Après la Californie, la Suisse pompe l'eau d'un lac français

 |   |  427  mots
Pendant plusieurs heures, sous le regard étonné des vacanciers, les deux appareils effectuent une quinzaine de rotations pour prélever de l'eau dans le lac et l'emporter dans les alpages helvétiques voisins, rapporte ainsi France 3 Franche-Comté.
Pendant plusieurs heures, sous le regard étonné des vacanciers, les deux appareils effectuent "une quinzaine de rotations pour prélever de l'eau dans le lac et l'emporter dans les alpages helvétiques voisins", rapporte ainsi France 3 Franche-Comté. (Crédits : Eric Chevassus, Mairie des Rousses)
C'est un drôle de spectacle auquel vacanciers, baigneurs et pêcheurs ont assisté le jeudi 23 juillet au lac des Rousses, dans le Jura. Pendant plusieurs heures, des aéronefs suisses ont effectué une quinzaine de rotations pour prélever de l'eau dans le lac, afin de réapprovisionner les alpages helvétiques.

L'histoire débute jeudi 23 juillet. Alors que les vacanciers profitent du cadre du lac des Rousses dans le Jura, deux hélicoptères de l'armée suisse s'invitent  à l'improviste pour y puiser de l'eau, raconte le quotidien régional Le Progrès.

Pendant plusieurs heures, sous le regard étonné des vacanciers, les deux appareils effectuent "une quinzaine de rotations pour prélever de l'eau dans le lac et l'emporter dans les alpages helvétiques voisins", rapporte ainsi France 3 Franche-Comté.

La Suisse réquisitionne l'armée pour approvisionner son bétail

Officiellement, ces hélicoptères sont réquisitionnés pour apporter de l'eau aux vaches, dans la vallée de Joux, côté helvétique. Car, depuis plusieurs jours, les fortes chaleurs ont asséché les réserves d'eau. Et les bovidés, écrasés par la chaleur, sont assoiffés. Le 21 juillet, le journal suisse 24 heures rapportait qu'il manquait 6,4 millions de litres, nécessaires dans la semaine aux 20.000 têtes de bétail de la région. Par conséquent, l'armée suisse doit s'approvisionner dans ses lacs.

Le hic, c'est que le lac des Rousses est bien situé en France, et que aucun arrêté préfectoral, ou élu n'ont autorisé ces prélèvements d'eau. Ni la mairie (pourtant propriétaire du lac) ou le Syndicat des eaux n'ont été informés.

"Il y a des éléments qui nous échappent et dont on souhaite avoir l'explication", déplore Bernard Mamet, le maire des Rousses au micro de France 3 Régions.

De surcroît, le gouvernement du Jura est actuellement - au même titre que 60 départements - concerné par les restrictions d'eau, en raison des fortes chaleurs.

Nestlé soupçonné de pomper l'eau californienne illégalement

Bien que sans lien, cette histoire n'est pas sans rappeler celle du géant agro-alimentaire suisse Nestlé accusé d'avoir pompé l'eau des sols californiens pour l'embouteiller. En avril dernier, cette information, rapportée par le site Salon, puis par Courrier International, était passée inaperçue.

Au moment où une sécheresse historique sévit dans la région, et que des mesures de restriction obligatoire de l'usage de l'eau ont été décrétées, de nombreuses associations expriment alors leur colère, et dénoncent le gaspillage orchestré par la multinationale.

D'autant plus que les permis de pompage en Californie, accordés à Nestlé pour exploiter l'eau des sols ont expiré ...en 1988 et 1994 !  En avril dernier, le site Salon précisait que l'enquête pourrait être longue, et livrerait ses résultats d'ici deux ans.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/08/2015 à 19:03 :
Au-delà du seul problème administratif entre la France et la Suisse, cette affaire montre à quel point l'élevage bovin est consommateur d'eau : d'après le Conseil mondial de l'eau, 13 500 litres d'eau sont nécessaires pour produire 1 kg de bœuf contre 1 160 litres pour 1 kg de blé (source : Wikipédia). Alors que la démographie mondiale ne cesse de croître, ceci devrait nous faire tous réfléchir sur notre mode d'alimentation en Occident, beaucoup trop carné...
a écrit le 30/07/2015 à 17:31 :
pourquoi les Suisses n'ont pas été pomper de l'eau dans le Léman ? ou un autre lac suisse , il y en a des tas
a écrit le 29/07/2015 à 12:42 :
avant d'accuser nos gentils Suisses de puiser de l'eau dans les Rousses il faut savoir que notre France se servent illégitimment l'eau du Rhin et du Rhopne des montagnes suisses. Alors les raleurs çà va bien? ...^_^...
a écrit le 29/07/2015 à 12:11 :
Grande nouvelle chez notre petite voisine. Après avoir pompé l'argent de Français pour la mettre à l'abri de "l’humidité des impôts", il ne trouve pas mieux que de pomper notre eau. De vrais Shadoks !!!
a écrit le 28/07/2015 à 17:05 :
Nous avons des feux de forêts en de multiples endroits, on aurait pu lutter plus vite et avoir moins de dégâts si Hollande n'avait pas envoyé deux canadairs en Grèce. Nous subissons la sécheresse et il est demandé aux habitants d'un grand nombre de départements de restreindre leur consommation d'eau malgré cela, la Suisse sans autorisation vient sous notre nez sans vergogne pomper l'eau du lac des Rousses. Est-on encore gouverné en France ?
Réponse de le 29/07/2015 à 0:06 :
Je ne vous la fait pas dire, mon bon monsieur. A cause de Hollande, le Mistral n’arrête pas de souffler sur St-Raphael et le petit train qui fait l'aller-retour pour la plage est tombé en panne. Mais que fait le gouvernement ?
a écrit le 28/07/2015 à 16:17 :
Je trouve tous ces commentaires forts interessants. Si l'affaire avat été le fait de la France on aurait tous dit "quel scandale", là on a plein de défenceurs ( qu'il s'agit d'un autre pays) ! amusant non
a écrit le 28/07/2015 à 9:46 :
La Suisse vient de s'excuser, il faudrait maintenant qu'ils payent. Il sera interessant de voir comment l'affaire est reglee aux US et en France. Je prends le parieque les US s'en sortiront avec des dollars et nous ...
a écrit le 27/07/2015 à 22:38 :
Euh...Que se passe-t-il ? C'est une charge anti-suisse ? L'auteur de cet article vient de se faire larguer par une suissesse ou bien ?
a écrit le 27/07/2015 à 18:11 :
GIRAC EN FIN DE CARRIERE A DIT LA TERRE BRULE?CELA FAIT DEJA QUELLQUES ANNEES SUR CE CITE DE LA TRIBUNE QUE JE DIT QUE L ON VAS VERS DES CATATROPHES ECOLOGIQUE ? ET IL YA ENCORE DES SEPTIQUES POUR DIRE QUE TOUS VAS BIEN? CAR ILS ESPERENT ENCORE SUR L ESPOIR UTOPIQUE D UNE AUTRE PLANETE HABITABLE???
a écrit le 27/07/2015 à 18:05 :
Un article honteux digne des médias actuels:

1. Chaque média répète ce qu'un autre média raconte
2. Aucun média ne vérifie l'information
3. Aucune analyse critique de la situation avant de répercuter l'information

Que les journalistes n'hésitent pas à consulter "Gogol Map" ou une vieille carte de géographie... Vous pourrez vérifier:

1. Que le Rhône, le Rhin et le Doubs dont l'eau est SCANDALEUSEMENT utilisée par la France provient des... montagnes suisses!!!

2. Que le lac des Rousses se déverse... sur territoire suisse. Mince, les suisses n'avaient même pas besoin de venir puiser dans le lac français, il suffisait d'attendre que l'eau s'écoule normalement :-)

Une histoire "abracadabrantesque" comme aurait dit un ancien président :-)
Réponse de le 27/07/2015 à 23:07 :
Les.Suisses des cantons de Vaud et Genève se croient tellement Vertueux qu' ils n'aiment guère être pris la main dans le.sac ou plutôt dans le seau! l'autre est toujours fautif. on leur demande juste detre poli et de dire s'il vous plaît pour étancher la.soif de ces pauvres bêtes ( j'entends les.vaches). C'est le côté allemand des Suisses vaudois ou genevois
Réponse de le 28/07/2015 à 8:36 :
Cher Octave, quand on ne sait pas de quoi on parle on évite d'écrire des sottises!
L'Orbe qui alimente le lac des Rousses prend sa source en France et non en Suisse.
Le lac des Rousses est beaucoup plus petit que le lac de Joux, situé en Suisse à quelques kilomètres en aval et la vraie question est : pourquoi venir puiser dans le lac des Rousses?
Ce qui se dit du côté de la frontière, c'est que la vache suisse est d'une exigence incroyable et qu'elle refuse de boire l'eau du lac de Joux! Pour quel motif? L'eau en serait-elle tellement polluée par l'industrie horlogère (très puissante et florissante) de la vallée de Joux, que son goût soit insupportable aux bovins ?
Nous n'aurons sûrement jamais de réponse à cette question.
a écrit le 27/07/2015 à 15:52 :
Amalgame absolument infect!!!

1. La Suisse a obtenu l'autorisation de "Paris" pour prélever de l'eau en France. Le problème est que l'administration française fonctionne vraisemblablement au ralenti en cette période de vacances et a oublié d'informer les autorités locales.

2. Je ne vois pas ce que "Nestlé" vient faire dans cette histoire. Nestlé est une multinationale basée en Suisse. Si sa filiale américaine déconne, ce n'est certainement pas la faute des Suisses.
Réponse de le 28/07/2015 à 10:03 :
La Suisse a eu l'accord de la France pour survoler le territoire. Mais pas pour puiser dans nos réserves en eau. C'est pas tout à fait pareil.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :