Téléchargez
notre application
Ouvrir

L'UE prolonge le régime de sanctions contre la Crimée

reuters.com  |   |  287  mots
L'ue prolonge le regime de sanctions contre la crimee[reuters.com]
(Crédits : Francois Lenoir)

BRUXELLES (Reuters) - L'Union européenne a prolongé lundi le régime de sanctions commerciales contre la Crimée, annexée par la Russie en mars 2014, et devrait faire de même d'ici la fin de la semaine à l'encontre de la Russie, a-t-on appris de source diplomatique.

A Moscou, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déploré cette décision, ajoutant que les autorités russes contestaient la légitimité de ces sanctions.

Les sanctions concernant la Crimée resteront en place au moins jusqu'au 23 juin 2018. Elles prévoient un embargo sur les importations et les exportations vers ou à partir de la péninsule dès qu'elles concernent les secteurs des transports, de l'énergie et des télécoms. Les investissements européens et la prestation fourniture de services touristiques sont également interdits.

Concernant la Russie, les mesures de rétorsion actuellement en vigueur expirent le mois prochain, mais elles devraient être renouvelées dès cette semaine lors du Conseil européen prévu jeudi et vendredi, ont dit des sources diplomatiques.

"Comme d'habitude, les Italiens ont demandé une discussion 'formelle' au sommet, mais ils ne s'opposeront pas à une prolongation de six mois", a expliqué un diplomate.

L'Italie et d'autres pays membres, comme la Grèce, l'Espagne, la Bulgarie ou encore la Hongrie, font valoir qu'après trois ans de sanctions, la Russie n'a pas changé de politique sur l'Ukraine. Et ils sont désireux de pouvoir renouer certains des liens commerciaux suspendus.

Mais en dépit de ses divisions, l'UE a pour l'instant toujours été en mesure de préserver au final son unité sur ce dossier.

(Gabriela Baczynska avec Dmitry Solovyov à Moscou; Nicolas Delame et Henri-Pierre André pour le service français)