Dieselgate : Volkswagen prévoit 2,5 milliards d'euros supplémentaires et dévisse en Bourse

 |   |  462  mots
L'ensemble des provisions que Volkswagen a dû passer dans ses comptes au titre du dieselgate s'élève désormais à 25,1 milliards d'euros, a confirmé un porte-parole de Volkswagen à l'AFP.
L'ensemble des provisions que Volkswagen a dû passer dans ses comptes au titre du "dieselgate" s'élève désormais à 25,1 milliards d'euros, a confirmé un porte-parole de Volkswagen à l'AFP. (Crédits : MIKE BLAKE)
Le rappel de près de 500.000 véhicules au moteur truqué s'annonce "beaucoup plus long et complexe techniquement" qu'anticipé.En Bourse, ces annonces faisaient dévisser le titre Volkswagen en matinée de 2,02%.

La facture s'annonce nettement plus salée que prévu pour Volkswagen. Le géant allemand de l'automobile a annoncé vendredi s'attendre à une charge exceptionnelle de 2,5 milliards d'euros au troisième trimestre en raison du rappel plus compliqué que prévu de ses moteurs diesel truqués 2 litres aux Etats-Unis.

Ces nouvelles provisions amputeront d'environ 2,5 milliards d'euros son bénéfice opérationnel au troisième trimestre, indique le groupe dans un communiqué, évoquant le programme de rappel et de mise en conformité de près de 500.000 véhicules aux Etats-Unis, qui s'avère "beaucoup plus long et complexe techniquement" qu'anticipé.

En Bourse, ces annonces faisaient dévisser le titre Volkswagen en matinée de 2,02% à 135,55 euros à 08H23 GMT. La nouvelle provision annoncée est "étonnamment élevée", juge Jürgen Pieper, analyste financier chez Metzler Bank, interrogé par l'AFP.

Plus de 25 milliards d'euros provisionnés

De la sorte, l'ensemble des provisions que Volkswagen a dû passer dans ses comptes au titre du "dieselgate" s'élève désormais à 25,1 milliards d'euros, a confirmé un porte-parole de Volkswagen à l'AFP. Une grande partie de cette somme concerne déjà les Etats-Unis, où la manipulation à vaste échelle par le groupe de ses moteurs diesel a éclaté au grand jour en septembre 2015 et où le groupe a accepté de plaider coupable devant les autorités.

Aux-Etats Unis, Volkswagen a déjà dû débourser plus de 20 milliards de dollars pour réparer ou racheter près de 600.000 voitures incriminées - équipées principalement de moteurs diesel 2 litres et de moteurs 3 litres pour moins de 100.000 d'entre elles - et verser à leurs propriétaires des indemnités.

Au plan judiciaire, Volkswagen, qui redoutait de devoir débourser de nouveaux milliards supplémentaires aux Etats-Unis, a pu respirer début septembre quand un juge de San Francisco (ouest) a débouté l'Etat fédéral du Wyoming qui réclamait à l'Allemand de lourdes indemnités pour avoir violé les lois sur l'environnement avec les rejets de ses véhicules diesel.

| Lire aussi Les moteurs diesel responsables de 10.000 morts par an en Europe, selon une étude

Des résultats attendus en nette hausse

Volkswagen renvoie à la date du 27 octobre pour la présentation de ses comptes détaillés du troisième trimestre.

Les analystes du fournisseur de services financiers Factset escomptaient jusqu'ici un bénéfice opérationnel Ebit de 4,4 milliards d'euros pour la période de juillet à septembre, en nette hausse sur un an, et un chiffre d'affaires trimestriel de près de 60 milliards d'euros. En juillet, le groupe avait légèrement relevé sa prévision de recettes pour 2017, après un deuxième trimestre venant confirmer sa vigueur. Il vise pour l'année en cours une hausse de son chiffre d'affaires "de plus de 4%".

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/09/2017 à 16:31 :
Aux USA il est difficile de corriger les défauts, par contre en europe un plastique et une reprogrammation et c'est bon tout va bien... Je suis chez skoda mais on ne m'y reprendra plus !
a écrit le 29/09/2017 à 16:08 :
Je me demande si les Volkswagen vont passer les 400 points de contrôle l'année prochaine lors du contrôle technique.
a écrit le 29/09/2017 à 14:28 :
Et nos 3 juges d'instructions qui doivent statuer sur la tricherie voir l'escroquerie commises par le groupe Volkswagen sur le territoire français (prévu au code pénal), ils statueront quand!
a écrit le 29/09/2017 à 14:10 :
A quand le « métrogate » et ses particules et microbes antibiorésistants
a écrit le 29/09/2017 à 12:27 :
Ca ne s' arrêtera donc jamais et ces nouveaux modèles et ces anciens largement plus démodés qui ne se vendent même plus même à domicile, l' avenir de VW groupe se résumerait-il à une gageure ..?

http://bestsellingcarsblog.com/2017/09/germany-august-2017-mercedes-glc-and-seat-leon-break-records/
a écrit le 29/09/2017 à 12:07 :
Les marchés financiers et donc les actionnaires milliardaires perdent les pédales puisque d'une part c'était largement prévu et d'autre part malgré ce scandale VW est premier constructeur mondial, leur marketing est irréprochable ils vendent les golfs et même leurs gros modèles pourtant particulièrement moches comme des petits pains.

Il leur faut quoi !?

La peur est mauvaise conseillère et les financiers sont remplis de peur et du coup en manque total de lucidité.
Réponse de le 29/09/2017 à 12:30 :
Vous êtes blasé avec les chiffres du premier semestre pour n' avoir pas remarqué que RENAULT était désormais leader des ventes automobiles monde ..??
http://www.lefigaro.fr/societes/2017/07/28/20005-20170728ARTFIG00121-renault-nissan-premier-constructeur-automobile-mondial-au-premier-semestre-2017.php
Réponse de le 29/09/2017 à 12:58 :
"Vous êtes blasé avec les chiffres du premier semestre"

Bon sang que cette figure qui se veut de style pèse deux tonnes, vous avez du goudron sur le clavier vous hein...

Ok, par une astuce financière renault a réussi à passer devant, c'est normal c'est Ghoshn, le patron qui a le plus gros réseau de tous les constructeurs automobiles.

Ce que je souligne, puisque cela vous échappe, c'est que malgré la super mauvaise publicité fait par les médias de masse qui ont abondamment parlé de leurs magouilles, leurs ventes ont augmenté alors que tout le monde pensait qu'ils pouvaient se scratcher.

Cela veut donc dire que VW est une multinationale solide, n'étant pas aliéné par la pensée binaire, je ne dis pas que c'est mérité ou pas, je m'en tape j'aime analyser, je déteste pas les camps, or l'analyse montre bien qu'une multinationale capable de non seulement résister à un scandale internationale mais en plus d'accroitre ses ventes, est particulièrement solide.

Il faut être bien couard pour penser l'inverse maintenant c'est peut-être aussi un simple coup financier pour faire peur aux petits actionnaires qui vont du coup vendre des actions qui valent de l'or en réalité.

Vous êtes sur un site économique là et pas à l'OM TV, merci.
Réponse de le 29/09/2017 à 15:28 :
@citoyen démobilisé Ils sont à la rue en marge comparés à PSA et RENAULT pour avoir tenté de tenir les volumes, moins de la moitié sur VW quand les deux français flirtent avec 7 %, ils sont absent de l' électrique invendable dans les maigres solutions proposées et cette absence les trique en plus de cette plaie réouverte d' un VWgate résurgent ...!!

Je vous plains si vous êtes actionnaire moi je serais démissionnaire ..
Réponse de le 29/09/2017 à 17:28 :
"Vous êtes blasé avec les chiffres du premier semestre pour n' avoir pas remarqué que RENAULT était désormais leader des ventes automobiles monde ..??
http://www.lefigaro.fr/societes/2017/07/28/20005-20170728ARTFIG00121-renault-nissan-premier-constructeur-automobile-mondial-au-premier-semestre-2017.php"

Il est faux de dire RENAULT car la marque RENAULT seule ne pèse pas lourd au niveau mondial, sans Nissan et le low coast Dacia le losange n'est pas grand-chose. C'est comme le groupe VW qui n'est que l'accumulation de 12 marques !
Réponse de le 01/10/2017 à 18:01 :
"@citoyen démobilisé Ils sont à la rue en marge comparés à PSA et RENAULT"

Mon pauvre ami, sortez de votre dogme je vous prie, je déteste les voitures allemandes, je les trouve hideux et suis persuadé que la plupart de leurs acheteurs sont des gens un peu paumés au sein de ce système consumériste ok ?

Cela n'empêche pas de poser un oeil objectif et de voir que cette multinationale va très bien, qu'elle a un réseau de politiciens derrière elle super efficace et que donc parier contre elle est ridicule.

Alors je sais qu'il y a des fervents anti VW ici qui s'expriment régulièrement et sur de nombreux sujets je les rejoint mais ce n'est pas en défendant votre vérité comme des hooligans défendent leur équipe de foot que vous serez crédible.

La pensé binaire c'est la mort de la pensée.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :