Téléchargez
notre application
Ouvrir

L'armée turque à Idlib en Syrie dans la zone de "désescalade"

reuters.com  |   |  211  mots

BEYROUTH (Reuters) - Un convoi de l'armée turque a pénétré jeudi soir dans la province d'Idlib, dans le nord-ouest de la Syrie, ont rapporté deux commandants rebelles et un témoin.

La province d'Idlib a été définie par la Turquie, la Russie et l'Iran comme une des zones de "désescalade" en Syrie où doit être mis en place un cessez-le-feu.

Le premier convoi de cette opération turque, composé d'une trentaine de véhicules, est entré en Syrie près du poste frontalier de Bab al Haoua.

Il a pris la direction de Cheikh Barakat, une colline qui domine une zone aux mains des insurgés en lutte contre le pouvoir de Damas, et aussi d'Afrin, secteur contrôlé par les milices kurdes des YPG.

Les véhicules militaires turcs étaient escortés par des combattants de l'alliance islamiste Tahrir al Cham, qui contrôle en grande partie la région.

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a justifié l'accord de désescalade conclu par Ankara, Moscou et Téhéran le mois dernier à Astana (Kazakhstan) par la nécessité de garantir la sécurité aux frontières de la Turquie.

(Angus McDowall, avec Suleiman al Khalidi à Amman, Gilles Trequesser pour le service français)