France : la reprise se confirme au deuxième trimestre

 |   |  309  mots
L'exécutif peut se réjouir, la conjoncture est bien orientée
L'exécutif peut se réjouir, la conjoncture est bien orientée (Crédits : Reuters)
Le PIB a progressé de 0,5% entre avril et juin selon l'Insee, comme au premier trimestre. L'acquis de croissance s'élève à +1,4% à la fin juin.

La reprise en cours est-elle une tendance lourde ? Au deuxième trimestre, comme au premier et dernier trimestre de 2016, le PIB a augmenté de 0,5% selon l'Insee.

L'acquis de croissance, à savoir l'évolution du PIB cette année si l'activité stagnait au cours du deuxième semestre, s'élève à +1,4% au 30 juin. De fait, à moins d'une catastrophe, l'objectif de croissance annuelle de 1,6% retenu par l'Insee devrait être atteint. De son côté, le gouvernement vise une augmentation annuelle de l'activité de 1,5%.

Le commerce extérieur fait des étincelles, pour une  fois

Dans le détail, la demande intérieure finale, traditionnel moteur de la croissance française, a contribué positivement au PIB du trimestre, à hauteur de 0,4 point, soit le même niveau qu'au trimestre précédent.

Le commerce extérieur a contribué positivement à la croissance (+0,8 point après -0,6 point), en lien avec le fort rebond des exportations (+3,1% après -0,7%) - les chantiers STX France ont livré un mega-paquebots à leurs clients en mai... - et du net ralentissement des importations (+0,2% après +1,2%) sur les trois mois à fin juin.

Un objectif annuel atteignable

Toujours très volatile, la contribution des variations des stocks des entreprises a été négative de 0,6 point. Elle avait apporté 0,7 point à la croissance au cours des trois premiers mois de l'année.

Notons que les prévisions des économistes étaient justes. La progression du PIB au deuxième trimestre est en ligne avec les attentes des économistes interrogés par Reuters. Elle est également conforme aux prévisions de l'Insee dans sa dernière note de conjoncture publiée fin juin et à celles de la Banque de France. Selon les économistes de Barclays, cette reprise devrait se confirmer au second semestre. Ils tablent sur une hausse de 1,5% du PIB au troisième et au quatrième trimestre et sur une progression annuelle du PIB de 1,8%. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/08/2017 à 8:50 :
il est urgent d attendre une hirondelle ne fait pas le printent,???
a écrit le 29/07/2017 à 5:35 :
Chiffre bien circonstanciel qui vient pour remonter un moral des Français à la baisse. Difficile d'y croire après tant de mensonges instititionnels.
Réponse de le 29/07/2017 à 7:31 :
et ta femme elle te trompe aussi non?
a écrit le 28/07/2017 à 23:16 :
cela devrait se traduire dans le niveau du chômage et des déficits publics ou alors ce ne sont que des chiffres manipulés
a écrit le 28/07/2017 à 20:32 :
Selon l'insee 😂
L'insee bidouillait les chiffres du chômage il y a plus d' un an et demi, bref on doit croire ou pas ?
si il y a eu croissance c'est au Cac 40 et secteurs protégés par l'état.
Réponse de le 29/07/2017 à 7:33 :
l'insee n'a jamais bidonné les chiffres du chomage, apportes des preuves à ces ragots debiles
a écrit le 28/07/2017 à 17:47 :
Mon voisin 56 ans est toujours au chômage en Normandie.....
Réponse de le 29/07/2017 à 7:35 :
1 on te parle de croissance du PIB pas du chômage
2 ton voisin de 56 ans on s'en tape,
3 retourne au travail plutôt que de remplir de post inutiles ce site
a écrit le 28/07/2017 à 14:39 :
Une reprise qui n'a rien à voir avec Macron. En réalité, il s'agit d'une reprise mondiale
encouragée par la faiblesse des taux et les prix bas du baril. En France, on en profite marginalement mais ,c'est mieux que rien.
Réponse de le 28/07/2017 à 16:35 :
Si elle n'a rien à voir avec Macron, elle a forcément à voir avec Hollande que vous pourfendiez il y a quelques mois. Mais on connaît le refrain avec les déclinistes forcenés, quand tout va mal c'est forcément les gouvernements qui sont nuls, et quand tout va bien c'est grâce au reste du monde ! Ben voyons.
Réponse de le 29/07/2017 à 7:36 :
OUI OUI fais de l'économie.....
a écrit le 28/07/2017 à 14:18 :
Ce gouvernement ni est pour rien qui se révèle d' un total amateurisme.


Nouveau couac dans l'hémicycle, et cette fois, ce n'est pas une simple histoire de tenue vestimentaire. Dans ce passage, repéré par LCP ce jeudi 27 juillet, la majorité LREM rejette un article, et plus précisément l'article 7 ter du projet de loi pour la confiance dans la vie publique. Il concernait les dispositions relatives au financement de la vie politique, applicables aux partis et aux groupements politiques ...


http://www.huffingtonpost.fr/2017/07/27/a-lassemblee-la-majorite-rejette-un-article-par-inadvertance_a_23052879/
Réponse de le 29/07/2017 à 5:16 :
vous avez raison , "d'aller sur " huffingtonpost ...pa mal d'autres médias , y compris ici , sont devenus assez ...mous , dans leur Macron-bashing ...!
a écrit le 28/07/2017 à 11:36 :
un peu tôt pour attribuer cette croissance a macron/philippe comme suggéré par la photo de l'article ; rendons plutôt justice à hollande
Réponse de le 29/07/2017 à 5:19 :
n'ommettez pas quand meme que , avant " macron/philippe " , il y avait eu ...macron / Bercy et , quelques lois en faveur de la relance ? non ?
a écrit le 28/07/2017 à 11:11 :
La fabrique à opinion.
Réponse de le 28/07/2017 à 18:32 :
Je ne doit pas habiter au bon endroit... Il faudrait que L'insee sorte sur le terrain ?
a écrit le 28/07/2017 à 11:09 :
Grâce à Macron ou au travail du précédent gouvernement? Pour juger le gouvernement Macron, attendons la fin de l'année.
a écrit le 28/07/2017 à 10:36 :
Une sacrée performance qui n'était pas arrivée depuis des années. Bonne nouvelle. Sous Hollande la croissance se traînait entre 0% et 1%...
Si on approche des 2% ce sera pas.
a écrit le 28/07/2017 à 10:09 :
Le PIB de la France est 1,75% plus élevé au 2ème trimestre 2017 par rapport au 2ème trimestre 2016 et +1,2% en année pleine ce n'était plus arrivé depuis 2010. Cela donne un pib en dollars de 2498 Md de dollars pour la france et 2461 pour le Royaume-Uni ....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :