Grèves : 224.000 euros de cagnotte récoltés par des syndicats CGT

 |   |  266  mots
Le premier chèque, de 15.000 euros, sera remis mercredi aux cheminots de Versailles.
Le premier chèque, de 15.000 euros, sera remis mercredi aux cheminots de Versailles. (Crédits : PHILIPPE WOJAZER)
Les syndicats CGT Info'com, Air France, Goodyear et SIP (imprimerie de la presse) ont lancé l'initiative d'une cagnotte, au moment des premiers appels à des grèves reconductibles dans les raffineries.

Une indemnisation pour aider les grévistes. La cagnotte de grève lancée fin mai par quatre syndicats CGT pour aider des salariés impliqués dans des grèves reconductibles contre la loi travail a récolté plus de 200.000 euros. Le premier chèque sera versé mercredi à des cheminots, ont indiqué mardi à l'AFP des responsables CGT.

Dans le détail, la somme récoltée atteignait 224.292 euros vers 18h00. La majeure partie a été versée en ligne, soit 190.000 euros. Le reste a été remis par chèque ou liquide.

"C'est une caisse destinée à tous les salariés, même venant des autres syndicats non CGT ou non syndiqués", a précisé Romain Altmann, secrétaire général de la fédération Info'com (information et communication). Le montant moyen de l'indemnité va tourner autour de 30 à 50 euros par gréviste et par jour de grève. "Il ne s'agit pas de compenser le salaire d'une journée de travail", a-t-il souligné.

Un premier chèque de 15.000 euros pour les cheminots de Versailles

Près de 4.400 donateurs, principalement des jeunes et des retraités, ont participé à cette initiative des syndicats CGT Info'com, Air France, Goodyear et SIP (imprimerie de la presse), lancée le 24 mai, au moment des premiers appels à des grèves reconductibles dans les raffineries.

Le premier chèque, de 15.000 euros, sera remis mercredi aux cheminots de Versailles. D'autres seront remis aux grévistes du site de vente en ligne Amazon, aux grévistes du Havre (raffinerie, dockers) et aux postiers des Hauts-de-Seine, a précisé M. Altmann.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/06/2016 à 20:24 :
Et combien payent ils d'impôts sur cette manne financière ??? rien évidement , c'est nous qui payons pour ces gens là ....
a écrit le 09/06/2016 à 20:12 :
il est honteux de voir des corporations C G T utiliser le mouvement de mecontentement contre la loie travailPOUR LES PETITES ENTREPRISES /// article deux/// pour leurs prope bastion edf sncf, aviation car c est eux qui ont DEJA les droist les plus aventageux en france,, ce n ai plus de la solidarite c est du detournement de lutte a leurs avantage,, jLA CGT SE DECRESITE EN ACCEPTENT CES GREVES CORPORATITES???
a écrit le 09/06/2016 à 11:35 :
Rassurez-moi, ces donations ne sont pas déductibles de l'IR, ou oui ?
a écrit le 08/06/2016 à 19:32 :
Bonjour.

