Téléchargez
notre application
Ouvrir

L'Arabie saoudite dit avoir arrêté trois pasdaran, l'Iran dément

reuters.com  |   |  277  mots

DUBAI (Reuters) - La marine saoudienne a annoncé lundi avoir capturé trois membres des forces d'élite iraniennes qui naviguaient à proximité d'un gisement pétrolier dans le Golfe arabo-persique, ce qu'un responsable du ministère iranien de l'Intérieur a presque aussitôt démenti.

Selon le ministère saoudien de l'Information, les trois Iraniens sont membres du corps des Gardiens de la révolution iranienne. Ils ont été interceptés vendredi soir près du gisement off-shore de Marjan et sont actuellement entendus par les autorités.

"Il s'agit de l'un des trois bateaux qui ont été interceptés par les forces saoudiennes. Il a été arraisonné avec trois hommes à bord. Les deux autres ont pris la fuite", dit un communiqué du ministère.

Le bateau transportait des explosifs et entendait mener une "attaque terroriste" dans les eaux territoriales saoudiennes, affirme-t-il.

L'agence de presse iranienne Tasnim a rapporté vendredi, en citant un responsable du ministère de l'Intérieur, que les garde-côtes saoudiens avaient ouvert le feu sur des bateaux de pêche iraniens qui avaient, selon lui, été poussés par les vagues en direction des eaux territoriales saoudiennes.

Interrogé lundi par le Club des jeunes journalistes à Téhéran, ce responsable du ministère de l'Intérieur, Majid Aqababai, a maintenu sa version : "Les gens qui se sont retrouvés face aux autorités (saoudiennes) étaient de simples pêcheurs qui étaient à bord de bateaux de pêches."

"Les Saoudiens ont tiré sur deux bateaux de pêche, ce qui a provoqué la mort d'un des pêcheurs", a-t-il dit.

(Stephen Kalin; Henri-Pierre André et Tangi Salaün pour le service français)