Téléchargez
notre application
Ouvrir

Londres espère avoir de "bonnes nouvelles" d'Irlande du Nord

reuters.com  |   |  255  mots
Londres espere avoir de bonnes nouvelles d'irlande du nord[reuters.com]
(Crédits : Toby Melville)

LONDRES/BELFAST (Reuters) - La Grande-Bretagne espère recevoir "de bonnes nouvelles" d'Irlande du Nord, qui connaît une crise politique depuis plusieurs mois, a déclaré jeudi Andrea Leadsom, ministre britannique chargée des relations avec la Chambre des communes.

L'Irlande du Nord est dans l'impasse politique depuis la chute en janvier du gouvernement associant, aux termes des accords de 1998, les nationalistes du Sinn Féin et le Parti unioniste démocrate (DUP).

"Nous espérons que nous allons recevoir de bonnes nouvelles d'Irlande du Nord, qui pourraient nous permettre de réinstaller l'exécutif nord-irlandais", a dit Andrea Leadsom.

A défaut d'accord, le pouvoir exécutif "dévolu" à Belfast sera suspendu et Londres devra rétablir le "direct rule", la gestion directe de la province par le gouvernement britannique.

Mercredi, le ministre irlandais des Affaires étrangères, Simon Coveney, qui avec son homologue britannique cherche à faciliter les discussions, n'a pas exclu un accord d'ici la fin de la semaine.

Les négociations achoppent notamment sur la demande des nationalistes d'accorder au gaélique un statut de langue officielle en Irlande du Nord et sur le rejet par le DUP d'avancées en matière de droits civiques, notamment la reconnaissance du mariage entre personnes de même sexe.

La semaine dernière, la dirigeante locale du Sinn Féin, Michelle O'Neill, a estimé possible que son parti parvienne à un accord avec le DUP d'ici à la fin du mois.

(William James à Londres et Amanda Ferguson à Belfast; Guy Kerivel pour le service français)