Téléchargez
notre application
Ouvrir

Le chinois CATL prépare une IPO de 2 milliards de dollars

reuters.com  |   |  313  mots
Le chinois catl prepare une ipo de 2 milliards de dollars[reuters.com]
(Crédits : Jake Spring)

SHANGHAI (Reuters) - Amperex Technology (CATL) prévoit une introduction (IPO) de deux milliards de dollars en Bourse de Shenzhen afin de renforcer sa position financière dans la perspective d'une bataille mondiale sur le marché des voitures électriques.

Le concepteur et fabricant de batteries, créé en 2011 et basé à Ningde, a connu une croissance rapide grâce aux subventions accordées par Pékin pour assurer la transition vers les véhicules électriques et hybrides rechargeables.

Dans un avis financier, CATL dit envisager de lever 13,1 milliards de yuans (1,68 milliard d'euros) par le biais d'une émission de 217 millions d'actions nouvelles, soit environ 10% de son capital élargi, ce qui valoriserait le groupe à une vingtaine de milliards de dollars (17 milliards d'euros).

Le groupe technologique chinois prévoit de boucler son IPO avant la fin du mois de juin 2018 mais il a ajouté que ce délai dépendrait du feu vert des autorités boursières.

Cette introduction en Bourse pourrait être la plus importante jamais réalisée en Chine par une société n'appartenant pas au secteur de la finance.

CATL prévoit d'utiliser le produit de son IPO pour construire deux nouvelles usines de batteries, dont une installation géante de 24 gigawattheures (GWh), qui lui permettrait d'accroître sensiblement sa production.

Le groupe chinois est en concurrence avec son compatriote BYD, le japonais Panasonic, le sud-coréen LG Chem et l'américain Tesla Motor.

CATL détenait 10,5% du marché mondial des batteries pour véhicules électriques en 2016, derrière BYD et Panasonic, selon BNP Paribas.

Dans le prospectus d'IPO, CATL précise qu'il a réalisé un chiffre d'affaires de 14,9 milliards de yuans l'an dernier, un montant près de trois fois supérieur à celui dégagé en 2015. Le bénéfice net a également nettement augmenté, à 3,1 milliards de yuans.

(Adam Jourdan; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)