35 heures, ISF... Sarkozy met en scène son autocritique

 |   |  345  mots
La défaite de 2012 me conduit à analyser ce que j'aurais dû faire différemment, à la fois dans la conduite des réformes et dans l'exercice de la fonction présidentielle, dit Nicolas Sarkozy.
La défaite de 2012 "me conduit à analyser ce que j'aurais dû faire différemment, à la fois dans la conduite des réformes et dans l'exercice de la fonction présidentielle", dit Nicolas Sarkozy. (Crédits : DR)
Nicolas Sarkozy revient dans un livre qui parait lundi sur son ancien mandat de président de la République et sa campagne de 2012. Il regrette de ne pas être allé plus loin sur la baisse des charges et les 35 heures, notamment.

35 heures, bouclier fiscal, ISF, campagne "décevante" de 2012: Nicolas Sarkozy concède avoir commis des "erreurs" durant son quinquennat, dans un livre "La France pour la vie" (Plon), à paraître lundi 25 janvier, dans lequel il avance également des propositions pour "redresser" la France.

Dans cet ouvrage obtenu jeudi soir par l'AFP, M. Sarkozy a choisi de mettre en exergue une citation de Confucius, censée traduire l'état d'esprit qui l'a animé pour l'écriture de cet ouvrage.

"L'archer est un modèle pour le Sage. Quand il a manqué le milieu de la cible, il en cherche la cause en lui-même".

La défaite de 2012 "me conduit à analyser ce que j'aurais dû faire différemment"

La défaite de 2012 "me conduit à analyser ce que j'aurais dû faire différemment, à la fois dans la conduite des réformes et dans l'exercice de la fonction présidentielle", reconnaît l'ex-chef de l'État.

"Aujourd'hui, je regrette d'avoir retardé des réformes qui auraient dû être engagées dès les premiers jours de mon quinquennat", affirme-t-il, à propos notamment de "la baisse des charges", qui aurait dû être "plus immédiate et plus forte".

"J'aurais également dû aller au bout de deux sujets plutôt que de les contourner: les 35 heures et l'ISF", ajoute-t-il.

Autres "erreurs": l'exonération fiscale des heures supplémentaires et le bouclier fiscal, qui, "pour habile qu'il fut d'un point de vue technique, (l)'a exposé à un coût politique". Cela a été "un raté de communication grave".

La campagne de communication de Nicolas Sarkozy semble bien démarrer en revanche cette année, en vue de la primaire de la droite et du centre pour une candidature à la présidentielle de 2017. L'ancien président de la République a sorti son livre quatre mois après celui de François Fillon ("Faire"), candidat déclaré à la primaire et une dizaine de jours après celui d'Alain Juppé, "Pour un Etat fort", autre candidat à la primaire. Jean-François Copé, qui n'exclut rien, a publié "Le sursaut français", mercredi 20 janvier.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/01/2016 à 19:06 :
0 BONSOIR: Cette photographie de SARKOZY adolescent pas mal.... Quel petit coquin... il a dû en faire tourner des têtes !!!!!
a écrit le 27/01/2016 à 19:02 :
@ BONSOIR : Une simple question : QUI A ECRIT CE LIVRE? Est ce monsieur SARKOZY ou monsieur BISMUTH ? qui peut me répondre surtout, surtour ni voyez pas malice! d'avance merci .......
a écrit le 23/01/2016 à 21:20 :
Apparemment, Sarko en constipe quelques-uns sur ce site!
a écrit le 23/01/2016 à 12:20 :
La photo ne semble pas reflétée sont vrai visage alors pour le reste l'assume t'il vraiment???
a écrit le 23/01/2016 à 8:00 :
et l'accroissement de la dette ? Sarkozy a voulu tout seul combattre les effets de la crise des subprimes ! la prime à la casse, unilatérale, qui a permis aux allemands de nous vendre leur voitures, avec des subventions du contribuable français !
ce président n'a pas eu que de bonnes inspirations.
Réponse de le 23/01/2016 à 20:44 :
Quand Sarko a quitté la présidence, nous étions, mise à part l'Allemagne, les moins mauvais de l'UE. Aujourd'hui, nous sommes les plus mauvais. En 2012, quand Sarko est parti, tous les pays du sud de l'UE ainsi que l'Irlande étaient dans une situation dramatique. L'Angleterre et le Danemark était en récession. Les Pays-Bas avaient de graves difficultés budgétaires. Ce n'était pas notre cas! PIB Sarko 2011 et 2012 plus de 2%.
a écrit le 22/01/2016 à 23:16 :
Sarko Sarko Sarko Sarko Sarko sarkosarkpsarkosarkosarlodzrkoszrkosarkoszrlpsatkoszrkosarkosarkoszrkp nicolas Nicolas Nicolas Nicolas
a écrit le 22/01/2016 à 17:32 :
Laissons Sarkozy s'avancer dans les élections, les électeurs vont lui infliger une correction de plus, il ne veut pas admettre que les français le rejettent à 75%.
Réponse de le 23/01/2016 à 7:55 :
mais les français les rejettent tous, vous en voyez un qui est plébiscité par les français,
nous faisons une overdose de politiques, trop de tout, députés, sénateurs, etc, de plus ils sont omni-présents dans les médias à tel point que l'on se demande quand ils trouvent le temps de travailler pour la Fance.
J'en oubliais les commémorations ou ils sont là pour se faire voir et se mettre en avant.
Nous ne sommes pas sortis de l'auberge. 50 % d'absentionnistes dans toutes les élections et ils se demandent encore pourquoi.
Réponse de le 23/01/2016 à 9:53 :
@ alef50 le 23/01/2016 à 7:55 :

Nous sommes d'accord, les Français ont une overdose des politicards français qui s'illustrent par leur médiocrité absolu, Sarkozy Hollande Valls et leurs parlementaires serviles nous gavent.
Réponse de le 23/01/2016 à 20:28 :
Veste, qui vous autorise à parler au nom des électeurs et; qui plus est, au nom des français? Restez modeste, contentez-vous d'exprimer votre propre opinion!
a écrit le 22/01/2016 à 16:44 :
Nicolas retourne dans ton cloitre mediter au bien que tu pourrais faire pour la france,et
surtout n'en sort pas avant fin 2017
Réponse de le 23/01/2016 à 20:35 :
Sarko, le seul homme politique actuel doté d'une personnalité et d'une force de caractère hors du commun!
a écrit le 22/01/2016 à 15:08 :
Il est grand temps de lui couler une chape de plomb!!!!! Il nous bassine avec ses etats d'ame. On connait sa musique.
a écrit le 22/01/2016 à 15:01 :
Il ferait mieux d'écrire son testament : 80% de français de droite comme de gauche ne le veulent plus. Ferait mieux d'écrire l'enterrement de sa vie politique.
a écrit le 22/01/2016 à 14:35 :
Le travail d'introspection a été long . Vient à présent le temps de la confession. Ce timing ne peut surprendre personne. Le but est bien sûr de regagner un peu de sympathie auprès des français, afin de pouvoir prendre sa revanche sur Hollande. La destinée de la France ne vient qu'au second plan et pour cela encore faudrait il qu'il ait les idées claires, qu'il ait un véritable projet. Quant à la référence à Confucius, on peut regretter qu'il n'y ait eu personne autour de lui pour lui conseiller de prendre un autre exemple, car apparemment il ne semble pas savoir que pour le sage chinois, les valeurs fondamentales sont la vertu et l'éthique, valeurs qui ne lui collent pas spécialement à la peau, et c'est un euphémisme.
a écrit le 22/01/2016 à 14:15 :
Un livre de plus pour la bibliothèque qui finira elle dans quelques années vendue au poids sur un site ou l'on vend tout ce qui encombre la cave.
a écrit le 22/01/2016 à 14:07 :
Ca sonne tellement faux que ca devient insultant. Sarkozy restera et fera toujours du Sarkozy.
a écrit le 22/01/2016 à 14:07 :
Chacun à droit à une 2ème chance il faut savoir pardonner quand on a fait des erreurs donc il pardonnera à ceux qui feront le choix de ne pas voter pour lui une seconde fois étant donné qu'ils auront la possibilité de rectifié l'erreur qu'ils ont commise en 2007.
Monsieur Sarkozy fait partie de ces grands hommes politiques qui remercie les électeurs qui l'ont élu en faisant la politique de l'adversaire qu'il a battu en expliquant qu'il est le président de tous les Français même ceux qui n'ont pas votés pour lui.
a écrit le 22/01/2016 à 13:36 :
Ca, c'est de l'actualité ! Bravo ! (MAIS ON S EN TAPE DU BOUQUIN DE SARKOZY...)
a écrit le 22/01/2016 à 13:27 :
On ne veut plus de ce Monsieur donc arretez de ne bassiner avec, on n'en peut plus.
Papy Sarko, reste à la maison tu fais parti du passé. Mais pas le meilleur du passé.
a écrit le 22/01/2016 à 12:32 :
Le 07 Mars 2014 18H25 le journal Le Point titrait (par Hugo Domenach) :
JUPPE, FABIUS la Revanche des vieux Sages. Il était question du retour de Juppé au présidentielle après avoir su se faire oublier et oublier les emplois fictifs.
En France pas besoin de sondage, le future est déjà dans le passé. On sait déjà qui sera le prochain Président. Juppé c est plus que certain, (et la presse se chargera bien de l'ancrer dans le subconscient du Français). Les Français n arrêteront jamais de regretter après coup leur vote, pourquoi ??? Chercher l'erreur ? depuis quelle année tournons nous en rond ?
a écrit le 22/01/2016 à 11:41 :
"L'archer est un modèle pour le Sage. Quand il a manqué le milieu de la cible, il en cherche la cause en lui-même"."
La cause, c'est que l'archer est trop agité, il est incapable de se maîtriser.
C'est la caractéristique de $arkozy de Nagy Bocsa l'agitation. L'agitation pour brasser du vent.
$arkozy de Nagy Bocsa se paie de mots... Encore des mots, toujours des mots... des maux.... des maux...et des mensonges.
$Arkozy de Nagy Bocsa, on connait, on a donné: Les Français n'en veulent plus.
a écrit le 22/01/2016 à 11:40 :
Ce personnage est un non sens, il aime tellement la France que ça lui a donné le droit de taper dans la caisse,avec tous ses affidés pour profiter pleinement de ses bienfaits. Au final il a écrit (a fait écrire?) un livre (vengeance quand tu nous tiens)comme tous ses condisciples qui je l'espère ne l'adoubera pas.
a écrit le 22/01/2016 à 11:37 :
Un perdant, un homme du passé, dépassé, tous ce que je déteste. Qu'il reste assis devant sa télévision avec une couverture sur les genoux. Nous n'avons pas besoin d'antiquité ( de l'extrême gauche à l'extrême droite) mais d'hommes et de femmes modernes, dynamiques, aux idées neuves, avec de vraies valeurs humanistes, se souciant de Nous, pas du parti, des élections, de leurs avantages et privilèges pour faire basculer la France de l'an de grâce 1616 à la France de 2016. Pour que l'égalité, la fraternité, la liberté devienne enfin une réalité.
a écrit le 22/01/2016 à 11:35 :
@ BONJOUR : Mais qui a écrit ce livre ? Est ce monsieur SARKOZY ou m. BISMUTH ? COMMENT CE FAIT IL QUE CE MAFIEUX SOIT ENCORE EN LIBERTE ? DONNE T IL DES EXPLICATIONS SUR TOUS LES SCANDALS FINANCIERS AU QUELS IL A TE MELE DIRECTMENT ? QU'IL PARTE ET QU'IL SE FASSE OUBLIER Sarkozy N4EST QU'UN MAFIEUX ET TOUTES LES EXPLICATIONS BIDANS QU4IL POURRA DONNE NE ME FERA PAS CHANGER D'AVIS; alors SARKOZY AU lieu DE CRTIQUER hollande REGARDE TON BILAN !!!! c'est bien toi et toi seul qui a envoyé un courrier pour demander au patronat de différé l'annonce des plans de licenciements massifs après les élections présidentielles de 2012 .... M. JUPPE PRESIDENT UN HOMME HONNETE LUI !
Réponse de le 25/01/2016 à 22:20 :
Vous êtes mal renseigné booboo : M.Juppé a été condamné par la justice dans les années 90 . Ah! vous l'aviez déjà oublié. M. Sarkozy, ne vous-en déplaise, n'a jamais été condamné lui.
a écrit le 22/01/2016 à 10:54 :
La droite doit proposer une réforme fiscale permettant de basculer la fiscalité du travail sur la fiscalité énergétique.
Réponse de le 22/01/2016 à 12:09 :
D'accord mais il faudra aussi baisser le taux de prélèvement global qui a atteint sous ce quinquennat 45 % du PIB. En Allemagne c'est en dessous de 40 %. Il y a du boulot !!!!
Réponse de le 22/01/2016 à 14:12 :
Notre droite est bête mais pas à ce point là !
a écrit le 22/01/2016 à 10:47 :
Non Nicolas ce n'est pas ce que tu n'as pas fait qui t'a empêcher d'être réélu, c'est bel et bien ce que tu as fait, tu en as fait beaucoup trop et le pays n'a pas encore complètement pansé les plaies que tu lui as infligé.
Réponse de le 23/01/2016 à 8:01 :
Les plaies béantes crées à la France et aux français par le socialisme depuis Mitterrand ne se refermeront jamais,
comment à t-on pu réélire un socialiste en après tant de dégats
Réponse de le 25/01/2016 à 9:50 :
Aalef50, donc pour vous Sarkozy, élu UMP et dorénavant LR est un complot socialiste ?

Dites nous tout allez...
a écrit le 22/01/2016 à 10:36 :
Il commence à s'apercevoir qu'il a commis des fautes...son quinquennat n'a été qu'une suite de renoncement et d'erreurs tant économiques que politiques avec une augmentation sans précédent de taxes et impôts. Ne parlons même pas de son comportement...
Réponse de le 23/01/2016 à 8:06 :
absolument faux en ce qui concerne les augmentations et taxe que vous qualifiez de sans précédent sous Sarkozy, il suffit de lire les rapports de l'Insee, nous avions été gâtés par le socialistes sous Mitterrand au niveau des impôts et à nouveau sous Hollande.
Mais à faire passer de fausses infos comme celle-ci, je me dis que plus c'est gros, plus ça passe
Réponse de le 25/01/2016 à 15:20 :
@ Alef50 : pour toute réponse veuillez SVP cliquer sur ce lien (et tant d'autres...) qui vous confirmeront qu'il n'y a pas de désinformation mais des données dument enregistrées. : http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/03/02/chomage-impots-croissance-l-interview-de-nicolas-sarkozy-decryptee_4585775_4355770.html
Réponse de le 25/01/2016 à 18:00 :
Alef 50 : Veuillez SVP vous reporter au lien suivant (et d'autres en grand nombre sur le sujet...) avant de parler de fausses informations: http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20130515trib000764736/impots-hollande-sarkozy-meme-combat.html

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :