Le terroir : une formule gagnante en franchise

 |   |  951  mots
Le terroir représente un atout dans le secteur de la restauration
Le terroir représente un atout dans le secteur de la restauration (Crédits : Reuters)
La tradition ça a du bon. C’est d’ailleurs en surfant sur cette tendance et sur celles des produits du terroir que des jeunes réseaux comme King Marcel, La Côte et l’Arête, 231 East Street ou Basilic & Co se sont construits une réelle légitimité dans un marché de la restauration commerciale extrêmement bataillé.

Avec des concepts désormais bien rodés, ces enseignes visent un déploiement à l'échelle nationale.

Approvisionnement qualitatif chez 231 East Street

Pas besoin de traverser l'Atlantique pour déguster un burger authentiquement US. 231 East Street propose partout en France le vrai, le seul Gourmet Burger new-yorkais, comme s'y on était, dans un univers chaleureux et urbain, tout droit sorti de la Big Apple. Clin d'œil à la première adresse de la Factory d'Andy Warhol, 231 East Street a vu le jour fin 2011 par Franck Riehm et Éric Senet, professionnels de la restauration à l'origine également des chaînes Flam's et Nooï.  Le réseau compte 26 points de vente et continue à se développer en franchise aussi bien en centre-ville qu'en centre commercial.

Depuis son lancement, 231 East Street s'attache à faire découvrir ou redécouvrir le goût d'un authentique burger, et notamment celui d'une viande d'exception, tout en offrant un plaisir responsable.  Pour cela, l'enseigne s'est associée avec l'un des bouchers les plus réputés de France, Fournisseur des grandes tables du monde entier qui développe une boucherie d'exception empreinte de naturalité et de durabilité, porteuse de sens pour toute une filière et pour les consommateurs. 'enseigne reconnaît et soutient le travail de ces éleveurs qui pratiquent les principes d'une agriculture raisonnée et s'engage à les rémunérer justement pour leur permettre de vivre de leur métier, encourageant ainsi une forme d'élevage plus équitable, responsable et durable. C'est ainsi que 231 East Street peut assurer une viande d'excellence, avec une traçabilité complète et une sécurité alimentaire optimale, en s'engageant sur des valeurs de respect, de transparence et d'équité.

Basilic & Co met le terroir à l'honneur

Que de chemin parcouru depuis 10 ans par Basilic & Co depuis sa création par Laurent Bassi. Dès son lancement, Basilic & Co a su se démarquer en proposant une offre innovante de pizzas de terroir fabriquées suivant un process artisanal et à partir d'ingrédients français rigoureusement sélectionnés (bio, AOC, AOP, Label Rouge...). L'enseigne a également instauré dans l'intégralité de son réseau la labellisation « 100% fait maison ». Le concept totalement dans l'air du temps  « atteint d'excellentes performances, une très bonne marge, et une rentabilité dans chacun de ses restaurants franchisés ».

Après avoir inauguré ces derniers mois des unités à Privas (Ardèche), Le Bouscat (Gironde), le réseau prépare les ouvertures de Bordeaux, Nantes (2ème unité) et Vannes. L'objectif de Basilic & Co est désormais de poursuivre son développement dans toute la France dans des agglomérations de plus de 15 000 habitants. Présent  sur le dernier Forum  de la franchise de Lyon, l'enseigne prévoit l'ouverture de 10 à 15 nouveaux établissements en franchise en 2018.

Burgers à la française chez King Marcel

Spécialiste du « gourmet burger » depuis 2013, King Marcel joue la carte du burger à la française, en soignant son approvisionnement et la qualité de ses produits. Dans une déco de bistrot à la française, les établissements de l'enseigne peuvent aussi bien s'implanter dans les centres commerciaux qu'en centre-ville.

L'enseigne d'origine lyonnaise va redoubler d'appétit et table sur 4 nouvelles inaugurations d'ici la fin du premier trimestre de l'année 2018. King Marcel est notamment dans les starting blocks  pour ouvrir son 2ème  restaurant parisien. Cet établissement, situé au 13 rue Lafayette, sera inauguré début décembre et deviendra aussi le flagship de la marque en France. Dans le même temps, le réseau veut continuer à mailler le territoire lyonnais, en continuant d'ouvrir de nouvelles succursales, dont deux devraient voir le jour dans moins de 6 mois.

Coté franchise, les prochaines s'annoncent également très animées, avec des ouvertures à venir dans le centre commercial Muse de Metz ainsi que dans le centre-ville de Dijon. Au total, le réseau table sur la création de 4 nouvelles franchises au minimum l'an prochain. Doté de nouveaux moyens financiers depuis sa levée de fonds effectuée,  la chaîne  « prévoit d'ouvrir une quarantaine d'établissements en propre et en franchise dans les 5 prochaines années ».

Culture du « fait maison » chez La Côte et l'Arête

2017 restera comme un excellent cru pour l'enseigne toulousaine. L'année avait en effet bien  commencé car la Côte et l'Arête avait séduit les membres du jury des Révélations de la franchise, devenant par la même occasion lauréat de ce prix réputé dans le monde de la franchise. Une des particularités de La Côte & L'Arête est de jouer la carte d'une cuisine 100% maison avec des produits frais et de qualité, et de proposer des viandes grillées au feu de bois ainsi que des poissons cuits à la plancha, pour un ticket moyen avoisinant les 26 euros.

Présent pour la première fois sur Franchise Expo Paris  en mars dernier, l'enseigne de restauration commerciale ne veut pas brûler les étapes et  veut prendre le temps de choisir ses partenaires franchises. La Côte et l'Arête propose d'ailleurs aux personnes intéressées par le concept de venir passer deux jours d'immersion (avant de signer le contrat de franchise)  dans un des  restaurants. A la fin de ces  2 jours, petit debriefing pour avoir le ressenti du futur entrepreneur et avant tout engagement réciproque.

Aujourd'hui à la tête de 5 restaurants (exploités en succursales), le réseau va ouvrir son 6ème établissement en propre le 13 novembre prochain, à Clermont-Ferrand. Parallèlement le réseau a signé des contrats de réservation de zones, avec l'ambition affichée « de déployer le concept, partout en France, dans les villes de plus de 100 000 habitants ».

Samuel Burner, Observatoire de la franchise

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :