Téléchargez
notre application
Ouvrir

Elections anticipées en Catalogne, une possibilité, dit le chef de la diplomatie espagnole

reuters.com  |   |  260  mots
Elections anticipees en catalogne, une possibilite, dit le chef de la diplomatie espagnole[reuters.com]
(Crédits : Ints Kalnins)

PARIS (Reuters) - La convocation d'élections législatives anticipées en Catalogne est une des possibilités auxquelles le gouvernement espagnol pourrait recourir s'il active l'article 155 de la Constitution, a déclaré jeudi le chef de la diplomatie espagnole.

"C'est une possibilité (...) Il y a un parti, Ciudadanos, qui veut précisément ça. Mais il y a toute une panoplie de mesures qu'on peut appliquer", a dit Alfonso Dastis interrogé sur la chaîne de télévision française CNews.

Le gouvernement espagnol a donné mercredi huit jours à l'exécutif catalan pour abandonner son objectif d'indépendance, faute de quoi il suspendra l'autonomie de la région qu'il administrera directement.

Mais Madrid n'a pas précisé quelles mesures il prendrait dans le cadre constitutionnel.

L'article 155 de la Constitution de 1978, qui n'a jamais été appliqué, permettrait de suspendre l'autonomie de la Catalogne et d'ordonner la tenue d'élections régionales anticipées pour sortir de la plus grave crise politique espagnole depuis la tentative de putsch militaire de 1981.

"Ce que nous regrettons, c'est que la situation en Catalogne est en train d'empirer à cause du processus sécessionniste", a poursuivi Dastis.

Interrogé sur le projet de réforme constitutionnelle examiné à Madrid, le ministre a noté qu'une des pistes de la réflexion portait sur le Sénat. "C'est une possibilité. Le Sénat est déjà la chambre qui représente les régions. On peut faire en sorte qu'il représente mieux les régions", a-t-il dit.

(Danielle Rouquié avec Rodrigo de Miguel à Madrid; édité par Henri-Pierre André)