Fabius renonce à la présidence de la COP21

 |   |  366  mots
Pour autant, compte tenu du début de polémique interne sur ce sujet, je juge préférable de vous remettre mon mandat de président de la COP, explique Laurent Fabius dans une lettre remise à François Hollande.
"Pour autant, compte tenu du début de polémique interne sur ce sujet, je juge préférable de vous remettre mon mandat de président de la COP", explique Laurent Fabius dans une lettre remise à François Hollande. (Crédits : © Stephane Mahe / Reuters)
Dans une lettre adressée à François Hollande, Laurent Fabius prend acte de la polémique créée par sa volonté de cumuler la présidence du Conseil constitutionnel et celle de la COP21 et renonce à suivre le dossier climat.

L'ex-chef de la diplomatie française Laurent Fabius a écrit lundi 15 février au président François Hollande pour lui "remettre son mandat de président" de la COP21, la conférence des Nations unies sur le climat, selon sa lettre dont l'AFP a obtenu une copie. Laurent Fabius entendait initialement conserver la présidence de la COP21 jusqu'en novembre prochain, afin d'accompagner la mise en œuvre de l'accord historique contre le réchauffement conclu en décembre à Paris. Mais ce choix a suscité en France un début de polémique, notamment au sein du gouvernement, sur la compatibilité de ce titre avec les fonctions prochaines de l'ancien ministre des Affaires étrangères en France à la tête du Conseil constitutionnel.

"Vous m'avez fait l'honneur de me pressentir pour présider le Conseil constitutionnel et je vous en remercie vivement. A mon sens, il n'existe pas d'incompatibilité avec la présidence de la dernière phase de la COP21", a écrit Laurent Fabius à M. Hollande.

"Pour autant, compte tenu du début de polémique interne sur ce sujet, je juge préférable de vous remettre mon mandat de président de la COP", ajoute-t-il dans cette missive.

Selon l'entourage de l'ancien chef de la diplomatie française, cité par Reuters, Il "ne veut pas rentrer dans une bataille politique franco-française qui desservirait la Cop".

Appel à la clarification

Ségolène Royal avait appelé vendredi à "clarifier les règles du jeu" concernant le cumul auquel Laurent Fabius aspirait entre les deux fonctions.

Lundi, un autre membre du gouvernement, le secrétaire d'Etat à la Recherche Thierry Mandon, avait jugé "inimaginable" que Laurent Fabius puisse présider simultanément la COP21 et le Conseil constitutionnel. "La bonne gouvernance implique que les pouvoirs dans la République soient absolument incontestables. Le Conseil constitutionnel, c'est au-dessus de tous les pouvoirs, ça ne peut pas avoir des missions qui relèvent de l'exécutif", avait-il estimé.

La France doit passer le relais au Maroc en novembre pour la COP22 de Marrakech, qui doit commencer à concrétiser les grands principes de l'accord mondial contre le réchauffement planétaire, obtenu à Paris sous égide l'ONU.

(Avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/02/2016 à 19:39 :
M. FABIUS BIEN LE BONJOUR ; j'espère que les ennuis de monsieur fils, aux U.S.A s'arrangent ! et sa déclaration d'impôts ? vu son appartement il doit bien gagner sa vie non ?
a écrit le 16/02/2016 à 19:34 :
Un peu condescendant le monsieur quand il regarde l'objectif, c'est un bobo , ce fut un dandy,c'est un cumulard ( fonctions et payes), c'est un malin car recasé probablement jusqu'à 78 ans; il représente bien le PS : mépris et mensonge, à la manière du maître Mitterrand. Ainsi vont les choses.
a écrit le 16/02/2016 à 13:31 :
Il y avait potentiellement des possibilités de conflit d'intérêt entre les deux fonctions. Et puis la présidence du conseil constitutionnel n'est plus la fonction douillette et pépère que c'était avant la révision.

C'est devenu un boulot à plein temps et passablement technique, donc à ne pas cumuler avec aucun autre emploi. Envisager de garder cette fonction à la COP21, était déjà une erreur.
Réponse de le 16/02/2016 à 14:43 :
Pour ma part je constate surtout que ces politiciens peuvent lâcher un dossier qui "leur à pris plusieurs mois voir même années" de travail pour qu'un autre qui ne l'a pas suivi puisse reprendre sans avoir à rattraper les mois de travaux... Comme quoi ils sont plus inutiles qu’indispensables...
Réponse de le 16/02/2016 à 16:31 :
Les cimetières et Pôle Emploi sont pleins de noms de personnes indispensables, hommes politiques ou pas.

En ce qui concerne la Cop21, ça a été un boulot diplomatique énorme, que Laurent Fabius n'a évidemment pas fait seul. Son successeur héritera du staff et des documents, il ne partira pas de zero.
a écrit le 16/02/2016 à 13:09 :
Ségolène a fait le forcing?.Déjà qu'elle a du user Hollande pour les Affaires Etrangères qu'elle n'a,fort heureusement, pas eues,elle n'allait pas lâcher la dernière sucette,ou elle pourra voyager et se pavaner devant les "grands de ce monde".
a écrit le 16/02/2016 à 13:06 :
C'est normal, on ne vas pas pleurer par contre on aurait bien aimé aussi que, vu ses déboires judiciaires, Christine Lagarde s'abstienne de reprendre la présidence du FMI, diplomatiquement an va finir par passer pour une véritable république bananière vu les engins politiques que nous avons...
Réponse de le 16/02/2016 à 14:26 :
A propos de république bananière, ne parle-ton pas de "régime" !!
a écrit le 16/02/2016 à 12:40 :
IL Y A PLEIN LES CIMETIERES DE GENS QUI SE CROYEZ INDISPENSABLE? M R LARENT FABIUS PEUT PRENDRE SA RETRAITE TRANQUILLE?IL A FAIT ASSEZ DE CONNERIE COMME CELA? NOTAMENT AVEC LE SANG CONTAMINEZ QUI A FAIS DE NONBREUX MORT???
a écrit le 16/02/2016 à 12:39 :
Pas folle la guêpe :-) Entre une sinécure à vie et un poste à siège éjectable, que pensiez-vous qu'il allait choisir ? Je dois tout de même rappeler que sa nomination au Conseil est le fait du prince et est quelque peu bizarre dans un système qui se prétend démocratique ! Passons et continuons donc à dénoncer la Russie, la Chine et autres non alignés :-) :-)
a écrit le 16/02/2016 à 11:06 :
Passer de cop à copté, il a gagné un té...
a écrit le 16/02/2016 à 10:56 :
Une préretraite confortable sans risque!
a écrit le 16/02/2016 à 9:25 :
Malin le Lolo. Il pressent comme un grand flop et ne veut pas se rajouter encore des casseroles à celles qu'il traine !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :