Fusillade sur les Champs-Elysées

 |   |  185  mots
(Crédits : CHRISTIAN HARTMANN)
Une fusillade a eu lieu ce jeudi soir sur Les Champs-Elysées tuant un policier et en blessant grièvement deux autres. L'assaillant a été abattu.

A trois jours du premier tour de l'élection présidentielle, une fusillade a eu lieu ce jeudi soir sur Les Champs-Elysées (au niveau de la FNAC), tuant un policier. Deux autres policiers est entre la vie et la mort. L'assaillant a été abattu. Il était armé d'une Kalachnikov. Les Champs-Elysées sont fermées. Une opération de déminage est en cours sur le véhicule de l'assaillant garé sur l'avenue.

Piste terroriste

Selon une source au ministère de l'Intérieur, un véhicule s'est arrêté au niveau d'un car de police et ses occupants ont tiré sur les occupants du véhicule. Selon un policier, on s'oriente vers la piste terroriste. La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie de l'enquête.

"Pour savoir quelles étaient les motivations et ce qui a poussé cet individu à agir, il est beaucoup trop tôt encore pour le dire mais, en tout cas, ce sont des policiers qui ont été pris délibérément pour cible", a dit Pierre-Henry Brandet, porte-parole du ministère de l'Intérieur, sur BFM TV.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/04/2017 à 10:24 :
Un isolé dépressif qui a eu une jeunesse malheureuse, qui s'est senti rejeté, qui a honni la société qui l'a nourri sans aucun doute.
a écrit le 20/04/2017 à 22:19 :
"On s'oriente vers la piste terroriste"... Ben oui, c'est assez manifeste, non ? Ou on cherche peut-être à traîner, comme en Allemagne ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :