Téléchargez
notre application
Ouvrir

Centrica et Bayerngas fusionnent leurs actifs de Mer du Nord

reuters.com  |   |  269  mots

LONDRES (Reuters) - Centrica et Bayerngas Norge ont décidé lundi de fusionner leurs actifs de Mer du Nord, créant le premier producteur gazier et pétrolier de la région qui ne soit pas une "major".

La coentreprise produira de 50 à 55 millions de barils cette année et aura accès à des réserves prouvées et estimées de 625 millions de barils.

Elle regroupera les actifs des deux sociétés au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Norvège et au Danemark et investira de 400 à 600 millions de livres par an.

Chris Cox, le directeur général de Centrica E&P, dirigera la coentreprise.

Le britannique Centrica aura 69% du capital de la nouvelle structure et pourra développer des gisements plus récents, en particulier la gisement gazier Cygnus dont la production a débuté en décembre.

L'opération aura également pour effet de réduire ses coûts de démantèlement de ses gisements les plus anciens et ses besoins d'investissement en biens d'équipement.

En échange, Bayerngas Norge, propriété de Stadwerke München et de Bayerngas, verra son bilan croître et aura accès à des activités rentables et pourra développer son savoir-faire.

"Une introduction en Bourse (IPO) de la nouvelle entité est envisageable ", disent des analystes de RBC Capital Markets. Pour Centrica, cette possibilité pourrait intervenir dans deux ans.

Un an auparavant, BP avait fusionné ses actifs pétroliers et gaziers norvégiens avec Det norske, une opération de 1,3 milliard de dollars.

(Karolin Schaps et Sanjeeban Sarkar, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)