Attentats de Paris : Salah Abdeslam pourrait porter plainte contre François Molins

 |   |  320  mots
Selon l'avocat de Salah Abdeslam, le Procureur de la République française aurait violé le secret de l'instruction en divulguant samedi le projet de son client de se faire exploser au Stade de France le 13 novembre dernier.
Selon l'avocat de Salah Abdeslam, le Procureur de la République française aurait violé le secret de l'instruction en divulguant samedi le projet de son client de se faire exploser au Stade de France le 13 novembre dernier. (Crédits : ERIC VIDAL)
L'avocat de Salah Abdeslam a déclaré dimanche à la radio-télévision belge RTBF qu'il porterait plainte contre le procureur de Paris, qu'il accuse d'avoir violé le secret de l'instruction.

L'avocat de Salah Abdeslam a déclaré dimanche à la radio-télévision belge RTBF qu'il porterait plainte contre le procureur de Paris, François Molins, qu'il accuse d'avoir violé le secret de l'instruction en divulguant samedi le projet de son client de se faire exploser le 13 novembre dernier.

S'exprimant au surlendemain de la capture Salah Abdeslam, Sven Mary a déclaré:

"La lecture d'une partie de sa conférence de presse est une violation. C'est une faute et je ne peux pas la laisser passer".

Le cabinet de Me Mary n'était pas disponible dans l'immédiat pour commenter ces propos, mais, selon la RTBF, il devrait déposer la plainte lundi.

Lecture d'une déclaration recueillie par les enquêteurs belges

François Molins a lu samedi lors d'une conférence de presse une déclaration recueillie par les enquêteurs belges dans laquelle Salah Abdeslam déclarait qu'il avait initialement projeté de se faire exploser au Stade de France et qu'il avait fait "machine arrière".

"Ces premières déclarations qu'il faut prendre avec précaution laissent en suspens toute une série s'interrogations sur lesquelles Salah Abdeslam devra s'expliquer, en particulier quant à sa présence dans le 18e arrondissement le 13 novembre au soir dès 22h", a ajouté le procureur.

Salah Abdeslam, arrêté avec des complices présumés vendredi à Molenbeek dans l'agglomération de Bruxelles par les forces de sécurité belges à l'issue d'une traque de quatre mois, a été incarcéré samedi soir dans une prison à Bruges.

Blessé par balle à la jambe lors de son interpellation, il avait été transféré en début de matinée de l'hôpital au siège de la police fédérale belge pour y être entendu par la police et un juge d'instruction.

A l'issue de cette audition, il a été inculpé de "participation à des meurtres terroristes et participation aux activités d'un groupe terroriste".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/04/2016 à 11:52 :
C est quoi le papier qui tombe de la cheville entre le pantalon lors de son arrestations?

Regardez la vidéo de son arrestation......
a écrit le 23/03/2016 à 13:37 :
Bonjour, je crois rêver a la lecture de certains article... Dans le cas présents, attentas , meurtre, complicité de terrorisme, planification d'acte de terrorismes et autres...Mr Addelssam n'as plus de droits humains a vrais dire... Ils s'est lui même mis hors de la communauté humaine par ses actes... alors se que la défense peux dire est sans importance... Je regrette qu'il n'y est plus la peine de morts pour des individus pareil... Ils vivra dans une prisons tous le reste de sa vie, seul en isolement total.... il a une bonne place dans les enfers... Cela ne fait aucun doute...
a écrit le 21/03/2016 à 18:41 :
Mr ABDESLAM veut porter plainte contre ses victimes qu'il a assassinées....A quel siècle doit on ces réactions ?????
a écrit le 21/03/2016 à 8:09 :
Dommage que les policiers L aient à moitié loupé ! Ça va encore coûter cher aux contribuables et non bassiner à la télévision ! Remarque C est pas mieux que les programmes de télé-réalité de ab
a écrit le 20/03/2016 à 23:41 :
en théorie pas bête, en pratique sans beaucoup d'intérêts car Molins sera attaqué en tant que procureur il pourra donc faire financer sa défense par le ministère de la justice !!!
a écrit le 20/03/2016 à 23:01 :
@ BONSOIR : Maître MARY en défendant le monstre est tranquille du côté des djihadistes je me demande comment on peut défendre un tel monstre ?
a écrit le 20/03/2016 à 20:45 :
Y'en a qui ne doute de rien...
a écrit le 20/03/2016 à 18:20 :
les terroristes ont des droits et la justice a des devoirs ! ; l'angélisme de nos dirigeants nous conduit droit dans le mur , combien de victimes encore pour que soient prises les bonnes décisions en matière de justice et d'anti-terrorisme
a écrit le 20/03/2016 à 18:08 :
Que monsieur le procureur francois molins se saisisse d un avocat pour le défendre. Je lui soumets maître Sven Mary pour assurer ces intérêts...un avocat ne peut refuser de défendre un citoyen....
a écrit le 20/03/2016 à 17:14 :
L'impudent personnage que voilà ! Il a surtout une grosse faim de porc, vite, il faut le rassasier.
a écrit le 20/03/2016 à 16:42 :
J'ajouterai même : et le respect de la vie privée, bordel!
a écrit le 20/03/2016 à 16:39 :
Mdr c'est une blague mais on est pourtant pas le 1er avril
a écrit le 20/03/2016 à 16:28 :
Deja qu ils ont des avocats alors qu il y a meme pas besoin de procès mais en plus on va inverser les roles, il est temps que la justice soit plus ferme.j espere qu il pourrira ds une cellule sans voir ni la lumiere du jour ni personne sinon il va convertir d autres imbéciles de son espece
a écrit le 20/03/2016 à 15:30 :
Arguties bien inutiles pour tenter quoi ? Ni disculper un terroriste avéré, surtout lorsque les autorités belges ont déjà largement commenté ses premiers aveux ; ni avancer la moindre défense démentie par avance par tous les éléments de l'enquête en France ; mais faire sans doute "mousser" quelques gains de temps, ou tenter d'obtenir le bénéfice de quelque vice de procédure ... et faire relâcher cet individu qu'en d'autres temps ... Que la réputation de ces cabinets est loin de la noblesse de ce qui fait "l'Avocat" !
a écrit le 20/03/2016 à 15:05 :
Ne marcherait-on pas par hasard sur la tête ? Ce type est à l'origine de plus de 100 morts et c'est lui qui porte plainte !!! Arrêtons la farce :-)
a écrit le 20/03/2016 à 13:50 :
Une signature oubliée ou une date erronée et il sera relâché...pas le premier ni le dernier qui disparaitrait dans la nature. Ou bien avec un peu d'habilité son avocat le fera passer pour une victime.
a écrit le 20/03/2016 à 13:29 :
D'abord qui rétribue cet avocat ?
Ensuite quelle est l'utilité de l'état d'urgence ?
En dernier lieu, il est à souhaiter que M. Urvoas travaille sur la non prescription de crimes. Cela éviterait des sorties de prison au bout d'une dizaine d'années !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :