2017 : Juppé ferait gagner la droite, et Macron la gauche... sauf contre Juppé (sondage)

 |   |  602  mots
(Crédits : Remi Mathis DR)
Alain Juppé, meilleur candidat de la droite et Emmanuel Macron, de la gauche ? C'est ce que laisse présage le sondage Odoxa paru ce dimanche dans Le Parisien. Mais dans un éventuel duel Juppé-Macron au second tour, le candidat de la droite, jugé plus expérimenté, l'emporterait. Le Parisien évoque aussi l'hypothèse d'un départ anticipé d'Emmanuel Macron du gouvernement, où il serait "cornérisé" et interdit de parole, comme en témoigne l'a possible absorption de sa loi NOE dans la loi sur l'emploi portée par Myriam el Khomri.

Les Français ne veulent apparemment pas d'une répétition du match de 2012, qui avait opposé François Hollande à Nicolas Sarkozy. Pour 2017, leur préférence semble aller à une compétition entre Alain Juppé et Emmanuel Macron, considérés, selon un sondage Odoxa à paraître dimanche dans Le Parisien/Aujourd'hui en France, comme le meilleur candidat de leur camp : Alain Juppé serait le candidat qui permettrait d'assurer une victoire de la droite à la présidentielle de 2017, tandis que l'hypothèse Emmanuel Macron pourrait permettre à la gauche de l'emporter,

Parmi les personnalités politiques testées par l'institut, les deux hommes sont ceux qui recueillent le plus de bonnes opinions auprès des personnes interrogées, avec 57% de bonnes opinions pour le maire de Bordeaux Alain Juppé et 53% pour le ministre de l'Economie Emmanuel Macron. Ils devancent le Premier ministre Manuel Valls (48%) et François Bayrou pour le Modem (43%).

Viennent ensuite Marine Le Pen (27%), Jean-Luc Melenchon (27%), François Hollande (25%), Nicolas Sarkozy (23%) et enfin Cécile Duflot (19%).

Chez les sympathisants de gauche, Manuel Valls est en tête devant Alain Juppé, candidat à la primaire de la droite et du centre, tandis qu'à droite, Alain Juppé est en tête devant Emmanuel Macron.

L'institut a testé plusieurs hypothèses à quelque 16 mois de la présidentielle, dont des scénarios avec une candidature Juppé à droite ou Macron à gauche.

Il en ressort que si les élections avaient lieu dimanche prochain, le maire de Bordeaux serait assuré de se qualifier au premier tour. Il battrait aisément au second Marine Le Pen et François Hollande et avec un écart un peu moindre Emmanuel Macron. La victoire de la droite ne serait en revanche pas du tout garantie avec une candidature Nicolas Sarkozy.

A gauche, une candidature du ministre de l'Economie Emmanuel Macron permettrait de l'emporter, à condition qu'Alain Juppé ne soit pas son adversaire, indique le sondage, qui note que pour François Hollande, une candidature de Nicolas Sarkozy serait le scénario le plus favorable, mais resterait difficile. A noter que selon Le Parisien, Emmanuel Macron commencerait à envisager son départ du gouvernement, car sa volonté de réforme se trouve bloquée par la volonté de François Hollande de rassembler la gauche. Selon Le Parisien, Emmanuel Macron est "cornerisé" par Manuel Valls qui voit en lui un rival et ne pourra pas porter sa loi NOE sur les nouvelles opportunités économiques qui sera "pour des raisons de calendrier parlementaires" absorbée dans la loi préparée par Myriam el Khomri sur le marché du travail.

Sollicitées par l'institut pour savoir si elles souhaitent que le chef de l'Etat se présente en 2017 pour un second mandat, 79% des personnes interrogées ont répondu non - 58% chez les sympathisants de gauche et 93% chez les sympathisants de droite. A l'émission "On n'est pas couché", samedi soir, le Premier ministre Manuel Valls a estimé que François Hollande, président sortant, était le "candidat naturel" de la gauche s'il se représente, et que des primaires sont de ce fait impossibles.

Plus de la moitié des personnes interrogées (59%) aimeraient aussi que la gauche organise des primaires (72% chez les sympathisants de gauche).

L'institut souligne que "la photographie de janvier 2016 ne nous dit rien sur l'issue du film de mai 2017", mais donne "un intéressant aperçu" du rapport des forces en présence.

Le sondage a été réalisé par internet les 14 et 15 janvier auprès d'un échantillon de 1.011 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas). La marge d'erreur est de 2,5%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/02/2016 à 17:16 :
Toujours et encore des sondages bidons qi ne veulent rien dire.
a écrit le 22/01/2016 à 16:51 :
Monsieur Macron à créé des emplois, 1000, très bien, Monsieur Macron en a fait disparaitre 10 000, il veut ètre président, pas un seul ouvrier ne va voter pour lui, les ouvriers sont nombreux car même les chomeurs ont le droit de vote
a écrit le 20/01/2016 à 13:23 :
Pour vôtre gouverne, il faudrait revoir ce qu'était le socialisme au départ. Ca n'a rien à voir avec le socialisme actuel.
a écrit le 20/01/2016 à 13:12 :
C'est quoi ça? un match, Quand nos politiques redescendront de leurs petits nuages et arriveront à se dire qu'ils jouent avec nous, peut-être qu'on pourra avançer.
Ces gens là ne font pas leurs courses eux-mêmes, ni même le ménage et la bouffe.
a écrit le 19/01/2016 à 16:01 :
Alain JUPPÉ n'est-il pas "le meilleur d'entre nous" qui en…
1969 a voté pour Alain KRIVINE, candidat de la Ligue communiste, au premier tour de l'élection présidentielle ?
1970 a intégré l’Ena promoteur de la Médiocratie ?
1972 a intégré l'Inspection Générale des Finances dont l'efficacité est connue de tous: aucun budget de l'État n'a été à l'équilibre depuis 1974 ?
1995 a mis un terme à ses arrangements locatifs avec la Mairie de Paris pour lui et son Fils sous la pression en refusant de s'excuser ?
1995 a poussé Alain MADELIN à démissionner ?
1995 a supprimé le plafonnement de l’ISF, provoquant une fuite de capitaux et de talents à l’étranger ?
1995 a capitulé devant la bronca des Fonctionnaires ?
1996 a valorisé Thomson à un franc symbolique ?
1996 a augmenté les prélèvements divers sans réformer ?
1997 a dissout la Chambre ?
1999 a été mis en examen pour "abus de confiance, recel d'abus de biens sociaux, et prise illégale d'intérêt" ?
2002 a liquidé sa retraite de la Fonction Publique à 57 ans ?
2004 a été condamné en 1ère instance à 18 mois de prison avec sursis et à 10 ans d'inéligibilité ? Peine réduite en appel à 14 mois de prison avec sursis et un an d'inéligibilité.
2007 et après a mis en œuvre sa politique économique bordelaise "panem et circenses" ?
2007 a déclaré ne briguer que le Mandat de Maire avant d'accepter promptement de devenir Ministre d'État ?
2011 a décidé d'aller en guerre en LYBIE pour le résultat que nous connaissons ?
2011 a signé le Contrat des Mistral ?
2013 a hissé les impôts locaux à 794€/hab., soit +36,7% depuis 2001?
2014 a dépensé 1.417€/hab. en dépenses courantes bordelaises ?
2014 a présenté son projet bordelais de centre islamiste de 12000m2 ?
2014 a refusé de livrer les Mistral, Contrat signé en 2011… par lui-même ?
2014 a hissé BORDEAUX sur le podium des villes les plus embouteillées : 23mn/h. de conduite ?
2015 a augmenté de 5% les impôts locaux bordelais?
2015 a réussi son epic fail des accès au nouveau stade (cf. sa politique économique depuis 2007) ?
2017 voudra être Président à 72 ans après 15 ans de retraite ? Cherchez l'erreur, place aux Jeunes !

Comme écrivait Charles-Louis de SECONDAT:
"Un homme n’est pas malheureux parce qu’il a de l’ambition, mais parce qu’il en est dévoré".

Pour voir le "meilleur d’entre nous"—retraité à 57 ans de la Fonction Publique… !—se faire moucher par un Communiste pragmatique, c'est par ici:
http://www.dreuz.info/2014/09/23/video-alain-juppe-se-prend-une-lecon-de-morale-de-lambassadeur-de-chine/#sthash.cxmu3ltA.dpbs
a écrit le 18/01/2016 à 9:35 :
Pourquoi ce titre il vaut mieux dire 2017 la droite gagnante Macron n'est pas plus à gauche que Juppé sauf pour les médias!
Réponse de le 18/01/2016 à 17:10 :
Juppé est plus à Gauche que Hollande, Valls, Macron. Hollande est trop orgueilleux pour se représenter s'il risque de ne pas etre au second tour. Macron ne peut pas etre candidat : le P.S ne peut pas le soutenir. Ce qui est certain est que Valls se prépare pour 2017 ou 2022. Quant au chomage, il s'agit avec les 100000 ou 500000 Formations, Il s'agit de faire basculer, ces chomeurs de " Pole Chomage ", de la Catégorie A vers la Catégorie B + 100000 emplois Aidés + " changement du mode de calcul " par A.S.P et D.A.R.E.S dépendant de la Ministre du Chomage : Mme El Conneries : qui ne connaît meme pas les rudiments ! du Code du Travail, qui relève de son Ministère.
a écrit le 18/01/2016 à 1:26 :
À quand une vrai primaire chez les socialistes avec Hollande, Valls le dégonfler et Macron ?!!!!!
a écrit le 17/01/2016 à 23:56 :
Faudra qu'on m'explique par quel miracle Macron pourrait se retrouver candidat du PS à la présidentielle. Peut être en faisant sauter le rue de Solférino et le conseil des ministres un jour de rassemblement?
a écrit le 17/01/2016 à 22:06 :
Que Hollande puisse croire un seul instant qu'il puisse être réélu en dit long sur son égo démesuré et sa totale absence de vision...Je voterai Juppé sans le moindre état d'âme . Macron, pourquoi pas ...si d'aventure ce'st Sarkozy contre lui....Certes Juppé n'est pas un nouveau mais il rassure et il peut s'entourer de gens compétents.
Hollande doit tenir encore 16 mois et puis ce sera le soulagement pour cette France européenne qui souffre tant de l'absence de vision politique et de choix économiques...Bon vent
Réponse de le 20/01/2016 à 13:15 :
Les élections se font dans un isoloir, ce n'est pas pour rien.
D'ailleurs, je suis contre tout ces gens qui incitent les autres.
Sinon les isoloirs ne servent plus à rien.
a écrit le 17/01/2016 à 20:21 :
Macron est populaire? Très drôle...
a écrit le 17/01/2016 à 18:29 :
Voter pour un retraité de la fonction publique .En France on aime bien les vieux chevaux de retour, c'est pas nouveau. Tant pis ça fera cinq ans de perdus une fois de plus et en sus avec la raideur d'un type droit dans ses bottes.
a écrit le 17/01/2016 à 18:12 :
juppé ancien condamné ! les français ont la mémoire courte , macron joker du ps ?, reste l'inconnue du fn : réponse dans les urnes pas dans les sondages
a écrit le 17/01/2016 à 18:02 :
Je dispose d'une multitude de panels, notamment 1 pour dire que Hollande a toutes ses chances, un autre pour dire que Sarko a toutes ses chances, un autre pour dire que Juppé a toutes ses chances, un autre pour dire que Valls a toutes ses chances, un autre pour dire que Lagarde a toutes ses chances, j'en ai même un autre pour dire que Mélanchon a toutes ses chances, etc, etc, etc. Les panels, on les manipule comme on veut! Faut bien gagner sa vie!
a écrit le 17/01/2016 à 16:02 :
A 18 mois de l'echeance,n'est-ce pas trop tôt???
Entre un homme de plus de 70ans,qui n'a guère été concluant période 1994/5
Et un jeune homme,à dents longues,qui sur les moquettes des ministères vont se déchausser!!!
La Nation,n'a pas un personnel politique digne de son passé.
a écrit le 17/01/2016 à 15:53 :
Juppé est de conviction, UN VERITABLE Socialiste non-encarté : plus Socialiste que Hollande, et "officiellement " " Les Républicains ". Il y a une génération !! de cela Le Papy, a mené, 1er Sinistre de Chirac ( lui-même Socialiste Immobile ) une politique Socialiste, augmenté déficits et impots, créé la C.R.D.S ( confondue avec la C.S.G ) avec son bèrou, avec qui ils expédiaient les affaires courantes, ils reculaient tous deux au moindre éternuement des syndicats Communistes C.G.T et Trotskystes F.O. Il fait une campagne de droite, pour élu prendre des mesures Socialistes, comme Chirac, et comme Sarkozy, qui a complètement viré à Gauche le 1 Janvier 2010, pour mener une campagne complètement à Droite en 2012. DE DROITE, JE NE VOTERAI PLUS AUX ELECTIONS NATIONALES, Seulement aux Locales. ILS ME DEGOUTENT, JE NE LES CROIS PLUS. Ex militant U.M.P et R.P.R : c'est fini. Je suis de Droite, non d'extrèmes, non du centre, non de gauche.
Réponse de le 17/01/2016 à 18:11 :
Encore un nostalgique de Pinochet et de Thatcher.
Réponse de le 17/01/2016 à 19:10 :
ah ces gauchistes moralisateurs qui n'ont que l'anathème à la bouche ou au bout des doigts quand ils n'ont rien à opposer... c'est si lamentable et répétitif qu'on se demande sur le fond ce que valent leurs modèles historiques: Mao, Staline, Pol Pot et compagnie. Au fond, ce doit être le même genre de réflexe que celui de la délation. On désigne l'ennemi. L'autre. Pourtant ce sont des frères. Va comprendre.
Réponse de le 17/01/2016 à 20:44 :
Evidemment Juppé et son Bèrou 1er Sinistre : c'est ce que Les Syndicats Communistes C.GT et S.U.D, et Trotskystes, espèrent. Ils reculeront à leur moindre éternuement : Cette paire de deux conservateurs d'acquits Syndicaux, qui ont trop peur de Réfomer, c'est la meilleure pour éviter les réformes à la France, et l'accentuer dans le déclin et le déclassement. Le Programme Juppé-Bèrou ne sera jamais mis en œuvre : il est fictif. Les syndicats le savent : Juppé-Bèrou sont leurs otages depuis 1995. Bèrou lui-même a été Sinistre de la déséducation nationale de mars 93 à Juin 97 : obsédé par les Syndicats Gauchistes du Mamouth, il a toujours ou reculé ou été immobiles. Ces deux là ne sont que de mr je sais tout comment faire, lorsqu'ils ne gouvernent pas. Des donneurs de bons et mauvais points, de bonne ou mauvaise conduite : LES DEUX VRAIS CONSERVATEURS DU BLOCAGE FRANCAIS ET DE SON DECLASSEMENT
Réponse de le 17/01/2016 à 21:31 :
Meme le Chef de Gouvernement Socialiste Tony Blair, avait pour modèle Margareth Thatcher, qui a sauvé le Royaume Uni de la ruine des Socialistes, dont son prédécesseur James Callaghan et ses prédécesseurs. Les Britanniques ont confié quatre mandats à Mme Thatcher : est-ce que le Royaume Uni était une dictature ? Pourquoi les plus défavorisés, et pas seulement les " aisés " votaient à Droite. Parce-qu'avec la Syndicratie Britannique : les ouvriers et employés perdaient par millions leurs emplois, pendant que les Syndicats s'accrochaient à leurs privilèges de riches. Embaucher et gérer du personnel au Royaume-Uni était trop périlleux.
Réponse de le 17/01/2016 à 21:38 :
Précision, quant au blocage et déclin Français. La C.G.T Communiste ( qui fait d'abord du sabotage politique et économique) et leurs Camarades Communistes S.U.D de Meme. Ils ont détruits plusieurs millions d'emplois et d'entreprises de toute taille de la plus grande jusqu'à la T.P.E, et continuent avec " ce qui reste " (très peu. F.O Trostkyste fait un peu moins de dégâts.
a écrit le 17/01/2016 à 15:13 :
Sondage, sondage quand tu nous tiens... Pour la droite, ce sondage est plausible.Pour la gauche, ce n'est absolument pas le cas, car quel que soient les sondages, Hollande sera le candidat de la gauche, puisque président sortant!!! cette logique qui n'a aucun sens, rendra la tâche de la droite "classique" plus facile, car je n'ose imaginer le FN gagnant.
a écrit le 17/01/2016 à 14:47 :
Je ne comprends pas. Messieurs Hollande et Sarkosy les lisent comme nous, ces articles. Ils savent bien que plus personne ne veut d'eux (ou presque). Comment peuvent-ils ne pas sortir la tête de leurs petits jeux politiciens une seconde et se rappeler qu'ils sont sensés respecter (à défaut d'incarner ou de défendre) la démocratie ?
a écrit le 17/01/2016 à 14:30 :
Bref, les 2 champions sont ceux que chaque camp espère imposer au camp d'en face.
Juppé est un centriste rad-soc à la Chirac, et Macron un libéral moderniste. Marrant comme tout ça se présente à fronts renversés.
a écrit le 17/01/2016 à 13:50 :
C'est devenu un véritable cauchemar la politique en France. On n'a que le choix entre la droite, la droite ou la droite...
Réponse de le 17/01/2016 à 14:32 :
Pas étonnant, la gauche n'ayant plus aucune proposition applicable.
Réponse de le 17/01/2016 à 15:30 :
C'est vrai, même s'il l'avait voulu, Hollande n'aurais pas pu mener des politiques de gauche étant donné qu'il est inscrit dans les traités Européens que tout ce qui est public ( qui appartient au peuple) doit devenir privé (qui appartient au plus riche).
a écrit le 17/01/2016 à 13:32 :
et contre Marion qui l'emporterait ???
Réponse de le 17/01/2016 à 14:58 :
Il faudrait d'abord que Marine Le Pen lui fasse la place, ce que je ne crois pas une seule seconde. Et si elle se présente en parallèle de Marine Le PN il faudrait qu'elle soit non seulement devant elle au premier tour mais que son score soit en plus supérieur à celui des deux autres candidats PS et LR, autrement dit il faudrait que Marine Le Pen ne dépasse pas 2 a 3%, ce que je n'imagine pas du tout.
a écrit le 17/01/2016 à 12:29 :
Étatiste, immigrationniste, européiste et transatlantiste défendant tous les abandons de souveraineté et toutes les idolâtries modernes. C'est un socialiste comme un autre. Il suffit de voir l'engouement et le traitement qui lui sont réservé depuis des années par les médias pour le comprendre.
C'est lui qui clouera le cercueil de la nation.
Réponse de le 17/01/2016 à 14:46 :
Juppé essaie de rejouer Chirac 1995. Une fois élu il mettra (parce que c'est inéluctable) la barre à droite doute. Il faut quand même se souvenir de son passage à Matignon en 1995 (loi Debré par exemple)
Réponse de le 17/01/2016 à 14:53 :
De quelles idolâtries parlez vous ?
Réponse de le 17/01/2016 à 19:12 :
Et vous auxquelles espériez-vous qu'il faisait référence?
a écrit le 17/01/2016 à 12:03 :
Sondage sans aucun intérêt. D'ici 2017 des tas d'événements vont se produire, les recentrages, les coalitions, (les compromissions), les coups tordus seront passés par là
et nous aurons un affrontement classique avec une victoire de la gauche ou de la droite traditionnelle. Hollande, $arkozy de Nagy Bocsa, peut-être Juppé...et c'est tout.
a écrit le 17/01/2016 à 12:03 :
fatiguant les sondages alors que l'on sait que la mémoire de l'électeur est celle du poisson. Laissons les actuels gouverner jusqu'au bout et nous verrons bien.
a écrit le 17/01/2016 à 11:48 :
le seul candidat legitime le president le reste du bla bla bla nous sommes en guerre le president peut interdite

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :