Discrimination à l'embauche : un "testing" aux résultats accablants

 |   |  585  mots
Le ministère du Travail a fait réaliser un grand testing sur les discriminations à l'embauche en raison de la consonance du nom.  De fait, il apparaît que les  candidatures « hexagonales » ont été retenues dans 47% des cas , contre 36%  pour les candidatures « maghrébines ».
Le ministère du Travail a fait réaliser un grand "testing" sur les discriminations à l'embauche en raison de la consonance du nom. De fait, il apparaît que les candidatures « hexagonales » ont été retenues dans 47% des cas , contre 36% pour les candidatures « maghrébines ». (Crédits : Reuters)
Le ministère du Travail a rendu publics les résultats d'une vaste opération de "testing" sur les discriminations à l’embauche dans les grandes entreprises, selon l’origine du nom des candidats. Il apparaît que les noms d'origine "maghrébine" sont très nettement discriminés par rapport aux noms d'origine "hexagonale".

Quand on postule à une offre d'emploi, mieux vaut s'appeler François ou Charlotte que Mohamed ou Djamila... On s'en doutait, tant les discriminations, notamment à cause de la consonance du nom sont anciennes. Mais un très vaste « testing » réalisé entre avril et juillet dernier par le cabinet ISM Corum, pour le compte du ministère du Travail, vient donner une valeur « scientifique » à cette impression. Les résultats de cette enquête, assez accablants, viennent d'être publiés par La Dares (service statistiques du ministère du Travail).

1.500 tests auprès de 40 entreprises de plus de 1.000 salariés

La démarche méthodologique a été très précise. Afin donc de mesurer les risques discriminatoires liés à « l'origine » du candidat, les recrutements d'une quarantaine d'entreprises de plus de 1.000 salariés ont été testés durant quatre mois. Il s'agissait de répondre à de réelles offres d'emploi. Pour ce faire, le cabinet ISM Corum a proposé à chaque fois deux candidatures quasi rigoureusement équivalente (mêmes compétences professionnelles, même âge, même quartier d'habitation, nationalité française dans les deux cas, etc.). La seule chose qui variait était le nom : la première candidature envoyée l'était avec un nom « d'origine maghrébine » et la deuxième avec un nom « d'origine hexagonale ». Chaque entreprise de neuf secteurs différents a été testée entre 30 et 40 fois, de manière à disposer de résultats exploitables pour chacune d'elles. Au total, 1.500 tests ont été réalisés, soit l'envoi de 3.000 candidatures (deux par offre d'emploi) pour des postes d'employé ou de manager.

Alors quels sont les résultats ? Sur, les 1.500 tests, 497 (33%) n'ont donné lieu à aucune réponse pour les deux candidatures. Dans 11% des cas, il y a eu une réponse... mais les deux candidatures étaient refusées. Au total donc, il y a 44% de refus.

A l'inverse, il y va donc eu 56% de réponses positives pour au moins l'une des deux candidatures. Dans le détail, dans 27% des cas, ce sont les deux candidatures qui ont été retenues et dans 29% des autres cas, seulement une candidature, avec des choix qui se sont plus souvent portés sur la candidature « hexagonale » (20% des cas) que sur la candidature « maghrébine »(9%).

La candidature "hexagonale" retenue dans 47% des cas, contre 36% pour la candidature "maghrébine"

Ainsi, en prenant en compte des propositions identiques pour les deux candidatures et les réponses favorisant une des deux candidatures, la candidature « hexagonale » a été retenue dans 47% des cas (27% + 20%), contre 36% (27% + 9%) pour la candidature « maghrébine ».

A noter que, selon la Dares, les écarts sont quasiment inchangés pour les candidatures au niveau « employé » et au niveau « manager ». De même, les discriminations sont quasi du même niveau, qu'il s'agisse de candidatures masculines ou féminines.

A noter aussi que toutes les entreprises, loin de là, ne sont pas défaillantes. L'enquête montre que 12 des 40 entreprises se sont surtout rendues coupables de discrimination envers les candidatures « maghrébines ». Dans ces entreprises, le taux de réponses positives des « Maghrébins » a été inférieur de... 15 à 35 points à celui des « hexagonaux ».

Ces entreprises ont été discrètement conviées au ministère du Travail pour s'expliquer. Elles ont jusqu'à la fin janvier 2017 pour mettre au point des « plans d'action » modifiant leurs pratiques. Ces plans seront évalués par un comité d'experts... Et si certains résultats demeurent encore insatisfaisants, la ministre du Travail Myriam El Khomri ne s'interdit alors pas de révéler publiquement le nom des entreprises « discriminantes ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/12/2016 à 21:26 :
Renversons la situation en supposant la même enquête tenue dans un pays musulman. Celle-ci, comme l'autre, porterait sur des candidats postulant pour un job quelconque. Dans ce pays musulman, l'employeur aurait le choix, à compétence égale, entre des candidats nommés Mahomed, Ali, Mustapha, et d'autres nommés...disons Maurice, Eugène, Alphonse,. Le résultat serait-il différent que celui de cette enquête en France? On peut en douter. Ha! mais oui, j'oubliais! Nous, on est censés être exemplaires.
Réponse de le 14/12/2016 à 23:54 :
Et pourquoi pas comparer la France à la Corée du Nord pendant que tu y es ??
Réponse de le 10/02/2017 à 10:41 :
La bonne question a se poser. N'est-elle pas :
- quelle est le comportement réel que je dois avoir face à un homme ou à une femme, si je suis recruteur ?
- dois-je tenir compte de son sexe ?
- dois-je tenir compte de son âge ?

Et non :
- dans un autre pays que ferait-il ?
- les comportements discriminants sont-ils identiques dans d'autres pays?

Bien sûr, que certains pays sont encore plus discriminants !
Mais moi je préfère une comparaison avec un comportement positif, qui donne sa chance à chacun sans discrimination.

Il me semble que c'est comme cela que l'on avance : ENSEMBLE
Réponse de le 10/02/2017 à 10:58 :
La bonne question a se poser. N'est-elle pas :
- quelle est le comportement réel que je dois avoir face à un homme ou à une femme, si je suis recruteur ?
- dois-je tenir compte de son sexe ?
- dois-je tenir compte de son âge ?

Et non :
- dans un autre pays que ferait-il ?
- les comportements discriminants sont-ils identiques dans d'autres pays?

Bien sûr, que certains pays sont encore plus discriminants !
Mais moi je préfère une comparaison avec un comportement positif, qui donne sa chance à chacun sans discrimination.

Il me semble que c'est comme cela que l'on avance : ENSEMBLE
a écrit le 14/12/2016 à 16:38 :
Il y a trop de biais dans cette étude. Pour avoir des résultats statistiques significatifs, il aurait fallu envoyer plus de 1000 candidatures pour des postes similaires au sein de chaque entreprise. Cela signifiait pour 40 entreprises un minimum de 40.000 candidatures, ce qui n'a pas été fait. Or un tel afflux de candidatures avec 50% de profils de chaque aurait de fait modifié les résultats de l'étude. L'échantillon n'étant pas significatif, le résultat n'a aucune valeur (un peu comme les tests réalisés par les industriels sur des échantillons d'une vingtaine de rats).
a écrit le 14/12/2016 à 10:55 :
Ce sondage n'est pas réellement une surprise. Les attentats en France, Daesh, le comportement de politiques, de qlqs voyoux de banlieues et des médias ont indéniablement joué sur ce point. En résumé des amalgames entretenus et désolants alimentent le racisme de notre frange la plus renfermée. Il suffit de voir certaines reactions sur ce forum..."moi aussi je suis blanc et je suis discriminé et tout le monde s'en fout" reactions puériles ou irresponsables pour bit de miniser un vrai problème sociétal et augmenter la haine.
a écrit le 14/12/2016 à 10:10 :
Raison de plus de stopper l'immigration
Réponse de le 14/12/2016 à 14:13 :
La gauche laisse venir des travailleurs étrangers par bateaux entiers , avant de les régulariser pour en faire ses futurs électeurs. Ce matin j'ai croisé dans les magasins 4 agents de sécurité "typés". En quoi sont-ils plus compétents qu'un "Français de souche " pour occuper ce poste ?
Les Français peuvent crever.
a écrit le 14/12/2016 à 9:36 :
Pourquoi lorsqu'elles se produisent en entreprise, un "Français de souche" se fera systématiquement épinglé alors que dans d'autres cas, elles seront systématiquement elludées afin "de ne pas nuire au climat social" de l'entreprise ?

Vous avez dis "discriminiation" ...
a écrit le 13/12/2016 à 16:13 :
Malheureusement on se sera jamais le NOM DES ENTREPRISES TESTÉES ?? Donc à quoi sert l’enquête....
a écrit le 13/12/2016 à 14:12 :
quid du testing "FRANCAIS ASIATIQUES", ou du testing "FRANCAIS DE PLUS DE CINQUANTE ANS" ? accablante est un terme orienté, légèrement défaillante serait plus exacte. La ministre a d'autre part reconnu, non cité dans l'article ci dessus, que ce sondages était imparfait et aléatoire, on aurait attendu mieux eu égard aux prétentions dudit sondage : "Ces résultats ne peuvent toutefois pas être extrapolés à l'ensemble des grandes entreprises françaises, l'échantillon n'étant pas représentatif." Inutile d'aller plus loin malgré le bienfondé de ce "sondage".
Réponse de le 14/12/2016 à 0:24 :
Oui ça sera fait, ne t'inquiète pas. Chaque chose en son temps.
a écrit le 13/12/2016 à 13:04 :
Je travaille dans une grande entreprise de téléphonie et je peux vous assurer que la discrimination positive existe bel et bien, je suis dans un centre médical professionnel du travail et nous voyons toutes les nouvelles embauches et le nombre de nom d'origine étrangère et aussi important que les noms français.
a écrit le 13/12/2016 à 10:56 :
NE PAS EMPLOYE DES JEUNES EMIGRES FORME ET UN GACHIE ECONOMIQUE/ POUR UN EMPLOYEUR SEUL LA CONPETANCE ET LE RENDEMENT COMPTE? SEULEMENT LES CONFLIES ACTUEL DU A LA RELIGION MUSULMANE PRETTE A CONFUSION / MAIS LA PEUR ET IRATIONELLE MAIS CONPREANCIBLE POUR MOI LA SOLUTION C EST QUE CES JEUNES AILLENT TRAVAILLE DANS LES PAYS MULSULMENT EN ATTEND QUE LA PAIX REVIENNE DANS LES ESPRITS???
a écrit le 13/12/2016 à 10:41 :
Je suis français de souche, j'ai 47 ans, 20 ans d'expérience en informatique, mais autodidacte. Ce qui ne joue pas totalement en ma faveur avec mon age. N'empeche je trouve pas de boulot. Et je vais bientôt etre a la rue.

Puisqu'on est a l'heure des revendications ethno religieuses, je pense que les français donc de souche devraient se mettre un peu plus en avant si ils veulent pas se faire passer devant par des individus qui exigent un emploi avec pour argument leur origine etrangere.
Réponse de le 13/12/2016 à 15:02 :
Dans l'informatique tout comme la comptabilité si vous dépassez la quarantaine vous êtes considéré comme vieux (trop cher, expérience haasbeen et non manageable) et donc plus embauché.
ça n'a rien à voir avec une religion, dans l'info on y travail comme employé jusqu'à la trentaine, puis si impossible d'y rester il faut trouver le moyen de devenir cadre ou se mettre en freelance. C'est un comportement de recrutement stupide, surtout quand il parait qu'il manque tellement d'informaticiens, en même temps combien d'informaticien de plus 40ans le sont encore en étant salarié ?......
Dans la compta et les rh pareil, mais en plus ils refusent d'embaucher des hommes, ce qui réduit la discrimination à l'embauche pour les femmes d'origine musulmane.
A cause de la discrimination, on finira tous comme moi, à aller travailler ou attendre jusqu'à 67ans la retraite, au minimum vieillesse, à attendre que le froid nous emporte.
Réponse de le 10/02/2017 à 10:51 :
Vous avez raison sur une chose :
Il faut déplorer un point important, la discrimination à l'embauche liée à l'âge :
Trop jeune ou trop vieux

Cependant, si vous voulez augmenter vos chances de réussite, dans votre recherche d'emploi, je vous invite à mettre à profit votre temps, disponible actuellement, pour revoir vos aptitudes en orthographe et en grammaire :
- peut-être une mise à jour de votre pratique de la langue française pour français de souche
a écrit le 13/12/2016 à 9:48 :
il y a en france des entreprises dirigees par des immigres ,pourquoi ne pas les tester elles aussi...!!
Réponse de le 13/12/2016 à 14:14 :
on aurait quelques surprises effectivement donc on évite de les tester.
Réponse de le 15/12/2016 à 8:48 :
100 % de la même "communauté", 100 % de discrimination, 100 % de vote à gauche
a écrit le 13/12/2016 à 9:19 :
Je suis d'ethnie arabe, ayant un double diplôme en biotechnologie et informatique de gestion, et je galère depuis plus de 3 ans pour trouver un poste, et ce, dans toute la France. Est ce dû à la discrimination ethnique ? Possible, mais je dirais plutôt "préjugés", et les préjugés à l'embauche, Dieu sait qu'il y en a! Trop jeune, trop inexpérimenté, trop femme, trop homme, trop vieux, trop gros, trop moche, trop handicapé, trop diplômé, trop pas la bonne adresse, trop pas la bonne école, et j'en passe. Un patron, patronne, rh, qui s'arrête à un préjugé, quel qu'il soit, ben tant mieux de ne pas travailler pour lui ou elle. Pourquoi mettre ses compétences et savoir être au service d'une personne qui analyse de par ses sens et émotions et non par sa raison ?
Bref, j'ai des connaissances caucasiennes qui galèrent tout autant. Discrimination ? Non, mais plutôt incompétence politico-économique avec un chômage toujours aussi haut malgré la reprise confirmée chez nos copains de l'OCDE. Pendant les 30 glorieuses, voire il y 10 ans, ça embauché à tour va, tout bipède, tout couleur donc ? J'ai des nausées à la parution de tout ces constats et rapports, qui n'apportent rien, mais force est de constater, que des rapports plus pertinent tel que ceux de la cour des comptes, plus "pragmatique", sont jetés aux ordures... On en a des montagnes qui accouchent de souris :)
Réponse de le 13/12/2016 à 10:52 :
je suis dans un cas similaire au tien, excepte que mon origine "arabe" (en fait 50% berbere) ne se voit ni sur mon physique ni sur mon nom. Seul le prenom de mon pere, qui n'est pas regarde en priorite (et qui importe peu des que l'on sait qu'il fut le meilleur ingenieur de l'aerospatiale française...) permet de le savoir. Donc je ne subis pas cet eventuel "racisme" dont tu penses qu'il n'est pas si marque. par contre, je confirme dans ton analyse ce que mon cas permet, les difficutes a l'embauche. En 1990, moins diplome que maintenant, toutes les portes m'etaient ouvertes. Maintenant, surdiplome et extrement competent, je ne trouve rien, et pas seulement en France! tu analyse les differentes raisons (pas assez blan, pas assez beau, etc.) dont une que je mettrai en avant, ce qui m'a ete dit egalement pas des responsables: pas assez copain. C'est la cooptation generalisée, qui nourrit l'incompetence. Et les incompetents, incapables de juger correctement un candidat, cooptent de plus belle. Tous secteurs confondus, public, prive, prets aux entreprises, choix de projets, etc. pas seulement concernant l'embauche. C'est une des raisons du declin ou des difficultes a remonter la pente, en France comme a l'etranger.
Réponse de le 13/12/2016 à 13:29 :
@porschecollec
Je ne dis pas qu'il n'y a pas de discrimination d'ordre raciale, il y en a, c'est une certitude, c'est juste qu'il y en a des tas d'autres et que c'est difficilement quantifiable, car envoyer un cv identique avec juste une différence de patronyme ? Et après ? Une personne c'est pas juste un cv. 80% des arabes que je connais travaillent soit pour de grosses entreprises de plus de 250 salariès, ou pour l'État (mairie, collectivité, région) ou à leurs comptes.
En pme j'en connais pas. Le processus de recrutement est différent car en pme, dixit un patron de la région toulousaine, qui me l'as confirmé, on recrute plus facilement au feeling, à l'émotionnel, pour savoir si on va "s'entendre" avec corinne de la compta ou marcel de la logistique. Ces considérations sont moins réelles dans les grosses boîtes, car le but est la croissance de l'entreprise, et d'ailleurs l'article montre une différence de 11% entre les candidatures retenues, pas vraiment "accablants".

L'île de France pèse pour un tiers du PIB francais, et toutes mes connaissances, blanc, marron, jaune toutes les couleurs, qui sont “montés” en IDF ont décrochés un poste.
Causalité évidente, économie qui roule embauche tout ce qui bouge. En province, c'est pas au beau fixe, donc on passe par le circuit court, celui du réseau, du copinage comme vous le soulignez. D'un coté c'est normal, car vu la taille de l'entreprise, si X est recruté, et qu'il ne correspondent pas aux "valeurs et us et coutumes" de la pme, c'est toutes la boîte qui ira mal, et vu qu'un individu arabe est associé, bon gré mal gré, à tradition maghrebine voire Islam, ça ne peut que faire peur et appréhender.

L'embauche est un processus complexe, qui fait intervenir du coeur et de la raison, et il faut les deux, donc cela est trop simpliste de faire une correlation exhaustive entre patronyme et embauche.

Mais je vous rejoints totalement sur le copinage, qui n'est pas un mal en soi, et soyons honnête, ça nous arrives, on ne dit pas non. Après, attention comme vous dites, à l'effet d'incompétences, car se priver d'un candidat compétent mais non stéréotypés, au profit
d'un autre répondant au besoin d'être "rassuré” car plus proche par l'entremise d'un salarié, et dangereux pour la santé de l'entreprise, et peut même crée des tensions dans la boîte.
Réponse de le 13/12/2016 à 14:16 :
tout est dit avec justesse, le mot de la fin reflète la société de nomemklatura administrative dans laquelle vit ce pays.
Réponse de le 13/12/2016 à 14:58 :
Je suis désolé pour vous, mais ce choix de formation très séduisant sur le papier a très très peu de débouché en France. Une personne de ma Famille (français de souche) avec le même cursus est parti est Québec pour appliquer sa formation. Une autre de mes relations (aussi Français de souche) avec un profil assez sembable a arrêté la biologie et fait maintenant du 100% informatique.
L' origine ethnique n' y est pour rien. Ce domaine est trop restreint.
Quand les études ne correspondent pas au marché du travail, il faut s' adapter, c'est vrai pour tous.
Réponse de le 13/12/2016 à 15:10 :
Y'a une femme dans ma ville qui a travaillé comme ingénieur astronome à l'aérospatiale russe, qui a un doctorat en mathématique, qui est venue en France à la chute de l'urss, soit plus de 25ans, elle parle 4 langues, elle a passée une licence pour se reconvertir, mais elle continue à enchainer les petits boulots. Faut pas croire mais les recruteurs, à partir du moment où il vous considère surdiplomé, ne vous embauche plus, ils ont peur que vous vous ennuyez, sans parler de la peur qu'il ont que vous leur preniez LEUR boulot car les boites de ce pays sont managés selon le princpe de dilbert...
a écrit le 13/12/2016 à 8:53 :
Peut on considérer "la compétence" comme une discrimination a l'embauche!
a écrit le 13/12/2016 à 8:43 :
C'était une bonne idée mais sur les entreprises qui ne se sont pas faites avoir j'aimerais bien savoir combien, du fait de la consanguinité entre hommes d'affaires et politiciens, ont été prévenues auparavant. De trop mauvais chiffres auraient été mauvais pour le milieu des entreprises et celui de nos dirigeants.

Encore des statistiques difficiles à prendre au pied de la lettre.
a écrit le 13/12/2016 à 8:39 :
Bref, l'obsession raciale du ps...
Réponse de le 13/12/2016 à 15:14 :
vous savez très bien qu'elle existe et elle peut avoir un effet pervers comme par exemple dans la sécu, où la plupart sont africains et si vous n'avez pas été auparavant policier, inutile de chercher à s'y reconvertir, car il considère selon leur préjugé, (qui ne s'applique en fait dans la réalité historique qu'à l'Allemagne des années 20/30) qu'ils sont plus efficace car ils font peur................
a écrit le 13/12/2016 à 8:02 :
Et la proportion des jeunes et des plus de 50 ans qui ne sont pas embauches,cela ne fait réagir personne !!!
Il faut dire que contrairement aux musulmans, il n y a pas toutes les associations bobo socialistes pour le défendre. Et en plus, ils ne votent pas socialiste a 80% comme nos amis musulmans donc pas de testing
Réponse de le 13/12/2016 à 9:46 :
Ils n'ont qu'a voter socialiste ;-)
Réponse de le 13/12/2016 à 14:36 :
@Cherdak ;

Socialiste....espèce en voie de disparition , pour les derniers spécimens un bus est prévu fin Avril .
Réponse de le 14/12/2016 à 9:23 :
@Et les jeunes et les seniors

Bien tenté, mais les jeunes votent massivement à gauche (quand ils votent). Ceci dit, il est vrai qu'il y a un grave problème en France de non-embauche des moins de 26 ans ("trop jeune, pas assez expérimenté) et des plus de 45 ans, voire 34 ans dans certains secteurs ("trop vieux").

Pour ce qui est des Musulmans, c'est toujours drôle cette façon de les présenter comme "les clients qui font gagner la gauche" alors que, statistiquement, leur taux d'abstention fait partie des plus importants du pays. Idem pour les villes et quartiers défavorisés, c'est là qu'on trouve les plus forts taux d'abstention du pays. Pour ce qui est des plus forts scores de la gauche, ils sont sans doute à chercher du côté des couches éduquées et diplômées, des cadres et autres classes moyennes supérieures.
Du coup, non, la gauche ne mise pas sur "les zarabes et les zimmigrés" pour se faire élire, il faut chercher autre chose.
a écrit le 13/12/2016 à 7:26 :
Je propose à ceux qui réalisent ce type d'analyse de devenir chef d'entreprise.
a écrit le 13/12/2016 à 6:44 :
« On parle bien de risque de discriminations, explique-t-on rue de Grenelle, et non pas de discrimination avérée. »

Grossière manipulation d'une apparatchik PS qui fait plancher ses services ministériel ( pendant qu'elle en a ) ) au seul profit de sa campagne électorale dans le XVIII eme dans le genre plus à gauche que moi y a pas ....et je peux le prouver.
a écrit le 13/12/2016 à 5:37 :
il faut simplement forcer les entrepreneurs a respecter les proportions des différentes populations qui composent notre pays.donnons une prime a ceux qui jouent le jeu et taxons lourdement ceux qui sont en dehors des clous.il suffit d'une simple déclaration obligatoire annuelle ( du type cerfa)pour que l'état sache a quoi s'en tenir.cette fois nous devons avoir une politique volontariste.
Réponse de le 13/12/2016 à 6:55 :
Il n'existe qu'une seule population en France, des français. Le fait de refuser de donner un nom français à ses enfants indique une volonté de communautarisme et un refus de s'intégrer. Il est donc logique que les entreprises soient méfiantes à l'égard de personnes qui ont été éduqués dans cette logique qui peut rendre leur intégration dans l'entreprise plus difficile. Il n'y a aucun racisme ou discrimination dans le recrutement, mais simplement une analyse rationnelle des profils. Ou sont les statistiques sur le recrutement des seniors : leur discrimination est peut-être beaucoup plus importante que celle des communautés.
Réponse de le 13/12/2016 à 8:23 :
Bravo !!! parfaitement répondu
Réponse de le 13/12/2016 à 9:54 :
L'étude officielle fait mention du patronyme et non du prénom. Comment faites-vous pour faire appeler votre fils Durand quand vous avez un nom d'origine étrangère ? Par ailleurs l'étude indique également une forte discrimination à l'embauche sur le physique notamment pour les africains non-maghrébins.
Pour les séniors, c'est dramatique. A 55 ans, et au chômage, seuls 4% des personnes ont un travail en cdi 1 an après. Dans l'informatique dès 40 ans, si on perd son emploi, une reconversion dans un autre domaine est la seule option raisonnable.
Réponse de le 13/12/2016 à 14:24 :
à lire votre commentaire je vois que vous n'êtes ni entrepreneur ni DRH. Echanger sur un forum, fut il d'un journal de gauche, n'est pas un blanc seing pour dire des âneries. Je vois mal les "entreprises" embaucher les personnes aux postes à couvrir, en fonction aussi des proportion ethniques ou culturelles de la population d'un pays. Je vous rappelle qu'il faudrait d'abord qu'il y ait des statistiques ethniques ce qui est inusité et interdit en France, mais vous pouvez vous expatriez en UK c'est autorisé....
Réponse de le 14/12/2016 à 5:25 :
@Dingo
J'ai un ami qui s'appelle Paolo car d'origine italienne et un autre Jose car d'origine portugaise. C'est pas tres francais comme noms. Dois-je les taxer de communautarisme ou bien votre theorie ne s'applique qu'aux Mohammed, Abdallah et Fatima??
La discrimination raciale existe dans ce pays! Quand on vous invite a un entretien d'embauche apres que votre CV a ete short-liste et qu'une fois en face de vous la DRH vous dit:"Bah en fait je n'ai pas de questions a vous poser", tout ca parce que votre tete est un peu trop bronzee pour elle, vous appelez ca comment?
Apres 2 ans et demi de petits boulots apres mon BAC + 5 je me suis expatrie. Ca fait maintenant plus de 10 ans que je suis epanoui et travaille avec des gens competents et sans prejuges. Ca change de la France.
a écrit le 12/12/2016 à 23:28 :
Sachant que l'on ne connaît pas le facteur x c'est dire combien de CV a reçu l'entreprise et que l'on ne sache pas non plus de quelle d'origine ils étaient donc le résultat z est entièrement faux! L'équation est fausse, à moins que chacune des cibles atteintes est dévoilée les résultats, chose que je doute sérieusement alors arrêtons la désinformation. Merci
Réponse de le 13/12/2016 à 1:55 :
Oui t'as raison bisounours, le racisme n'existe pas ???
a écrit le 12/12/2016 à 22:40 :
Si les patrons étaient assurés que le personnel nouvellement embauché ne réclamerait pas une salle de prière, des pauses pour y aller, des journées de congés pour les fêtes non fériées, un port du voile dans les métiers en contact avec la clientéle, des repas halhal, et peut être des hiérarchies du même sexe, alors il n' hésiteraient pas à embaucher.
a écrit le 12/12/2016 à 22:19 :
n'oublions pas les discriminations selon le sexe, l'âge, le handicap, l'embonpoint, l'aspect (les beaux sont favorisés, beaucoup d'études le montrent), les relations, l'école X contre l'école Y, le club de tennis ou de golfe, etc.... On va y arriver au tirage au sort pour les recrutements! .
Réponse de le 13/12/2016 à 8:26 :
l'âge, l'apparence physique ( profile C.Q.S: Couillonnette Qui Sourit +++), l'appartenance à des associations, la filiation ( fils/fille ou copine de ), la docilité sexuelle
Réponse de le 13/12/2016 à 14:27 :
d'ailleurs il ya même de la discrimination pour embaucher dans les films pornographique, et on en parle jamais, c'est une honte.!
Réponse de le 14/12/2016 à 9:14 :
@JMD

Ce qui est assez drôle, c'est que les discriminations à l'apparence sont inversées selon le sexe :
- Chez les hommes, les plus beaux sont favorisés et leur carrière évolue mieux.
- Chez les femmes, les plus belles sont défavorisées (elles sont présumées "elle est mignonne, elle doit pas être très fûtée").
a écrit le 12/12/2016 à 22:19 :
Certainement cela existe bel et bien, mais 47% contre 36 % ce n'est pas un résultat accablant, surtout dans le contexte actuel, mais plutôt un signe que la discrimination diminue, même s'il y a encore du travail.
a écrit le 12/12/2016 à 21:15 :
Je croyais que le CV anonyme était la règle depuis longtemps !Dans le CV anonyme pas de nom et prénom ,pas d'adresse et de lieu de naissance .De toutes façons ,ça ne servira à rien puisque toute embauche se fait aprés passage devant une commission d'embauche ou on vous écoute trés poliment ,ou on vous sourit puis à la fin on vous dit '''....et bien tout cela est trés bien ,on vous écrira '''''Les boites les plus polies repondent avec la meme formule lapidaire '''';;;;;.nous avons bien pris en considération votre candidature,malheureusement nous ne pouvons ext .....ext.....'''''Donc la discrimination se ferra bien là car les candidats ne peuvent pas se presenter quand meme avec un burka de la tete aux pied ,des gants ,et un filtre sur la voix ...........
Réponse de le 13/12/2016 à 10:23 :
Le CV anonyme a été essayé ... et a eu l'effet inverse! En fait, les employeurs sont plus indulgents pour un Karim de banlieue que pour un Pierre de Neuilly concernant les fautes d'aurtografe et de présentation, les stages, etc. Depuis, l'idée géniale du CV anonyme a été mise discrètement en sommeil...
Réponse de le 13/12/2016 à 14:17 :
Moi j'ai essayé avec les diplômes anonymes, ça marche pas mieux :)
a écrit le 12/12/2016 à 20:38 :
Si les socialo font venir plus d'étrangers que la capacité des entreprises a en embaucher a la place des français, forcément il y aura toujours de la discrimination.. Sans parler du chomage...

Donc si les socialo donc font venir 5 millions d'étrangers, ils pourront dire que y a que 1 étranger pour 5000 français dans les entreprises. Bref, ca n'en finira jamais pas, enfin sauf quand les français seront définitivement en minorité bien sur.

Ce serait peut etre finalement une bonne idée d'ailleurs d'élire un président magrebin. apres tout, pourquoi ne "remplacer" que ceux d'en bas...?
Réponse de le 14/12/2016 à 9:10 :
@zep
"Si les socialo font venir plus d'étrangers que la capacité des entreprises a en embaucher a la place des français"

C'est marrant, pourtant les vannes de l'immigration ("faites-les venir en masse, sans nous assurer préalablement qu'on a les structures pour leur assurer des conditions d'accueil décentes et les intégrer correctement") ont été ouvertes par un certain Georges Pompidou. Et il a admis que ce n'était pas sous la pression des "gauchistes humanistes", mais du patronat bien franchouillard, qui voulait importer des miséreux prêts à travailler pour une bouchée de pain pour survivre, afin de faire pression à la baisse sur les salaires.

Mais les poncifs semblent solides dans votre esprit...
a écrit le 12/12/2016 à 20:31 :
Anti-discriminer par la religion, c'est faire le jeu du fait religieux.
a écrit le 12/12/2016 à 20:15 :
Ainsi donc les entreprises rechigneraient à recruter des personnes d'origine maghrébine...Etonnant, depuis des années on nous serine que sans les immigrés (y compris clandestins d'ailleurs si l'on en croit certains) les entreprises et l'économie française s'effondrerait. On nous aurait menti ?
a écrit le 12/12/2016 à 19:59 :
Moi ça me choque pas ! 🙄Une entreprise peut embaucher qui elle veut ! J ai 30% de juifs et d'arabes dans mon entreprise et 40% de cathos tout ca cohabite très bien surtout quand les pouvoirs public et la gauche caviar pseudo bien pensante ne s en mêle pas !😏
Réponse de le 12/12/2016 à 23:16 :
Et vous avez obtenu comment vos statistiques ? Vous croyez qu'on va croire votre baratin : donner donc le nom de votre société.
Réponse de le 13/12/2016 à 6:24 :
30 % ? C'est bien plus que les proportions nationales dans la population. Pour les respecter il va falloir en licencier pas mal.
Réponse de le 13/12/2016 à 9:46 :
@ Rene Monti
Vivaction a suresnes ! Entreprise de télécom
Réponse de le 13/12/2016 à 9:46 :
@ Rene Monti
Vivaction a suresnes ! Entreprise de télécom
a écrit le 12/12/2016 à 19:59 :
Quel serait le résultat dans les petites entreprises! Certainement effarant. J'ai personnellement subi la chose...avec un Bac+5 et un diplôme de l'une des plus grandes Ecoles d'ingénieurs de Paris le seul emploi que j'ai trouvé était....ouvrier sur chaîne en CDD de remplacement dans l'Agro-alimentaire. Par la suite c'est un Chypriote qui m'a embauché, puis un Suisse, puis un Espagnol et enfin un Suisse!!!!!
JAMAIS un français ou une française. Vous encaissez et surtout vous apprenez à vous taire! A 51 ans, je suis au RSA depuis 6 ans...et j'y crois encore! Pas aigri, mais pas fier d'être français non plus. Je vous envoie mon CV si vous ne me croyez pas.
Réponse de le 14/12/2016 à 9:05 :
@Momo
Je compatis, mais vous pouvez vous réjouir un peu cyniquement : vous avez atteint l'âge auquel, dans les entreprises françaises, la discrimination "raciale" devient enfin plus faible que la discrimination à l'âge. Vous avez donc atteint cet âge merveilleux auquel vous ne serez plus discriminé pour cause de "Maghrébinitude", mais pour cause de "il a plus de 34 ans, il est trop vieux, on l'embauchera pas à un poste d'ingénieur".
Bonne chance pour vos recherches, vous allez rencontrer ce que les anglo-saxons appellent une "uphill battle".

Un confrère ingénieur
a écrit le 12/12/2016 à 19:55 :
Et si on se demandait aussi quelles sont les raisons de ces discriminations?
a écrit le 12/12/2016 à 19:21 :
Parce que le cabinet qui a réalisé l'étude peut certifier qu'il n'y a eu aucune autre candidature que les deux siennes ? Et combien de "maghrébins" ont été retenus en proportion par rapport aux "européens" ? Le cabinet sait-il qu'un employeur reçoit sans difficultés 70 ou 100 CV pour un même poste ? Si la candidature "européenne" est retenue dans 46 % des cas contre 37% pour la maghrébine, c'est plutôt un recul éclatant de la discrimination qu'il faudrait souligner ! Il n'y a pas plus discriminatoire qu'une embauche, à part le choix d'un conjoint...
Réponse de le 12/12/2016 à 22:35 :
En effet, on peut se demander à quel point, deux candidatures peuvent être semblables sans attirer l'attention du recruteur. A la rigueur, pour de grandes entreprises, il est possible d'imaginer que deux employés aient un parcours très similaire mais pour des managers, ce serait louche ou la personne qui fait le tri ne serait pas très observatrice. Dans un recrutement beaucoup de variables sont prises en compte et il est toujours difficile de faire deux dossiers de candidatures "identiques" sauf le nom, tout cela sans attirer l'attention.
a écrit le 12/12/2016 à 18:51 :
mme el kromi peut donner le nom des entreprises discriminantes ce sera un bon renseignement ainsi on sera ou il faut aller travailler pour avoir la paix et la tranquilite encore merci et vite la liste
a écrit le 12/12/2016 à 18:38 :
1500 tests sur 40 entreprises, les résultats ne sont pas assis sur du vide et les discriminations constatées font partie d'une politique assumée et non d'un malheureux hasard.

Dès lors, le nom des entreprises qui s'y livrent doivent être dévoilées, elles devraient être condamnées en fonction de la législation existante et ne plus bénéficier d'aides publiques pendant 5 ans.

Si la seule conséquence de ces testings est une remontrance en privée de la part du ministère, autant ne rien faire, parce que cela revient à les encourager à continuer.
Réponse de le 12/12/2016 à 21:19 :
L'aide publique c'est nos impots non !Le budget de l'état c'est les impots de tout le monde ,tout au moins de ceux qui en paient ,et c'est aussi les impots des entreprises qu'il ne faudrait pas trop embêter car beaucoup ont deja des idées d'expatriation .....
a écrit le 12/12/2016 à 17:41 :
Testing ???? Le ministère du travail ne sait il pas utiliser le français pour communiquer !
Ce ne sont pourtant pas les mots qui manquent .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :