Un CDD payé 10.000 euros, ça existe !

 |   |  341  mots
DR
DR
Le site de recrutement Facejobb organise jusqu'au 25 juillet le concours du "meilleur job de France". A la clé, un contrat d'un mois en CDD, du 15 août au 15 septembre prochain, payé 10.000 €. Entre deux activités sportives, le ou la gagnant(e) partira à la rencontre des entrepreneurs du bassin niçois pour les interroger sur leur conception du "Made in France".

A l'image du concours du meilleur job du monde créé par l'Office du tourisme australien, le site de CV vidéos Facejobb organise pour la première fois, cette année, une compétition pour gagner le meilleur job de France. A la clé ? Un CDD d'un mois, du 15 août au 15 septembre prochain, payé 10.000 ? pour rencontrer des entrepreneurs du bassin niçois et les interroger sur leur vision du "Made in France". Les candidats ont jusqu'au 25 juillet pour s'inscrire. Déjà plus de 3 000 personnes ont déposé un dossier. Parmi elles, dix seront sélectionnées pour passer un entretien le 5 août à Paris.

Pas besoin d'être diplômé pour remporter le poste. Les qualités requises sont le "dynamisme", la "bonne humeur", le "sens du contact", la "curiosité". Facejobb recherche également une personne "sportive", "rigoureuse", "attentive" qui possède le "sens de la communication" et un "esprit d'initiative".

Un bon coup de pub

L'aventure doit surtout permettre au finaliste de se "créer un réseau" et d'appréhender son avenir professionnel "avec plus de facilité". Sur son site Internet bleu-blanc-rouge, la start-up promet au gagnant de devenir "l'ambassadeur de l'emploi français". "Vous rencontrerez les professionnels de la région, des chefs d'entreprises et des recruteurs. Vous récolterez leurs visions professionnelles par le biais des réseaux sociaux, vous nous ferez partager le « Made in France » des entreprises", vante l'annonce du poste.

Eté oblige, ce CDD aura aussi des airs de vacances. L'employé d'exception pourra découvrir toutes les activités sportives de son choix à la mer, à la montagne ou à la campagne. En échange, il devra partager ses journées au quotidien sur les réseaux sociaux. "Il y aura des vidéos et des articles sur les entreprises locales partenaires, sur ses activités sportives et ses rencontres. Il devra aussi animer une communauté sur Twitter et Facebook", détaillait le 12 juillet Nicolas Waegeneire, responsable France de Facejobb au Figaro. Une manière pour la start-up de s'offrir un bon coup de pub à moindre prix.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/07/2013 à 11:35 :
Encore un job réservé aux jeunes. Parce que je vois mal quelqu'un d'un peu expérimenté passer la moitié de son temps sur les réseaux sociaux comme Twitter ou FB sans s'enquiquiner...
a écrit le 23/07/2013 à 18:11 :
En Australie, c'était $150 000 pour 6 mois. L'heureux candidat a ensuite eu un CDI.
C'était en 2009 ca.
Ils ont refait la même chose en 2012, cette fois ci 6 postes de 6 mois à $100 000 chacun.

Il aura fallu 4 ans pour que cette idée fasse tilt en France. Et que nous propose t'on? 10 000 euros pour un mois...
a écrit le 22/07/2013 à 10:25 :
Mon dieu... Encore une boite qui arrive pas à faire parler d'elle et qui nous vend du rêve... Malheureusement ça donne vraiment pas envi. Que doit faire le candidat, rien? Ah si s'exhiber sur internet en parlent de.... rien. Ils auraient mieux fait d'investir cet argent dans leur site internet qui est archi nul.
Réponse de le 22/07/2013 à 15:35 :
10 000 euros, cela ne fait jamais que 120 000 euros par an, sans avantages sociaux et avant impôts. C'est une somme coquette pour un chômeur, mais pour Ghosn par exemple ? Je crois qu'il s'agit plutôt d'un coup de pub de cette entreprise qui de toute manière trouvera un moyen de ne pas payer intégralement cette somme (pratique typiquement anglo-saxonne). N'ont-ils d'ailleurs pas déjà économisé ces 10 000 euros sur les frais de pub en en faisant parler dans la presse :-)
a écrit le 21/07/2013 à 14:18 :
Ce genre de salaire est indécent, il me faut plus d'un mois pour recevoir ça! Il faut à tout pris que le pouvoir socialiste augmente encore plus les impôts et revalorise mon pouvoir d'achat. EGALITE!!!
Réponse de le 22/07/2013 à 10:22 :
Je pense que vous vous "excitez" un peu dans le vide, cher Mr / Madame.

En effet, il s'agit d'un "job" payé 10 000 ? / mois mais il ne dure qu'un mois, et le "gain" proposé n'a très probablement été payé par les entreprises partenaires. Il ne s'agit pas d'un CDI conventionnel ...
Ceci dit, rien ne vous empêche de postuler !
a écrit le 20/07/2013 à 13:13 :
pour pour un emploi en australie...pourquoi pas payé un milliard pendant qu'on y est.
a écrit le 20/07/2013 à 12:55 :
Ouais, et bien que le recruteur commence par gommer les fautes d'orthographe de l'annonce en question et on verra après...
Réponse de le 20/07/2013 à 13:09 :
@toto: Sarko a décidé que les documents officiels pouvaient être en anglais. Hollande a décidé que les cours universitaires seraient dispensés en anglais (ce qui suggèrent que les gens devront apprendre l'anglais bien avant). Alors, l'utilisation des traducteurs est déjà obsolète, et pour ne pas jeter son argent par la fenêtre pour une langue qui n'existera plus dans une dizaine d'années (20 ans au plus), on utilise le traducteur Google :-)
Réponse de le 22/07/2013 à 15:59 :
Savez-vous le nombre de pays où on parle mieux anglais qu'en France (surtout à l'université) ? Connaissez-vous le nombre de pays qui n'ont plus de langue pour cette raison ? J'attend vos exemples.
a écrit le 20/07/2013 à 12:51 :
5000 euros mensuels pour un CDI a mi-temps (19.5 heures/semaine). Pas de qualification demandée; horaires libres, supervision par vous-même, ambiance familiale garantie... Possibilité de vous créer un réseau, villa dans le sud avec piscine (à remplir), résidence de prestige à disposition en région parisienne. Vous ferez partager les valeurs de la famille lepen.
Réponse de le 20/07/2013 à 14:40 :
je prends moi . ! lol

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :