:59 :
J'ai connu la fiche de paie avec seulement quelques lignes.
La fiche de paye actuelle a au moins le mérite de nous expliquer ce qu'on paye. Enfin, pour ceux qui se posent vraiment la question. On ne regarde pas cela tous les mois mais de temps en temps c'est intéressant
Le problème de la fiche de paye ce n'est pas le nombre de ligne mais la complexité de son calcul. Un % sur la tranche A, un autres sur la différence entre la tranche B et la tranche A. Et cela multiplier sur toutes les cotisations prélevées.
Au moins, on est en mesure de recalculer sa paye.
Et avec avec l'informatique, je ne vois pas ou serait l'économie réalisée en limitant le nombre de ligne.
Le système serait plus opaque.
a écrit le 27/07/2015 à 17:14 :
... les pistes pour simplifier la fiche de paie... le travail au noir qui est en pleine expansion !!!!!!!!!!!
a écrit le 27/07/2015 à 16:35 :
réduire le code du travail, les démarches administratives... etc

mais travail de l'ombre

les députés préfèrent voter une loi qui portent leur nom, plutôt que faire un travail de gestion utile
a écrit le 27/07/2015 à 13:52 :
ormis la fiche de paie ,avez vous deja essayé de dechiffrer votre facture EDF,GDF,"ENY",et votre facture d'eau ,si vous n'avez de notion de comptabilite c'est mission impossible tellement il y a de taxes avec des pourcentages different ,c(est inverifiable !!!!!
a écrit le 27/07/2015 à 10:57 :
Simplifier les fiches de paie, c'est comme le monstre du Loch Ness : çà sort tous les étés dans les journaux, parce qu'il faut bien remplir, et personne n'y croit vraiment.
Surtout pas les technocrates de Bercy : la complexité, c'est leur fonds de commerce d'employés à vie.
a écrit le 27/07/2015 à 10:21 :
Commençons déjà par ne pas instituer de CSG progressive sous prétexte de fusion entre l'impôt sur le revenu et la CSG et au titre d'un futur prélèvement à la source...
a écrit le 27/07/2015 à 10:17 :
Encore de la com !!!

Ca ne changera rien

Le changement c'est pour quand ???
a écrit le 27/07/2015 à 7:41 :
Au bout du compte c'est le salarié qui se retrouve à imprimer pour son compte la fiche de paie car Qui peut croire que l'archivage électronique sera fiable 40 ans
a écrit le 27/07/2015 à 6:44 :
4 lignes au RU y compris le prélèvement à la source de l'IR.
Mais on n'y arrivera pas à simplifier à cause des écolos, des syndicats, des fonctionnaires, des associations de riverains, de la droite quand elle est dans l'opposition et inversement, etc....
a écrit le 26/07/2015 à 20:30 :
"faire faire environ 2 milliards d'euros d'économies aux entreprises" c'est en surface de papier en réduisant la feuille à A5 ? Les règles étant complexes, ce qui n'apparaitra pas sur la feuille sera de toute façon présente au niveau des calculs, donc géré par le comptable, la seule économie, c'est à l'impression, même avec salaire brut, salaire net, ça ferait rien économiser (sauf l'encre) ,le temps passé étant le même. Pour économiser, faut simplifier la jungle comptable.
En 1980, mon premier bulletin de paie devait avoir 5-6 lignes.
Il faudrait un serveur qui stocke toutes les infos sur les salaires, pour que la retraite puisse se calculer en deux minutes sans avoir à fournir tous les bulletins de sa vie professionnelle (sous forme électronique, les gens font quoi ? Ils les téléchargent et impriment 42 ans de travail ??? Ou les mettent sur clé USB pour la caisse de retraite ??).
Réponse de le 27/07/2015 à 11:48 :
j'ai moi même eue mon premier bulletin de paie en 1980 j'ai fait de l'intérim jusqu'à que j'ai la chance d'avoir un boulot stable alors je me demande bien par qu'elle miracle comment pourrait il fournir toute une vie professionnel et en plus avant d'entrer dans la vie professionnel je m'étais engagé à l'armée pendant 3 ans et suite à un incident je suis reconnu personne handicapé oui je vous donne raison à 1000 % de mettre sur informatique et stocké toute ces informations qui serait pour toucher la retraite c'est mission impossible merci d'avoir publié qui est pour moi tiens d'une logique à toute épreuve bonne journée

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :