A Paris, Alexis Tsipras critique le projet de loi El Khomri

 |   |  313  mots
Le Premier ministre grec reçu à l'Elysée par François Hollande vendredi.
Le Premier ministre grec reçu à l'Elysée par François Hollande vendredi. (Crédits : Reuters)
Invité à une réunion des dirigeants socialistes européens à Paris par François Hollande, le Premier ministre grec a mis en garde contre les mesures du projet de loi El Khomri, en prenant l'exemple de son pays.

Le Premier ministre grec Alexis Tsipras a critiqué vendredi à Paris le projet de réforme du droit du travail du gouvernement français, à la veille d'une réunion des dirigeants socialistes européens organisée par le président François Hollande à laquelle il doit participer en tant qu'observateur.

"Le Bangladesh aurait la meilleure économie du monde"

"A chaque fois qu'on a instauré ce genre de politique de flexibilité, les résultats ont été catastrophiques", a commenté le chef du gouvernement d'Athènes, issu de la gauche radicale, en réponse à une question sur le projet de loi du gouvernement français.

"En aucun cas, cela ne renforce la compétitivité de nos économies (...) sinon le Bangladesh aurait la meilleure économie du monde", a-t-il ironisé.

"Cette logique a été imposée en Grèce (...) et cela a ramené au Moyen-Age les relations du travail", a ajouté M. Tsipras. "Tous ceux qui veulent imposer ce genre de réforme doivent réfléchir et peut être étudier le cas grec", a-t-il ajouté.

Alexis Tsipras s'exprimait lors d'une conférence de presse organisée à l'occasion d'une rencontre vendredi soir avec le numéro un du Parti communiste français, Pierre Laurent et des eurodéputés de gauche d'autres pays européens.

Le projet de réforme du droit du travail envisagé par le gouvernement socialiste français est vivement contesté par les syndicats de salariés et d'étudiants, qui ont mobilisé mercredi contre lui entre 240.000 et 400.000 personnes dans la rue.

Ses opposants reprochent notamment au texte de vouloir faciliter les licenciements économiques et prévoient plusieurs journées d'action et de manifestations d'ici la fin du mois.

Soucieux d'éviter un embrasement du mouvement, le gouvernement a mené cette semaine des consultations et doit présenter lundi de nouvelles propositions, avant un examen du projet le 24 mars en Conseil des ministres.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/03/2016 à 23:26 :
Etant d'origine grecque et connaissant bien la situation là-bas, cela me fait éclater de rire. C'est le pire premier ministre de tous les temps en Grèce, ses bilans économiques et sociaux sont catastrophiques, il n'a rien réussi que ce soit avec la dette ou les migrants, il fait exactement tout ce que faisaient ses prédécesseurs (créations de pléthore de postes de fonctionnaires sauf là où il en faut vraiment, nominations de tous ses copains à des postes clés) en pire, et il trouve encore moyen de donner des leçons ? Lui ? Celui qui disait fin 2014 "on va jouer de la flûte et les marchés vont danser" ? Celui qui promettait de "déchirer les mémorandums" (certes pas efficaces) ? Lui donne des leçons d'économie alors qu'il n'est même pas capable de gérer un supermarché ? Quelle vaste plaisanterie, sérieusement.
a écrit le 13/03/2016 à 23:20 :
je partage entièrement ce point de vue......
a écrit le 13/03/2016 à 21:33 :
L'europe, ce n'est pas que chacun se mèle des affaires intérieures de son voisin...
l'Europe ne doit s'occuper QUE de ce qui est commun, par exemple mettre en place une unité de gardes-frontières fédéraux financée par la communauté.
Pour le reste... chacun chez soi !
a écrit le 13/03/2016 à 15:36 :
Ce zozo a ruiné son pays et prétend donner des leçons. Il est grotesque.
a écrit le 13/03/2016 à 8:53 :
Que " Moi Président je " (17 Fois ) et ses engagements contraire à cela, reçoivent des dirigeants P.S à La Présidence de La République !!! NON C EST AU LUXUEUX HOTEL PARTICULIER DU SIEGE DU P.S DANS L ARRONDISSEMENT LE PLUS CHER DE PARIS LE 7EME, QU IL POUVAIT LES RECEVOIR. DE MEME QUE LORSQUE CHAQUE JOUR IL RECOIT A LELYSEE AUX FRAIS DU CONTRIBUABLE, à dejeuner gastronomique les dirigeants du P.S
a écrit le 13/03/2016 à 2:27 :
Vive la loi El Khomri
Pour ceux qui ont en marre de la vie
a écrit le 12/03/2016 à 17:10 :
Voilà un monsieur dont le pays qu'il dirige ne vit que des subsides de lU.E. et qui vient donner des leçons de politique à la France. Qu'il fasse preuve de courage dans la remise en ordre des finances de son pays, et , alors on en reparlera!
a écrit le 12/03/2016 à 16:50 :
Encore un qui n'a pas lu le projet et fait de la démagofie.
Les solutions communistes de TSIPRAS comme MELENCHON ont amené les pays au moyen-âge avec des peuples soumis autoritairement à un dogme.
Il aurait dû aller en Roumanie, RDA ou URSS pour voir dans quel état étaient ces pays en 1990.
L'extrême gauche s'autorise depuis toujours à mentir.
a écrit le 12/03/2016 à 15:40 :
Non mais de quoi il se mêle ? Je n'aime pas François Hollande, mais si Tsipras a pu bénéficier du plan de sauvetage de 80 milliards c'est entre autre grâce à Hollande et à l'Europe du Sud qui ont plus à craindre d'une explosion de la zone euro que ceux du Nord.

Vraiment autant j'accepte (assez mal) mais j'accepte que les premiers de la classe viennent nous donner des leçons, mais alors la Grèce , où même avec le Syriza au pouvoir le cash prédomine toujours , les impôts ne rentrent pas mieux, les factures inexistantes (les commerçants freinent des quatre fers même si leur gouvernement les y incitent fortement), les armateurs ne paient quasiment pas d'impôts (j'ai moi un ami établit en France dont le père a monté un trust basé à Panama, ils sont très forts pour échapper à l'impôt), l'état fonctionne très mal, bref ce sont les balkans inefficaces qui rendraient presque l'Italie et la France pour des modèles d'inefficacité à côté.
Réponse de le 12/03/2016 à 21:21 :
👍
a écrit le 12/03/2016 à 15:28 :
Il a raison Alexis, dans la situation ou est Hollande, lui recommander les solutions Grecques (les rois de la finance), rien de mieux pour le moment ou la France va se fracasser contre le mur de sa dette !!!
a écrit le 12/03/2016 à 14:07 :
Utiliser l'univers salarial pour faire de la dévaluation interne parce l'euro est inadapté au pays, rien de plus naturel pour le dogme de l'UE de Bruxelles!
a écrit le 12/03/2016 à 12:00 :
Quelle outrecuidance ! Il devrait s'occuper, avant tout, de son pays en grave crise économique, après avoir été inondé de nos milliards, provenant des contribuables de toute l'Union Européenne. La philosophie des Grecs n'est plus ce qu'elle était...
a écrit le 12/03/2016 à 11:54 :
Vote des étrangers, invitation des étrangers aux réunions ministérielles, Hollande ne serait-il pas en train de casser la France comme il a cassé son parti en 11 ans de présidence ? Ce type est super dangereux pour notre pays !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :