En vente de services, visez les postes durables

 |   |  525  mots
« Les commerciaux ont intérêt à ne pas faire du salaire leur seul critère de choix. »
« Les commerciaux ont intérêt à ne pas faire du salaire leur seul critère de choix. » (Crédits : © Toby Melville / Reuters)
Pour éviter la noyade dans l’océan d’offres d’emploi en vente de services, les commerciaux ont intérêt à ne pas faire du salaire leur seul critère de choix.

Les services sont partout, jusque dans le marché des produits.

« Actuellement, n'importe quelle solution proposée au client est développée sur mesure, la notion de service est donc clef et tous les marchés se développent dans les services », note Martin Villelongue, directeur senior chez Michael Page.

Qui dit marché qui se développe, dit recrutement de commerciaux, des recrutements compliqués car en vente de services, toutes les entreprises cherchent les mêmes profils.

Les candidats sont quant à eux face à une pléthore d'offres d'emploi, d'autant plus qu'au sein des services, des niches se développent : actuellement par exemple, la livraison à domicile dans la restauration, en B2B ou en B2C, ou des offres relatives à l'évaluation ou au développement du bien-être au travail. Sur ce dernier marché, en croissance du fait des exigences des nouvelles générations en matière de qualité de vie au travail (QVT) et d'équilibre vie pro/vie perso, on trouve notamment des sociétés positionnées sur les classements employeurs (ranking), telles que Best place to work ou Top Employers, ou des acteurs proposant des solutions de garde d'enfants/crèches d'entreprises, qui « répondent à un vrai besoin des familles et des entreprises, et qui bénéficient d'aménagement fiscaux, d'où la multiplication des structures », explique-t-il.

On ne cherche pas de profils experts dans les services

Le phénomène est d'autant plus marqué que les critères de recrutement sont plus ouverts dans les services que dans l'industrie ou la "grande conso" où le passage d'un marché à l'autre est moins facile.

« On peut voir des candidats qui passent du transport au nettoyage, ou du conseil à la sécurité. Sur un marché où la demande de commerciaux est importante du fait de son développement, celui des crèches d'entreprises, on ne cherche pas de profil expert en crèche d'entreprises par exemple », observe-t-il.

La différence entre les candidats se fait sur leur capacité à appréhender le besoin du client et sur le type de marché : B2B, plus favorable aux plus expérimentés et diplômés, ou B2C, plus ouvert aux jeunes diplômés des formations courtes et opérationnelles de type BTS.

Travailler vos critères de choix

Pour savoir où donner de la tête dans la multitude d'offres et orienter efficacement votre recherche d'emploi, il est particulièrement important pour vous, commercial en vente de services, de bien réfléchir à votre projet, vos motivations, vos critères de choix d'un poste.

« Il faut construire une recherche cohérente, être capable de se projeter dans le poste et les suivants, être exigeant sur le poste et ses contours, sur les perspectives de carrière qu'il offre », recommande Martin Villelongue.

Construire une carrière qui a du sens vous demande d'évaluer la promesse employeur au sens large.

« Prenez le salaire en considération mais sortez de la logique contre-productive du zapping qui fait rechercher toujours l'employeur le plus offrant, allez travailler sur le marché qui vous parle », conclut-il.

>> Pour aller plus loin, retrouvez toutes nos offres d'emploi

 Boostez votre carrière

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :