Examen d'un CV : dix minutes maximum, écarté pour quelques fautes

 |   |  305  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Votre candidature sera-t-elle étudiée avec soin ? La réponse selon une enquête menée par le groupe Robert Half, spécialiste du recrutement, en avril-mai 2010, auprès de plus de 2.400 managers.

Vous rêviez d'un recruteur ayant passé une heure sur votre CV pour en découvrir toutes les richesses ? Selon une enquête menée par le groupe Robert Half, spécialiste du recrutement, en avril-mai 2010 auprès de plus de 2 400 managers (ressources humaines, financiers ou dirigeants) dans 13 pays (dont Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, France, Italie, Irlande, Luxembourg, Pays-Bas, République tchèque, Suisse) sur la base d'un échantillon représentatif d'entreprises, 73% des recruteurs examinent chaque CV en 10 minutes au maximum pour se faire une première opinion.

Seuls les recruteurs en Belgique (42%), en Autriche (37%) ainsi qu'en Italie (36%) indiquent avoir besoin de plus de 10 minutes. D'autres se font une première opinion en 5 à 10 minutes, comme en Irlande (53%), aux Pays-Bas ou en Allemagne (48%) et en Espagne (47%). Certains plus « pressés » n'ont besoin que de 5 minutes, à l'instar des recruteurs en France (27%) ainsi qu'au Luxembourg (25%). En France spécifiquement, 27% des recruteurs analysent un CV en moins de 5 minutes, 46% en 5 à 10 minutes et 24% en plus de 10 minutes.

Pire, 35% écartent une candidature pour 2-3 fautes ! Gare donc à l'orthographe. L'enquête du cabinet Robert Half révèle que cette tolérance irait jusqu'à 4 ou 5 fautes voire... jusqu'à l'indifférence aux fautes (!). En Europe, on observe qu'une candidature sera écartée pour une faute par 37% des recruteurs allemands, 28% des Autrichiens et 23% des Italiens, pour 2 ou 3 fautes par 35% des recruteurs français, 31% des Irlandais, 30% de leurs homologues espagnols ou hollandais et 22% côté autrichiens, pour 4 ou 5 fautes par 20% des recruteurs français, 19% des Néerlandais, 16% des Irlandais et 15% des Belges, pour plus de 5 fautes par 10% des recruteurs Irlandais, 6% aux Pays-Bas et 5% en Suisse...alors que pour 56% des recruteurs tchèques, 32% des Italiens et 23% des Autrichiens, ce critère n'est pas pris en compte !

En France, si 35% écartent une candidature pour 2-3 fautes et 20% pour 4-5... et 18% considèrent que cela n'est pas important...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/05/2011 à 19:33 :
A la lecture des commentaires, j'ai bien l'impression que chacun est satisfait de ses actions. Pourtant, il me semble que le premier problème d'importance en France est que les ressources humaines s'attachent plus à ce qui ne va pas qu'à ce qui va bien.
a écrit le 08/03/2011 à 8:06 :
Le CV (et la lettre motivation qui, normalement, l'accompagne) n'a pas pour but d'être embaucher. Il a pour but de décrocher un premier entretien (ce n'est pas tout à fait la même chose).
Il doit donc : 1°) - Donner envie de le lire (clarté, brièveté, qualité) - 2°) - Être adapté autant que faire ce peut (sans mensonges) au poste à pourvoir - 3°) - Éviter qu'il n'engendre des questions négatives - 3°) - Donner envie au recruteur d'en savoir plus sur le candidat.
Le reste sera du ressort du (ou des) entretien(s).
a écrit le 02/02/2011 à 14:21 :
2 min suffisent à lire une page. Que fait-on lors des 8 autres? On fantasme? on va boire un café? Le problème n'est pas le temps passé à lire un CV, c'est la compétence du lecteur. Combien de chargés de recrutement connaissent le métier du poste à pourvoir? Bilan: préjugés, recherche de profils stéréotypés, moutons à cinq pattes, dans le moule sans aucune bavure mais avec une vraie forte personnalité!
a écrit le 29/01/2011 à 8:19 :
J'étudie des CV.
Donc, je me retrouve devant des choix.
Celui de mesurer l'attention qu'a passé le candidat à postuler dans mon entreprise est un critère essentiel. Le respect de notre langue est un baromètre de concentration, de motivation, de respect, d'ENVIE.
Une lettre comportant des fautes est éliminée.
a écrit le 28/01/2011 à 20:33 :
En France c'est 30" nom, adresse, diplome, école . et poubelle
Aux USA, qu'est ce que tu sais faire?
Question de mentalité, j'aime bien le pragmatisme des américains!
Réponse de le 29/01/2011 à 12:12 :
Tu oublies, France : profession des parents, de la soeur ... Et oui il faut savoir rester en bonne compagnie, tous les gens n'ont pas les meme valeurs
Réponse de le 29/01/2011 à 17:44 :
Je suis totalement d'accord avec vous. En France seule la formation compte et non l'expérience acquise par l'expérience.
Aux USA, c'est "learning by doing" en France ceci vient petit à petit
a écrit le 20/01/2011 à 20:45 :
un article de piètre qualité, en contenu et en rédaction
a écrit le 20/01/2011 à 19:47 :
Il faut arrêter d'être naïf! On le savait déjà! 10min ça me parait déjà très long! C'est comme pour tout, c'est la première impression qui compte! Si la mise en page est mal faite et qu'il y a des fautes dès la première ligne, ça me parait normal que le recruteur n'est pas envie de continuer à lire. Et puis tant mieux pour ceux qui se sont pris la tête pour soigner la présentation et qui ont fait relire leur CV par 3 ou 4 personnes différentes. C'est un exercice à ne pas prendre à la légère, mais à force on s'améliore ...!! :)
a écrit le 20/01/2011 à 18:20 :
dans 10 an on écrira tous en téxto chinoi ou arabe alor arété de nou gonflé avec vo fote dortograf....
Réponse de le 20/01/2011 à 20:47 :
et c'est avec des commentaires de ce genre que l'on continuera à prendre les Français ( reste encore à prouver que ce "DoM" soit Français ) pour des illetrés.
Réponse de le 20/01/2011 à 21:18 :
C'est vrai mais entre temps vous continuerez à ramasser des cailloux... Vous excusez votre manque de culture par une normalité que vous aimeriez bien généraliser car cela vous arrange. Vous jeter la pierre aux autres parce qu'ils parlent et écrivent correctement le français mais vous ne vous rendez même pas compte que c'est vous qui êtes en marge de la société!
Réponse de le 21/01/2011 à 10:40 :
moui je penses que dom à volontairement gogolisé son texte les gens qui écrivent comme ça n'utilisent pas d accents; Ceci dit quand on voit le niveau des CV , l'orthographe qui ferait mourrir de rire un gosse de CP il y a de quoi s inquieter .
a écrit le 20/01/2011 à 15:51 :
Il est vrai que l' orthographe est importante. Mais que dire des fautes de syntaxe de cet article et de ces pourcentages tombés du ciel et égrenés sans logique.
Article qui je pense serait recalé par un recruteur serieux.
a écrit le 20/01/2011 à 15:01 :
Reprendre une faute c'est comme ramasser un papier gras. Personne n'est obligé mais si on le faisait tous...
a écrit le 20/01/2011 à 14:33 :
Le CV est la pire bêtise qu'on ait inventé
Réponse de le 20/01/2011 à 16:51 :
C'est plutôt l'utilisation que l'on en fait qui est en cause.
Ainsi, les employeurs se privent sûrement des perles rares tant recherchées parce qu'ils se fient à de fausses impressions en lisant leur CV.
Cette pièce est devenue en partie superficielle car soumise aux effets de mode. Ainsi la mise en page, la façon de créer quelque effet visuel destiné à attirer l'attention du recruteur sont des éléments qui participent à ce phénomène.
Réponse de le 21/01/2011 à 11:38 :
Vous proposez donc que les entreprises selectionnent les candidat sur photo uniquement ? Pas mal, et ça prendrait encore moins de 10 minutes.
a écrit le 20/01/2011 à 14:28 :
C'est parce que la vitesse de la lumiere est superieure a celle du son que tant de gens paraissent brillant avant d'avoir l'air con ...

Réponse de le 08/05/2011 à 19:39 :
Seriez-vous incapable de créer votre propre maxime ?
a écrit le 20/01/2011 à 14:25 :
Normal que l'on élimine entre autres à cause de l'orthographe! Je remarque une pléthore de fautes dans des textes officiels rédigés par des anciens de Grandes Ecoles. Quoi qu'il en soit, les Français, avec leurs gouvernants (suivez mes regards) sont à "bonne école".
a écrit le 20/01/2011 à 14:11 :
Les recruteurs sont très pointilleux sur l'orthographe et la grammaire des candidats à l'emploi, mais ils devraient vérifier mieux leurs capacités ou celles de leurs assistantes en la matière! Reçu cette semaine un refus de la part du Groupe ADEO (Lille), dans lequel on pouvait lire : "......nous vous remercions néanmoins de l'intérêt que vous portER à notre groupe...." C'est pas beau ça??
a écrit le 20/01/2011 à 13:58 :
Les recruteurs français sont dépassés par le système. Il faudrait détruire cette fonction.
Réponse de le 21/01/2011 à 11:42 :
Je ne sais pas où vous travaillez, mais dans la plupart des entreprises le terme de "recruteur" désigne des employés lambda d'un service dans lequelle les candidats postulent. Ils ne s'agit donc pas d'une fonction en tant que tel, mais d'une tâche qui la plupart du temps est assignée à des employés dont ça n'est pas la "job description".
a écrit le 20/01/2011 à 13:58 :
je suis un génie et je n'aime pas l'orthographe
je gagne des millions aux USA
en France je suis clodo..
donc toi le pékin! court toujours pour un job, et vas jouer dans ta cour de snob...
a écrit le 20/01/2011 à 13:48 :
Vous rêvez ou quoi ? Vous vous imaginez vraiment qu'un recruteur a les moyens de passer 10 minutes sur chaque CV qu'il reçoit ? Allez, redescendez sur terre. Si un DRH passe 30 secondes sur un CV, c'est déjà énorme ! au moins pour la première sélection.
D'où l'intérêt de soigner particulièrement votre CV, en indiquant clairement les informations qui peuvent intéresser un recruteur (poste, missions, atouts).
Bon courage !

Jocelyn
a écrit le 20/01/2011 à 13:24 :
Conclusion de l'article : les Tchèques, les Italiens et les Autrichiens sont nuls en orthographe...
Réponse de le 20/01/2011 à 19:51 :
Pour les Tchèques je pense que s'ils s'en foutent c'est parce qu'il n'y a pas autant de chômage qu'enFrance. Donc moins de sélection!
a écrit le 20/01/2011 à 12:40 :
merde sarko et lefevre ne peuvent pas etre epmloyés....
a écrit le 20/01/2011 à 12:21 :
Le genre d'article qui n'a aucun sens...
a écrit le 20/01/2011 à 12:17 :
Pour antenne 2, Journal de 20h,
des missionnaires pour démissionnaires.........
Une petite erreur .......normale.....sans doute.
Réponse de le 20/01/2011 à 16:12 :
En même temps Antenne 2 n'existe plus depuis 1992...
a écrit le 20/01/2011 à 11:37 :
J'adore lire vos commentaires, vous voir vous battre pour la place de celui qui sera le meilleur en orthographe. Oui c'est important, mais reprendre quelqu'un pour le simple oubli d'un "s" ou une faute de frappe... ça vous valorise ?
Réponse de le 20/01/2011 à 12:36 :
non ça aide
a écrit le 20/01/2011 à 11:32 :
Cessons de mettre les recruteurs sur un piédestal, ils intoxiquent le marché de l'emploi de leurs stupides critères de sélections pour masquer une carence dans leur organisation, ils favorisent tout simplement le chômage de masse. On peut constater que lorsque le besoin en recrutement est important, ou inversement souhaitent dégraisser, les considérations quantitatives priment sur la qualité.
Et pour conclure, certains médecins étrangers qui officient en France n'ont pas une maitrise parfaite du français, pour autant ils sont très compétents!




Réponse de le 20/01/2011 à 15:32 :
"Et pour conclure, certains médecins étrangers qui officient en France n'ont pas une maitrise parfaite du français, pour autant ils sont très compétents!"
Ha bon, ils sont TRES compétents parce qu'ils sont étrangers ? A mon humble avis, il y en des bons et des moins bons, comme chez nous. Quand on veut un décrocher un emploi on soigne son CV en le faisant relire si besoin. Et puis ensuite si on est pré-sélectionné on se fait propre et on s'habille correctement pour l'entretien. Deux tests tout simples qui en disent beaucoup plus long que beaucoup de diplômes...
Réponse de le 20/01/2011 à 16:39 :
7ème mots... PIEDESTAL??? ahhh, pied d'éstale....
Réponse de le 20/01/2011 à 17:46 :
@ vincent
Oui Msieu PIEDESTAL existe!
Réponse de le 20/01/2011 à 19:01 :
@flo : l'auteur n'a pas dit que "parce qu'ils sont étrangers ils sont très compétents", mais que "CERTAINS médecins étrangers n'ont pas une maitrise parfaite du français, et pour autant ils sont très compétents" en d'autres termes, certains (pas forcément tous) sont très compétents "même s'ils ne maitrise pas le français".
Réponse de le 21/01/2011 à 9:15 :
Votre explication de texte est aussi exacte que naïve... à votre avis, que révèle le fait de faire un rapprochement entre CV/bon usage de la langue français et Etranger/compétence ??? Einstein était nul en français mais pas trop mal en physique. Quel est le lien ? Pour revenir au sujet je répète:
Quand on veut un décrocher un emploi on soigne son CV en le faisant relire si besoin. Et puis ensuite si on est pré-sélectionné on se fait propre et on s'habille correctement pour l'entretien. Deux tests tout simples qui en disent beaucoup plus long que beaucoup de diplômes...
Réponse de le 08/05/2011 à 20:04 :
Il est vrai qu'il est vraiment très important de préciser qu'un candidat sortant d'une école de renom, avec une expérience idoine, une écriture irréprochable, de fortes qualités personnelles et interpersonnelles aura plus de succès qu'un candidat qui négligerait ces éléments. Mais il devra aussi respecter tout un cahier des charges: avoir une aisance relationnelle, s'exprimer avec sagacité (mais pas trop, il ne faudrait pas qu'il soit meilleur que le recruteur), enchaîner les entretiens avec le sourire, gérer ses émotions, être meilleur que ses concurrents, bien s'entendre avec l'équipe en place, être très rapidement autonome... En un mot: Superman.
a écrit le 20/01/2011 à 11:01 :
Mon CV m'a tuER...
Réponse de le 20/01/2011 à 16:42 :
^^
a écrit le 20/01/2011 à 10:59 :
Et avec une faute dans le titre : Curiculum vitae !
a écrit le 20/01/2011 à 9:54 :
De toute façon, s'il y a une photo, c'est sur la base de celle-ci que se fera le tri en premier lieu et en moins de 10 minutes! Tout cela est très arbitraire, il y a une marge entre faire quelques fautes et ne pas savoir écrire le français...tout dépend aussi de l'emploi visé, il faut que les recruteurs fassent preuve d'un bon sens du jugement.
a écrit le 20/01/2011 à 9:53 :
Chez Reno, ils recrutent que des bilingues (Anglais) .... vous verriez le niveau en français des mails ou des rapports de mission !!!! Sidérant !!!!
a écrit le 20/01/2011 à 9:53 :
Reste à savoir ce qu'il vaut mieux.. un candidat qui a fait des fautes mais qui assure totalement ... ou un autre qui n'a pas fait de fautes mais dont son job laisse a désiré.. un peu comme l'histoire de la belle blonde avec jolie poitrine mais tellement ennuyeuse et pas bonne ..tandis que la moins bien .. tellement mmm ..
Réponse de le 20/01/2011 à 10:33 :
"dont le job laisse à désirER"
Réponse de le 20/01/2011 à 13:25 :
Pourquoi choisir entre deux options insatisfaisantes? N'est-il donc plus possible de trouver des personnes compétentes dans leur domaine professionnel et sachant manier correctement leur langue?
a écrit le 20/01/2011 à 9:48 :
Ce genre de sélection par l'orthographe pour certains postes me semble normale.
La langue française est parlée mais aussi écrite.
Après des études ordinaire ( souvent le baccalauréat) la connaissance de la langue française devrait être le minimum connu .
Il est vrai que j'aimerais connaitre l'orthographe des D.R.H .
Réponse de le 20/01/2011 à 10:31 :
"après des études ordinaireS"
Réponse de le 20/01/2011 à 10:40 :
après des études ordinaireS !
"le minimum connu"? !
Réponse de le 20/01/2011 à 10:43 :
"ORDINAIRES AVEC UN S"
Réponse de le 20/01/2011 à 10:53 :
études ordinaireS !!!
Réponse de le 20/01/2011 à 11:30 :
ordinaireS !!
Réponse de le 20/01/2011 à 11:37 :
connaître
Réponse de le 20/01/2011 à 13:59 :
"Ce genre ... me semble NORMAL"
Réponse de le 20/01/2011 à 14:30 :
....me semble normal (ce genre de sélection)
a écrit le 20/01/2011 à 9:43 :
Pourtant, je scrute tous les jours les offres d'emploi et comme fautes d'orthographes, je peux vous dire qu'il y a des tonnes
a écrit le 20/01/2011 à 9:32 :
Si on n'est pas doué en orthographe, on fait corriger son C.V., c'est un document important qu'on a le temps de préparer avant de l'adresser à un recruteur. Ne pas prêter attention à l'orthographe et la syntaxe de ce document c'est faire preuve d'une très grande désinvolture qui ne présage rien de bon pour un recruteur. De plus certaines sociétés, quand le poste nécessite de la rédaction de mails ou autre font maintenant passer une dictée le jour du recrutement.
a écrit le 20/01/2011 à 9:32 :
L'ampleur sidérante de la stupidité franco française des recruteur ne cesse de s'accroître ! Non seulement la plupart des DRH et recruteurs ne sont pas des lumières, mais souvent ils se permettent de juger des gens sur des critères qui ne les définissent pas.

Ainsi un cv présentant de nombreuses expériences différentes en domaines et compétences sera vu comme celui d'une personne instable, alors que dans les pays anglo-saxons, c'est une richesse. Ainsi en France sans diplome vous êtes relégués, quand ailleurs, aux E-U par exemple, ou en Suisse, on regarde les compétences et on met à l'essai la personne.

Ni diplome, ni parcours monolithique ne sont garants d'une bonne efficacité dans un contexte donné.

Et tous les psycho-test à la noix ne sont là que pour rassurer des DRH qui bien souvent eux, en dehors de leur diplome, ne valent strictement rien.
Réponse de le 20/01/2011 à 16:59 :
Excellente analyse!!!
Encore que je sois parti pris puisque mon parcours professionnel est fait de diverses expériences (toutes réussies!).
La diversité des expériences professionnelles est évidemment une force que les recruteurs en France ne savent pas reconnaître. Quel dommage!
Réponse de le 20/01/2011 à 18:13 :
Ceci dit, il est bien plus compliqué de licencier un employé en France qu'aux Etats-Unis. Les recruteurs ne peuvent pas vraiment se permettre de "mettre à l'épreuve". Mais dans l'absolu, je suis d'accord avec vous.
a écrit le 20/01/2011 à 9:15 :
Amusant de faire des messages truffés de fautes pour ne pas risquer de se faire reprendre en cas de vrai faute d'orthographe, syntaxe, grammaire ou autre.

Ce qui est important, à mon sens, c'est de déterminer si le candidat a fait l'effort de relire ou faire relire son CV afin de se présenter sous ses meilleurs atours. Un CV bâclé ou truffé de fautes peut être révélateur d'une certaine négligence voire d'une certaine nonchalance.
Réponse de le 20/01/2011 à 9:42 :
Exactement, de même il faut distinguer la faute qui est due à un piège du français ou la grosse horreur sur un truc normalement appris en CE1
a écrit le 20/01/2011 à 9:08 :
"On demande pas au postulant s'il sait parler français, on se doute que c'est le cas... "

Au vu des derniers commentaires, j'émettrais tout de même un doute la dessus.
a écrit le 20/01/2011 à 9:06 :
Ecrire sans faute, c'est une politesse et de l'élégance...
Réponse de le 20/01/2011 à 15:15 :
oh mais vous craignez vraiment tant que tu comprends sa fait quoi stp qu'il y est des fautes ou pas vous avez vraiment tous un balai dans les fesses c'est pas possible
Réponse de le 20/01/2011 à 15:50 :
D'accord avec vous Claude... c'est le discours que je tiens aux écorcheurs de la langue française...
a écrit le 20/01/2011 à 8:47 :
M cévé été plain deu fote mé papa ma embocher can maime :)
Réponse de le 20/01/2011 à 10:27 :
Excellent eddofr !!!
Réponse de le 20/01/2011 à 10:56 :
je t'ai reconnu Jean Sarkozy :-)
a écrit le 20/01/2011 à 8:43 :
Cet article compare des choses non comparable !!

En effet, ayant travaillé en Allemagne, stage en Angleterre et travaillant aujourd'hui au Luxembourg. (belge, luxembourgeois, allemand et français sont représentés) les "CV" n'ont rien a voir d'un pays à l'autre.

Quand un CV français fait 1 page maximum (recommandé par les RH), celui des Allemand est un dossier comprenant des description de la personnalité, des métiers exercés, de projet d'étude, de recommandation ..... de plusieurs page !!!!.

Les "CV" n'étant pas du tout d'un pays à l'autre, le temps pour les décrypter ne peut pas être comparé !!!.

Par contre je suis d'accord qu'un CV à la français, pas plus de 5 min suffisent !!!
Réponse de le 20/01/2011 à 8:49 :
Désolé pour les fautes (plusieurs page(S), .........). Je confonds souvent vitesse et précipitations.
Réponse de le 20/01/2011 à 10:03 :
"Je confond(s) souvent vitesse et précipitation(s)." et deux de plus. La précipitation et non les précipitations. (pluie neige)
Réponse de le 20/01/2011 à 11:35 :
ajoute celle-ci :
"qu'un CV à la françaisE".

J'ai que 26 ans et je m'estime être une brêle en Orthographe......
Mon conseil toujours se relire =)
Réponse de le 20/01/2011 à 11:37 :
Y'a bien un "s" à je confonds...
Réponse de le 20/01/2011 à 16:49 :
5 minutes pour juger de ta capacité à travailler ce sont des champions du monde !
a écrit le 20/01/2011 à 8:42 :
La France est un pays de flics ( Renaud ).
Ne pas faire de fautes est bien mais cela n'empeche pas d'etre intelligent !
Si toutes les personnes qui font des fautes d'orthographe voleraient il ferait toujours nuit !
Réponse de le 20/01/2011 à 8:55 :
Si toutes les personnes "volaient" et non "voleraient". Si vous faites cette faute à l'entretien, je doute de son issu positive.
Réponse de le 20/01/2011 à 8:56 :
Si les personnes "volaient" et non "voleraient". Si vous faites cette faute au cours de l'entretien, je doute de son issue positive.
Réponse de le 20/01/2011 à 9:01 :
Vous êtes donc une nouvelle espèce d'oiseau?
"si ... voleraient" Sic transit et gloria mundi. SI+ imparfait.

Réponse de le 20/01/2011 à 9:03 :
on dit 'volaient" mais vous vous en fichez visiblement. Pas grave, le chomage est pour vous.
Réponse de le 20/01/2011 à 9:08 :
Visiblement tu as aussi des problèmes avec la conjugaison. "si" indique un conditionnel "toutes les personnes qui font des fautes d'orthographe VOLAIENT" et non VOLERAIENT(qui est un futur).......L'intelligence ne remplace pas l'instruction et vice-versa. il vaut mieux avoir un peu des deux, mais on peut toujours progresser il existe des petits livres BESCHERELLE pour l'orthographe, la conjugaison, la grammaire, qui ne nécessitent pas un gros investissement et permettent de progresser au lieu de se satisfaire de ses acquis en procédant à un nivellement par le bas.
Réponse de le 20/01/2011 à 9:21 :
Visiblement toi aussi puisque "voleraient" est un conditionnel présent et non un futur de l'indicatif...
Réponse de le 20/01/2011 à 9:25 :
pour continuer dans la même veine :
"les scies n'aiment pas les raies"...!
Réponse de le 20/01/2011 à 9:35 :
Voilà un couillon qui proteste contre les fautes , tout en en faisant une énorme ! Ton CV ou ton mail => hop la poubelle .
a écrit le 20/01/2011 à 8:39 :
le coemprendre c'est mieu . Arretons ce deba steril . L'English et devenu la lange universel. Va savoir pourqoi?
Réponse de le 20/01/2011 à 9:06 :
Troll
a écrit le 20/01/2011 à 8:30 :
On demande pas au postulant s'il sait parler français, on se doute que c'est le cas...
Cela devrait être pareil pour l'écrit, qu'il postule pour être secrétaire, mécanicien ou boulanger !
Réponse de le 20/01/2011 à 8:59 :
pour un poste de secrétaire si vs faites des fautes tous les trois ou quatre mots....je veux bien être indulgent mais enfin....
a écrit le 20/01/2011 à 8:23 :
Moi aussi il y a 4 decennies j'ai été refoulé de la prépa HEC car j'avais mal accordé un participe passé. J'ai ralé. Mais c'est normal. On sait écrire le français ou non. Dans les métiers techniques ou scientifiques savoir l'écrire donc le cpmprendre aussi. Mettez vous sur n'importe quel forum ou site, c'est une véritable horreur. Evidemment il faut connaitre sa langue pour en déceler les fautes.
Réponse de le 20/01/2011 à 8:35 :
D'ailleurs, si l'on y prête bien attention, ton texte comporte au moins trois fautes et une phrase sans verbe...
a écrit le 20/01/2011 à 8:16 :
moi, geai été en boché, il sen moke des fotes
a écrit le 20/01/2011 à 8:01 :
Cher Trublion
"Quel que soit" s'ecrit en 3 mots, pas en 2
a écrit le 20/01/2011 à 7:47 :
Et c'est ainsi que l'on finit par n'avoir que des littéraires dans des métiers techniques entre nous, je préfère un garagiste à l'ancienne incapable d'avoir le Goncourt mais capable de trouver une panne..
Mais maintenant on privilégie celui qui ne fera pas de fautes dans ma facture ou me fera une jolie note, me disant que l'on ne peut réparer.
C'est bien normal dans un pays où les élites totalement déconnectées de la réalité n'ont de cesse que de trouver leur semblables.
Si l'on s'attarde sur le CV, n'oublions pas non plus que le CV décrit études et carrières.. Mais de nos jours on adapte le CV en fonction du recruteur et du poste recherché.. On risque fort d'embaucher des spécialistes du CV et non le spécialiste dans l'activité proposée.. On écartera sur la foi de quelques fautes peut être la bonne personne...
Et si l'orthographe pose problème, tournons nous vers les fautifs, ceux qui depuis 68 on cassé à loisir ce que les anciens ( qui ne font jamais rien de bien) avait bâti... Je croise encore des gens qui on juste le certif... mais qui font bien moins de fautes que des "énarquillons" dotés de masters..
Réponse de le 20/01/2011 à 8:26 :
Cette enquête menée auprès d'un cabinet de recrutement est à mon avis menée auprès des clients de Robert Half autrement dit des entreprises qui recrutent des cadres et non des garagistes ou métiers techniques!
Réponse de le 20/01/2011 à 8:29 :
Je suis tout à fait d'accord avec vous.
Réponse de le 20/01/2011 à 11:37 :
je suis désolé mais il me semble que bien parler et écrire le français est tout de même un basique quelque soit le métier que l'on souhaite faire. Je trouve que l'on perd beaucoup de sa crédibilité lorsque l'on tient par exemple un commerce et que l'on est incapable de rédiger des factures, des menus ou des listes de produits sans faute d'orthographe...
a écrit le 20/01/2011 à 7:39 :
"Pire, 35% écartent une candidature pour 2-3 fautes !"
Heureusement !!! Si l'on n'est pas capable de rendre un CV sans faute, alors que c'est LE document professionnel par excellence, on ne mérite pas les postes.
Je suis chef d'entreprise, et je suis effaré par les CV bourrés de fautes, sans parlé des lettres de motivation qui, au-delà de l'orthographe, sont parfois incompréhensibles....désolé, mais moi, je n'embauche pas quelqu'un qui ne fait manifestement aucun effort pour se relire ou faire relire, ça dénote déjà une flemme extrême !
Réponse de le 20/01/2011 à 8:00 :
sans parlé ou sans parler
Réponse de le 20/01/2011 à 8:04 :
Bien vu pour ce chef d'entreprise mais dans la réalité je doute fort de sa capacité a détecter les fautes car " sans parlé des lettres..." ça craint : faut consulter sa grammaire mon bon Monsieur.
Réponse de le 20/01/2011 à 8:04 :
"sans parlé des lettres"
et toi, tu t'embaucherais avec ça ?
Réponse de le 20/01/2011 à 8:06 :
pour Elfis chef d'entreprise effaré par les fautes: "sans parler" et non "sans parlé"
Réponse de le 20/01/2011 à 8:07 :
sans parler " ER" Monsieur...!!!!!!!!!
Réponse de le 20/01/2011 à 8:07 :
"sans parlé des lettres (...)" écrivez-vous... "Sans parler" serait nettement plus français et sans faute d'orthographe...! Sans rancune hein!
Réponse de le 20/01/2011 à 8:10 :
"je suis effaré oar les CV bourrés de fautes, sans parlé (à votre place j'aurais préféré "sans parler" (ER)- à vous de vous relire -
Pour un chef d'entreprise ? demandez conseil à votre secrétaire.
Réponse de le 20/01/2011 à 8:13 :
oui, trop drôle !
Réponse de le 20/01/2011 à 8:27 :
Quand je pense que j'envoie mes cv à des types pareils, je suis déprimée !!!!
Réponse de le 20/01/2011 à 8:34 :
ahah on les voit les charognards!!

il parle d'orthographe dans un cv, et vous comparez ces propos à la rédaction d'un commentaire sur internet...
Tout le monde fait des fautes, c'est juste qu'un cv peut et doit être vérifié.
Réponse de le 20/01/2011 à 8:35 :
SANS PARLER BAURHDELL !
Réponse de le 20/01/2011 à 8:39 :
note à moi même : au prochain CV, écrire des choses simples, sinon le recruteur pourrait y trouver des fautes qui n'y sont pas.
Réponse de le 20/01/2011 à 9:40 :
Je suis d'accord avec toi Elfis, le problème ne réside pas dans la faute mais dans le fait que le candidat n'ait pas pris le temps de se corriger. Ca fait réfléchir sur sa motivation...
Réponse de le 20/01/2011 à 16:51 :
mdr
a écrit le 20/01/2011 à 7:24 :
Encore faut il que le "recruteur" détecte les fautes ! lol. Quelque soit le document envoyé dans un cadre professionnel, l'auteur se doit de relire, preuve de sérieux et de respect. Vous n'allez surement pas me croire mais il y a des dictionnaires et conjugueurs en ligne alors pitié, tolérer des fautes est aussi peu sérieux que d'en faire !
Et là, je viens de me faire un tas d'amis !
Un Dir de projets infra, orga.
Réponse de le 20/01/2011 à 7:47 :
"Quel que soit le document..."
Réponse de le 20/01/2011 à 7:49 :
Ah Oui !! ?? on ne dit ni n'écrit Quelque soit
c'est : Quel que soit le document ou quelle que soit la personne !! votre correcteur n'est pas très efficace.
A bon entendeur...
Réponse de le 20/01/2011 à 7:51 :
"Quelque soit" :-)
Réponse de le 20/01/2011 à 8:09 :
Vous n'êtes donc pas épargné!! QUEL QUE SOIT et "non quelque soit"
a écrit le 20/01/2011 à 6:25 :
Bien sûr. Inutile de créer un titre raccoleur et un buzz. En 10' un pro écarte un CV sur des critères objectifs. Il existe des faits marquants pour ce faire. Souvent le pro créé un "paquet" où il revoie les CV où il est nécessaire de creuser le sujet. Pour ensuite soit le réintégrer, soit l'éviter. Je dis bien un pro. Passer du temps n'est pas un gage de qualité. A votre service
a écrit le 20/01/2011 à 2:13 :
J'ai lu vos commentaires et je ne vois qu'un paquet de prétentieux. En France, il est de tradition de se mépriser les uns les autres pour quelques erreurs, un défaut ou pour moins que ça.
A tous les donneurs les donneurs de leçon!!! je vous adresse mes sincères salutations.
Réponse de le 20/01/2011 à 9:01 :
Voilà un commentaire qui a le mérite de faire avancer le débat...

Savoir écrire ne tient pas du mépris, c'est un pré-requis, point barre.

De plus, avec la plupart des logiciels de traitement de texte intègrent un correcteur orthographique, voire une correction de la concordance des conjugaison et des accords.

Donc ça relève pas mal de la flemme, et donc a fortiori, de l'état d'esprit du candidat.
Réponse de le 20/01/2011 à 11:25 :
Vous auriez dû vous relire vous aussi...
a écrit le 20/01/2011 à 1:52 :
Par exemple sur France 2 on est pas recalé pour les fautes... je crois que les journalistes commencent à trouver normal d'en faire.
Réponse de le 20/01/2011 à 2:27 :
Il conviendrait d'écrire: on n'est pas recalé. Revoir la forme négative svp mon cher Pol !
a écrit le 19/01/2011 à 23:14 :
Encore heureux que l'on recale le candidatures s'il y a des fautes d'orthographe.
J'hallucine quand je lis l'article.
Si le candidat est pas capable de relire son CV, il sera jamais capable de relire une présentation ou un mail important.
Réponse de le 20/01/2011 à 0:54 :
Quelques petites corrections grammaticales :

Encore heureux que l'on recale LES candidatures s'il y a des fautes d'orthographe.

Si le candidat N'EST pas capable de relire son CV, il NE sera jamais capable de relire une présentation ou un mail important.

Charité bien ordonnée commence par soi-même, n'est-ce pas ?
Réponse de le 20/01/2011 à 1:21 :
Ce ne sont pas des fautes d'orthographe que Le Troller a faîtes (sauf la première qui est une faute de frappe) mais des largeurs de style.
Réponse de le 20/01/2011 à 5:53 :
Ce que Troller a écrit (à part la 1ère faute)ça se dit mais ça ne s'écrit pas!
Réponse de le 20/01/2011 à 8:37 :
Whatever : Si Le Troller veut blâmer ceux qui sont incapables de "relire leur CV", le moins qu'il puisse faire est de relire soigneusement son message, afin d'éviter le cuisant embarras d'être classé dans la même catégorie que ceux qu'il fustige. Bien entendu, ceci inclut les fautes de frappe, ainsi que les largeurs de style, comme dans tout CV impeccable.

Bobo : Oublier une négation ne se dit pas plus que cela ne s'écrit. De même, on écrit : Cela se dit, mais cela ne s'écrit pas.
Réponse de le 20/01/2011 à 13:32 :
ça(je nesais pas faire le C cédille majuscule, désolé) est désormais toléré par le Grévisse il me semble?
Réponse de le 20/01/2011 à 20:27 :
@Askalian : Merci pour votre intervention, je vous promets de faire attention.
Je ne vous accorde d'ailleurs que 2 bonne critiques, la première étant due à l'état de certaines touches de mon clavier (qui supportent mal les miettes de pain).

Cela étant et pour rester sérieux, la présence de fautes d'orthographe dans un CV est plus que rédhibitoire. Une candidature est suffisamment importante pour qu'elle soit impeccable sans quoi on a franchement l'impression de le candidat bâclera son travail. Et la réalité des faits montre qu?effectivement, c'est souvent le cas.
Réponse de le 22/01/2011 à 8:58 :
@Le Troller : En tout cas, bravo pour votre fair-play (rare de nos jours sur Internet) et votre humour que je devine.

Au nom de la sauvegarde de la langue française, je vais lancer une souscription nationale pour vous acheter un nouveau clavier :)

Bien à vous.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :