Plus de 200.000 œufs contaminés au fipronil "mis sur le marché" en France

 |   |  612  mots
Plus de 200.000 œufs contaminés au Fipronil avaient été mis sur le marché en France depuis avril.
Plus de 200.000 œufs contaminés au Fipronil avaient été "mis sur le marché en France" depuis avril. (Crédits : Reuters)
Deux lots d'œufs contaminés au fipronil, importés en de Belgique et de Pays-Bas ont été repérés en France. D'après le ministre de l'Agriculture, le risque pour la santé est très faible. Il a assuré que tous les produits contenant des œufs issus des élevages contaminés seront retirés du marché.

(Article publié vendredi 11 août à 10h25 et mis à jour avec le communiqué du ministère de l'Agriculture à 14h45)

Vendredi, le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert a indiqué que plus de 200.000 œufs contaminés au Fipronil avaient été "mis sur le marché en France" depuis avril. Tout en assurant que "le risque pour la santé humaine est très faible".

"Un premier lot de 196.000 œufs en provenance de Belgique a été mis sur le marché entre le 16 avril et le 2 mai", a-t-il précisé, ajoutant que "ces œufs ont été déjà consommés, sans impact pour la santé", a expliqué Stéphane Travert.

Le ministre a fait état d'un avis rendu par l'agence de sécurité de l'alimentation (Anses) qui indique, selon lui :

"Le risque pour la santé humaine est très faible au vu des niveaux de fipronil qui sont constatés dans les œufs contaminés, mais aussi au vu des habitudes françaises de consommation alimentaire".

Une deuxième lot datant du mois de juillet

Stéphane Travert a néanmoins donné la référence d'un "deuxième lot qui vient des Pays-Bas", portant le code 0NL43651-01 et comprenant "environ 48.000 œufs qui ont été mis en vente par des magasins Leader Price entre le 19 et le 28 juillet".

"Les niveaux de contamination ne présentent pas de risque pour les consommateurs", a-t-il affirmé, "mais en ayant connaissance du numéro de lot, s'ils préfèrent les détruire ou les écarter, ils en ont toute la liberté".

Par ailleurs, deux entreprises se sont ajoutées à la liste des sociétés ayant importés des produits contaminés au fipronil. Ces "deux établissements situés dans les départements de Moselle et de Vendée ont réceptionné des ovoproduits contaminés en provenance de Belgique", a-t-il expliqué.

Depuis le début de la semaine, cinq casseries d'oeufs - qui transforment les oeufs en ovoproduits - ont déjà été identifiés.

Le ministre de l'Agriculture a annoncé que "tous les produits contenant des œufs issus des élevages contaminés seront retirés du marché dans l'attente de résultats d'analyses" et que ces aliments "seront remis sur le marché en cas de résultat favorable"...

1.709.840 œufs déjà repérés en France

Nous reproduisons ci-dessous, en annexe, le communiqué, daté du 9 août, présent ce vendredi 11 août sur le site du ministère de l'Agriculture français. Le site du ministère précise que ces informations sont actualisés quotidiennement (à suivre ici donc). Ce communiqué montre que, selon l'enquête menée dans les cinq établissements mentionnés ci-dessous, la France aurait déjà reçu quelque 1.709.840 œufs en provenance de l'étranger. Les analyses sont en cours, dixit le ministère de l'Agriculture.

___

ANNEXE

>> Le communiqué du ministère de l'Agriculture:

"Fipronil : le point sur les établissements concernés par les œufs contaminés"

Retrouvez ci-dessous les informations disponibles - et actualisées quotidiennement - sur les établissements d'ovoproduits français ayant reçu des œufs contaminés au fipronil :

  • Vienne (86) :

Établissement français : Samo
Origine du fournisseur : Burger trading (Pays-Bas)
Quantité d'œufs reçus : 1.121.040

  • Maine-et-Loire (49)

Établissement français : Igreca
Origine du fournisseur : Extrade (Pays-Bas)
Quantité d'œufs reçus : 21.600

  • Nord (59)

Établissement français : Ovoservice
Origine du fournisseur : Van Zetten (Pays-Bas) + Europe (Pays-Bas)
Quantité d'œufs reçus : 268.000 + 40.000

  • Morbihan (56)

Établissement français : Futuroeuf
Origine du fournisseur : Ovocom (Belgique)
Quantité d'œufs reçus : 194.400

  • Pas-de-Calais (62)

Établissement français : Sovimo
Origine du fournisseur : Agraprodukt (Pays-Bas)
Quantité d'œufs reçus : 64.800

(avec AFP)

| Lire aussi : Œufs contaminés : la Commission va convoquer les 12 pays touchés par la crise sanitaire

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/08/2017 à 10:33 :
Le coq Français ne va pas se laisser faire par quelques poules indélicates !!
a écrit le 12/08/2017 à 23:15 :
Le Bio la solution à tous les problèmes ? Les œufs contaminés étaient Bio : 0 NL 43651 - 01
a écrit le 12/08/2017 à 15:24 :
les oeufs sont contaminés ! que va t il devenir des pondeuses impropres a toute consommation ? ?
Réponse de le 12/08/2017 à 21:04 :
@suite: elles seront recyclées en lasagnes pur bœuf via la Roumanie :-)
a écrit le 12/08/2017 à 10:38 :
Il doit quand même avoir une différence considérable de nocivité entre les oeufs frais et les oeufs qui ont été utilisés pour des produits ou préparations finies.
a écrit le 11/08/2017 à 14:43 :
On survol les problèmes afin de ne surtout pas mettre le doigt dans l'engrenage duquel personne ne pourrait sortir vivant.

L'agro-industrie est un dysfonctionnement démocratique majeur, premier même peut-être, mais par contre un signe évident que l'oligarchie et la mafia sont main dans la main pour nous vendre plein de produits contaminés mais tant que ça leur rapporte beaucoup personne n'y voit d'inconvénient.

"Comment la mafia italienne pourrit vos tomates" http://www.francetvinfo.fr/monde/italie/comment-la-mafia-italienne-pourrit-vos-tomates_2195005.html

Vous constaterez que personne dans l'avenir ne fera le lien entre les deux ou bien le lien entre tous les scandales sanitaires liés à l'agro-industrie, surtout pas et difficile de les en blâmer, ces gens là ne plaisantant pas.

Mais bon qu'avons nous fait pour tomber si bas...
a écrit le 11/08/2017 à 11:36 :
Serait-il possible de nous communiquer les marques qui utilisent ou ont utilisées ces œufs?
Réponse de le 11/08/2017 à 16:27 :
Taupe sicrète, les entreprises qui traitent les œufs (étrangers ou locaux) pour les livrer sous forme jaune, blanc en poudre, surgelé, autre ne vont pas donner le nom de leurs clients, très nombreux sans doute [presque tous sauf ceux qui achètent les œufs pour les casser eux même, et ont donc besoin de jaune ET de blanc]. On pourrait se rendre compte que des produits locaux, de traditions, sont fabriqués avec des produits étrangers (farine, sucre, œufs, beurre) seule la recette est locale. :-)
Pour les œufs en boite, le pays est marqué dessus au jet d'encre. Des NL y en a eu chez Leader Price (Aldi en Allemagne, ?France ?) car peu chers.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :