Téléchargez
notre application
Ouvrir

Hulot prend ses distances avec sa fondation et Ushuaïa

reuters.com  |   |  214  mots
Hulot prend ses distances avec sa fondation et ushuaia[reuters.com]
(Crédits : Charles Platiau)

PARIS (Reuters) - Nicolas Hulot s'est mis à l'écart de la Fondation pour la nature et l'homme (FNH, ex-Fondation Nicolas Hulot) et de la marque Ushuaïa, du nom de l'émission à succès qu'il a présentée sur TF1, selon un décret publié vendredi au Journal officiel.

Après sa nomination au gouvernement, le ministre de la Transition écologique et solidaire avait quitté la présidence de sa fondation, laissant sa place à la journaliste Audrey Pulvard.

Par ce décret signé par le Premier ministre, il rompt définitivement avec l'organisation.

Début juillet, le Canard enchaîné révélait de possibles conflits d'intérêts entre le ministre et plusieurs entreprises donatrices, comme Veolia et Vinci. Selon le journal satirique, EDF aurait notamment versé jusqu'à 460.000 euros par an à l'organisme.

En ce qui concerne Ushuaïa, Nicolas Hulot n'est pas directement lié à la marque de cosmétiques dérivée de l'émission de télévision éponyme. Pour autant, le ministre touchait jusqu'à présent des royalties via sa société Eole Conseil.

D'après la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), Nicolas Hulot a touché en 2016 environ 52.000 euros par mois via cette société et en droits d'auteur.

(Cyril Camu, édité par Yves Clarisse)