Tant que la "Confédération Communiste pour le Travailleur" gagne, elle joue.
Ses chantage, prise d'otage et menace sont récompensés. Elle a raison d'en profiter.
Elle a déjà des châteaux dont ceux du XVII ème siècle à Fontenay-lès-Briis et de Théoule à vendre 25 M ; Le CE de la SNCF n'est pas en reste avec son château de la Bachasse. Cela existe le prolétariat capitaliste ?
Cela ne nous remonte pas le morale mais pensons à notre bonne action que notre malheur fait leur bonheur.
a écrit le 08/06/2016 à 18:27 :
Imaginez le quetteur de la Cgt venant demander la dime de solidarte dans votre commerce! Dire non c'est s'exposer a des problemes lors de manifs alors vous participez pour ne pas avoir d'ennuis. Apres le blocage de la presse tout est possible.
a écrit le 08/06/2016 à 16:55 :
Supprimons toutes les subventions gouvernementales aux syndicats.
a écrit le 08/06/2016 à 14:52 :
la morale de la CGT: punir les millions de travailleurs dont l'emploi n'est pas garanti et récompenser les quelques milliers d'irresponsables qui bloquent le pays à répétition parce qu’ils bénéficient de l'impunité (emploi garanti). En 2017 je voterai pour celui ou celle qui décrétera l'égalité de l'emploi (non garanti pour tous sans exception).
a écrit le 08/06/2016 à 13:41 :
Encourageant, c'est le début du capitalisme..
Réponse de le 08/06/2016 à 21:52 :
Je ne sais pas si c'est le début du capitalisme, mais ce que nous savons tous , c'est que le fait d'accorder des privilèges à certains alors que d'autres qui font exactement le même boulot n'y ont pas droit, constitue une injustice insupportable.
D'autre part, nous avons vu les conséquences désastreuses d'un système où tout un pays "bénéficiait" de l'emploi garanti (l'ex-URSS et ses satellites). un tel système est synonyme de pauvreté généralisée, de pénurie, d'abolition des libertés individuelles et d'injustice : seuls les dirigeants échappaient à toutes ces misères ... Après 80 ans de communisme, la Russie de 2016 n'est toujours pas parvenue à rattraper son retard (économie, droits humains essentiels etc ...)
a écrit le 08/06/2016 à 13:16 :
Et Philippe Martinez, il perd de l'argent lui, quand les autres font la grève conformément à ses mots d'ordre?
a écrit le 08/06/2016 à 12:38 :
LOL , c'est ridicule comme montant pour indemniser les gars qui auront perdu € 1000 par la faute de la CGT !!! Sympa, moustache !!!
a écrit le 08/06/2016 à 10:01 :
La CGT a déjà une cagnotte ,elle possède. presque. 500 millions d.euros en Sicav.
a écrit le 08/06/2016 à 9:58 :
Cela ne vaut pas la caisse noire de l'UIMM .Cette caisse, baptisée "antigrève", avait été créée selon l'UIMM pour apporter "un appui moral et matériel" aux groupes automobiles ou sidérurgiques, adhérents de la fédération qui subissaient un conflit du travail. Elle était dotée de 160 millions d'euros en 2007.
a écrit le 08/06/2016 à 8:09 :
Ils feraient mieux de refaire le bureau de Martinez il a déjà un an et il y a de la poussière qui c'est accumulée sur les meubles
Réponse de le 08/06/2016 à 11:03 :
LOL!Ok,mais pas n'importe quel décorateur,il faut quelque chose de bien,l'argent n'est pas un problème!
a écrit le 08/06/2016 à 7:33 :
Ces sommes doivent etre soumises a cotisations sociales obligatoires sinon ces travailleurs vont perdre tous leurs droits a la retraite et a la sécu!Le gouvernement doit faire un geste et abonder un fond pour honorer ces cotisations
a écrit le 07/06/2016 à 23:13 :
Il faut croire que certaines personnes ont de graves problèmes en mathématiques.
224'292 € / 30€ (fourchette basse) = 7'476 gréviste indemnisé une seule fois.

La SNCF a environ 150'000 employés et a revendiqué 10.5% de grévistes soit 15'750 personnes.

Au final seule la moitié recevront la somme minimale et une seule fois...
a écrit le 07/06/2016 à 22:46 :
La CGT à provoqué la faillite de SNCM et maintenant au tour d a SNCF ......
Plu de 3 millions de chômeurs et les fonctionnaires de la SNCF ne veulent pas travailler, pauvre France 'et une honte de voir que des nantis bloque l'économie.
Idem pour les pilotes d'Air France les mieux payés d'Europe et ceux qui font le moins d'heures: Air France va comme la SNCF coulé au motif que des nantis ne veulent pas perdre leur exorbitant privilèges.
a écrit le 07/06/2016 à 21:14 :
Un joli coup de com' mais qui va faire un gros pschiit.
Imaginons qu il y ai 20 000 grévistes en France (soit environ le nombre réel de manifestants = 0,04% de la population active).
Si chaque personne reçoit 30€, ça fait déjà 600 000€ au total.
Au final, la CGT n a donc que les moyens de verser 10€ à chaque gréviste, pour l ensemble de ses jours de grève, ou alors d'indemniser uniquement 920 grévistes à hauteur de 30€ par jour de grève (peut être les délégués syndicaux en priorité ? Après tout, les salariés on s en fiche)
Et si c est 50€ par jour, on tombe à 550 grévistes indemnisés...

Morale de l'histoire : comme d habitude, la CGT n a clairement pas les moyens de ses ambitions
a écrit le 07/06/2016 à 21:01 :
Et tous ceux qui ont les pieds dans l eau ??
a écrit le 07/06/2016 à 20:57 :
Donc C est du travail au noir.
Y a aussi pour les entreprises qui n ont rien demande
a écrit le 07/06/2016 à 19:36 :
Ce n'est surement pas avec 224 000 € récolté qu'il vont boucher le trou des journées perdus a la SNCF chiffré a 15 millions par jour. Il faut qu'il pédale encore à la CGT !
Réponse de le 07/06/2016 à 22:37 :
La CGT ne pense qu'à ses propres intérêts ! Ils disent soit-disant défendre les ouvriers ... Et que font-ils des pauvres gens qui doivent se lever encore plus tôt pour aller bosser, récupérer très tard leurs enfants, payer plus de frais de garde, ... Il y a une cagnotte pour ces gens-là ???
Leur attitude est déplorable !
Des petites entreprises se retrouvent en difficultés. Si elles mettent la clé sous la porte, qui encore se fera avoir ? Sûrement pas les mecs de la CGT qui ont un tas d'avantages. Encore les pauvres et simples ouvriers :(

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :