Téléchargez
notre application
Ouvrir

Départ du chef de la police catalane à deux mois du référendum

reuters.com  |   |  284  mots
Depart du chef de la police catalane a deux mois du referendum[reuters.com]
(Crédits : Albert Gea)

MADRID (Reuters) - Le directeur de la police régionale de Catalogne, Albert Batlle, a démissionné lundi, deux mois et demi avant le référendum sur l'indépendance organisé par les dirigeants séparatistes de la région et auquel s'oppose le gouvernement central espagnol.

Albert Batlle n'avait pas pris position publiquement mais un micro-parti indépendantiste de la région a regretté qu'il ne s'engage pas plus pour la cause séparatiste, a rapporté un média catalan.

La démission du chef de la police intervient quelques jours après celles de trois membres du gouvernement régional de Catalogne peu avant le plébiscite qui cristallise les tensions entre Madrid et Barcelone ainsi qu'au sein du camp séparatiste.

Le référendum du 1er octobre, dont la tenue n'est pas assurée, va proposer aux Catalans un choix binaire pour savoir s'ils veulent, ou non, que la région la plus riche d'Espagne devienne un Etat indépendant.

Si le "oui" l'emporte en octobre, le gouvernement régional a prévu de déclarer son indépendance dans les 48 heures. En cas de victoire du "non", une élection anticipée sera organisée pour former un nouveau gouvernement.

Le gouvernement de Mariano Rajoy a annoncé qu'il bloquerait, comme il l'a déjà fait, toute tentative d'organiser une telle consultation.

En octobre 2014, le président de la Généralité de l'époque, Artur Mas, avait dû annuler un référendum sur l'indépendance prévu le mois suivant, au profit d'une consultation informelle où plus de 80% des votants avaient dit "oui" à l'indépendance.

(Rodrigo de Miguel; Arthur Connan pour le service français, édité par Danielle Rouquié)