Le classement mondial de la parité

 |   |  314  mots
Publié en novembre, le Gender Gap Index 2011, réalisé à la demande du World Economic Forum, a fait grand bruit auprès de tous ceux qui s'intéressent peu ou prou à l'avancée des femmes dans notre pays.

La France a reculé de deux places au classement général. Nous voici largement devancés par les pays du Nord, les États-Unis et l?Allemagne. Pourquoi?? Comment?? Dans le détail, si la France figure aux meilleures places en termes de santé, d?éducation, ce qui est en cause, c?est l?équité économique et politique. Les inégalités salariales et le manque de représentation féminine dans les instances politiques nous classent parmi les derniers du tableau.

Immédiatement contesté en France après sa publication en raison du classement de notre pays, le rapport du Gender Gap Index 2011 n?en demeure pas moins une étude très sérieuse qui analyse dans 135 pays la parité hommes/
femmes dans quatre domaines :
? l?éducation (en fonction de la différence d?accès à l?enseignement, du primaire à l?université, des hommes et des femmes) ;
? la santé (le rapport se penche sur l?analyse du ratio à la naissance de filles et de garçons pour, ensuite, étudier l?espérance de vie et analyser les données fournies par l?Organisation mondiale de la santé en matière d?accès aux soins, malnutrition, épidémies, violences, etc.) ;
? les pouvoirs politiques (nombre de femmes aux postes législatifs, ministériels, et présence sur cinquante ans de la participation ou non des femmes aux postes clés de dirigeants. En revanche, à ce stade de l?index ? il a été créé en 2006 ?, au plan local, les élus ne peuvent être pris en compte. Cela le sera dans les années à venir) ; 
? les représentations et opportunités professionnelles (dont la comparaison du nombre de femmes et d?hommes en activité, les différences de salaires hommes/femmes à poste équivalent, le ratio des femmes occupant des postes de leadership mais aussi présentes dans les professions techniques).
Gender Gap Index, 2011, World Economic Forum

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :