La Tribune

Quel lycée choisir pour votre enfant ? Notre classement exclusif

latribune.fr  |   -  657  mots
Le ministère de l'Education nationale a publié la liste des lycées publics et privés avec des indicateurs chiffrés permettant de juger sur pièce la vraie qualité d'un établissement. Latribune.fr publie ce classement afin de permettre de bien piloter la réussite scolaire de vos enfants.

Les indicateurs de réussite au lycée, publiés par le ministère de l'Education nationale, sont les seuls chiffres efficaces pour piloter la réussite scolaire de vos enfants en facilitant le choix du lycée, public aussi bien que privé, afin de savoir où les inscrire. C'est pourquoi latribune.fr a décidé de permettre à ses internautes d'y accéder le plus aisément possible. Accédez au palmarès des lycées en cliquant ici.

Tout le monde le sait : les lycées ne sont pas égaux entre eux, loin de là. En 2002, le Haut Conseil de l'évaluation de l'école, un organisme officiel aujourd'hui disparu, le reconnaissait : "tous les lycées n'offrent pas la même qualité de service".

Ces indicateurs ministériels, au nombre de trois, permettent en effet de choisir l'établissement où votre enfant effectuera ses trois dernières années d'enseignement secondaire. En fonction de leurs personnalités, de leurs envies et de leurs possibilités, et à condition de savoir bien les utiliser (voir d'une part les articles "comment lire ce classement", "comment utiliser le document du ministère" , "comment lire les chiffres du ministère").

Le choix semble, a priori, impossible en raison de la carte scolaire, qui affecte chaque rue d'une ville, et les enfants qui y habitent, à un lycée bien précis. Toutefois, des dérogations, tout à fait officielles, restent possibles, sans compter les ruses les plus inventives, qui sont traquées avec constance par les proviseurs (voir l'article "Les quatre méthodes pour passer outre la carte scolaire"). Ces méthodes seront d'autant plus efficaces que les délais fixés par l'administration pour indiquer le choix seront respectés. Le choix du lycée se prépare dès le début de la Troisième (voir l'article "En fin de Troisième, le marathon du choix du lycée").

Cependant, ces dérogations, ces changements ne peuvent s'effectuer au détriment de l'intérêt de votre enfant. Inutile de viser un lycée prestigieux au rythme de travail démentiel s'il ne peut le suivre. Ce serait le conduire à l'échec définitif. Les parents doivent tenir compte de la psychologie de leurs rejetons (voir l'article "Personnalité, compétition, trajets... Comment bien choisir le lycée de votre enfant ? ").

Le choix d'un lycée est facilité par les assouplissements apportés, en 2007, au système de la carte scolaire, instauré en 1963 pour fluidifier l'affectation des lycéens. Car ce système a été fortement critiqué. L'affectation en fonction de l'adresse instaure en effet une discrimination sociale insupportable. Les indicateurs du ministère de l'éducation nationale ont un bel avenir, eux qui démocratisent l'information permettant le choix, jusqu'alors réservé à ceux qui savent, les enseignants.

Comment apprécier les résultats d'un lycée ?

Le ministère de l'Education nationale nous demande de publier le communiqué ci-dessous :

Le taux de réussite au baccalauréat n'est pas le seul indicateur de résultat des lycées. Les taux d'accès au baccalauréat et la proportion de bacheliers parmi les sortants permettent d'apprécier le caractère plus ou moins sélectif des établissements et le parcours scolaire des élèves depuis leur entrée au lycée jusqu'au baccalauréat.
Les taux de réussite et d'accès de chaque lycée doivent être comparés à des taux « attendus » qui tiennent compte des caractéristiques sociodémographiques et scolaires des élèves qui le fréquentent. Ceci permet de dégager la « valeur ajoutée » du lycée et d'offrir une approche relative de son efficacité.
Le ministère ne publie pas de classement mais propose un regard croisé sur les trois indicateurs et les « valeurs ajoutées » correspondantes. L'ensemble de ces éléments donne une image de la réalité complexe que constituent les résultats d'un établissement.

Accédez au palmarès des lycées.

Réagir

Commentaires

haroun iznogoude  a écrit le 25/05/2010 à 18:53 :

Le meilleur classement surgit facilement en fonction des classements de l'équipe enseignante: les lycées les plus demandés par les profs sont les meilleurs! CQFD. A Paris les lycées HIV et Louis le Grand. A Versailles Ste Ginette etc...j'en passe et des meilleurs .Tous les autres lycées c'est kifkif. Les profs aiment bien jugés leurs élèves mais contre tout les classements des lycées! Ils ont honte de leur conscience professionnelle: "Tout pour mes enfants des babouches pour des autres". Voilà la vérité criante. Sans rancune la corporation éducative?

égalitaire  a écrit le 21/05/2010 à 15:22 :

Je suis opposé à toutes sortes de classements concernant l'éducation. Je suis pour la mixité sociaiale, ethnique et le métissage obligatoire de tout meme des esprits. Il faut envoyer nos meilleurs éléments au milieu des classes pourries car il est bien connu que leur exemple relèvera le niveau de "jeunes" en mal d'adaptation. Nos bons élèves doivent savoir qu'ils ont un devoir à vie envers les populations défavorisées et qu'il leur appartiendra, toute leur vie, de les prendre en charge et de se bien mélanger à eux pour atteindre le nirvana de la mélangitude chère à madame Pécresse, grande prophètesse du genre. Amen. J'ajoute que j'enseigne au lycée Lénine de St Denis, où chacun vit dans une merveilleuse béatitude.

Stats  a écrit le 20/05/2010 à 18:21 :

Il est très facile de manipuler ce genre de classements. Prenez plusieurs critères. En choisissant la pondération de ceux-ci convenablement, vous pouvez favoriser très simplement les lycées que vous préférez, pour des raisons politiques (par exemple, les lycées privés). Un tel classement est donc extrêmement douteux, surtout quand on voit qu'Henri IV n'est pas dans les 1000 premiers !!!

QDS  a écrit le 04/05/2010 à 14:42 :

"piloter la réussite scolaire de vos enfants"
"qualité de service"

l'école un bien de consommation, c'est triste!

Mr T  a écrit le 01/05/2010 à 6:04 :

Ce classement est d'une médiocrité affligeante. Une compil de quelques chiffres dans un ordinateur qui crache un classement sur la base de ceux-ci, beau travail, ça a du bien prendre oulà 5 bonnes minutes. Quand je regarde le classement de ma région j'ai envie de rire en voyant certains lycées avec une réputation excécrable se retrouver dans le haut du panier, et d'autres dont les 3/4 des élèves font de grandes études qui se retrouvent en bas.

Kader  a écrit le 24/04/2010 à 9:06 :

Je ne trouve aucun établissement de mon 9-3 préféré. Pourquoi ?

Dalger83  a écrit le 24/04/2010 à 8:34 :

Ce type de classement me laisse toujours perplexe, ainsi on compare des lycées comme on compare des equipes de foot ?????
Et puis de toute façon ce n'est pas le Lycée qui fait le Bachelier, mais l'eleve et sa propre volonté a réussir ce petit examen.

guillaume  a écrit le 22/04/2010 à 8:23 :

Ce classement ne correspond pas du tout a la realite pour ma region

ludo  a écrit le 22/04/2010 à 4:49 :

classement

logic002  a écrit le 15/04/2010 à 2:53 :

Pour mes petits enfants, le choix est fait depuis de nombreuses années, c'est le privé, pour leur plus grande satisfaction.

comment  a écrit le 14/04/2010 à 12:31 :

Très bon article