Île-de-France : Pécresse promet 120 millions d'euros d'économies

 |   |  434  mots
En outre, Valérie Pécresse prévoit un déménagement du siège de la région, du centre de Paris vers la banlieue.
En outre, Valérie Pécresse prévoit un déménagement du siège de la région, du centre de Paris vers la banlieue. (Crédits : Région Ile-de-France)
Alors qu'elle estime avoir hérité d'une "situation financière catastrophique", la nouvelle présidente de région dévoile son plan d'austérité dans une interview accordée au Figaro ce lundi.

Valérie Pécresse s'était engagée à réduire les dépenses. Trois mois après son élection à la tête de la région Île-de-France, et dix jours avant la présentation officielle du budget, la présidente "Les Républicains" en dévoile les grandes lignes dans un entretien accordé au journal Le Figaro.

      |Lire aussi : Que va faire Valérie Pécresse pour l'économie de l'Île-de-France ?

Baisse de 5% du budget de fonctionnement

L'ancienne ministre du Budget sous Nicolas Sarkozy a annoncé une baisse de 5% du budget de fonctionnement de l'institution, "soit une économie de 120 millions d'euros sur un an".  A ce jour, la présidente de région estime que le montant alloué aux dépenses de fonctionnement atteint 2,5 milliards d'euros.

"Il y avait un trou dans la caisse de 440 millions d'euros, dont 300 millions liés à la carte Navigo unique qui n'était pas financée", rapporte Valérie Pécresse qui lance "la chasse aux gaspillages", comme promis pendant sa campagne.

Fusions, fin des doublons : Pécresse fait le ménage

La nouvelle présidente de la région Île-de-France prévient que le train de vie de la région va diminuer. Ainsi, elle prévoit de baisser "de 10 % les dotations aux 31 organismes associés à la région, qu'il va falloir fusionner" et de "mettre fin aux doublons, et d'arrêter de financer ce qui n'a aucune retombée pour l'Île-de-France".

"Nous ne remplacerons pas les départs en retraite au siège et je ne renouvellerai pas les CDD... dans l'attente d'une réorganisation des services de la région qui ont besoin d'être décloisonnés et simplifiés pour plus d'efficacité", avertit Valérie Pécresse.

Les associations sont également dans la ligne de mire de la nouvelle présidente de région.

"Les financements des associations n'ayant pas fourni de compte rendu d'activité" vont être suspendus, détaille-t-elle dans cette interview. Cela représenterait une économie de 22 millions d'euros, poursuit Valérie Pécresse. A titre d'exemple, le service Jeunes Violences Écoute va être supprimé car "il coûte 1 million d'euros par an pour dix appels par jour".

Relance des investissements

Dans le même temps, Valérie Pécresse propose une hausse de 4,6 %, soit 70 millions d'euros, pour la relance des investissements.

"Cela représente +9 % pour les transports, un triplement des crédits de la sécurité qui avaient été divisés par 5 en dix ans, dont 3 millions d'euros débloqués en urgence pour la sécurisation d'une centaine de lycées", précise-t-elle à nos confrères du "Figaro".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/03/2016 à 11:50 :
toutes ces communes qui se plaignent des réductions des allocations de l'état devraient commencer par réduire drastiquement toutes ces subventions aux associations qui ne sont que du clientélisme et du copinage qui ne profitent pour beaucoup qu'à leurs dirigeants : repas , voyages véhicules , et de toutes façon qu'à une petite partie de la population
a écrit le 08/03/2016 à 10:16 :
Faire 120 millions d'économies sur un budget de 5 milliards, ca ne doit pas etre bien compliqué. Je pense qu'on pourrait facilement doubler sans nuire à quoi que ce soit...
a écrit le 08/03/2016 à 7:46 :
enfin ...quelqu'un qui ne regarde pas que le total mais coupe dans le detail !
a écrit le 07/03/2016 à 18:13 :
Ce qui est bien c'est qui dit austérité, dit baisse de la consommation et dit future récession... Le multiplicateur budgétaire associé aux plans d'austérité, ça leur dit quelques chose à ses sous-doués ? On n'est pas sortit de l'auberge...
Réponse de le 08/03/2016 à 7:53 :
il ne faut par traiter " d'austerité " ...ce qui n'est que l'arret de la gabegie .
avec des raisonnements comme le votre , on est arrivé à 5 ,5 millions de fonctionnaires ...
petit comparatif :
en Espagne : 2,5 millions
en Allemagne : là aussi , moitié moins qu'en France .
Réponse de le 08/03/2016 à 7:53 :
il ne faut par traiter " d'austerité " ...ce qui n'est que l'arret de la gabegie .
avec des raisonnements comme le votre , on est arrivé à 5 ,5 millions de fonctionnaires ...
petit comparatif :
en Espagne : 2,5 millions
en Allemagne : là aussi , moitié moins qu'en France .
a écrit le 07/03/2016 à 16:45 :
Enfin une dynamique en place. On salue l'initiative et la rapidité. Toutefois il faudra juger dans la durée afin d'éviter les effets d'annonce, dont on a la culture dans ce pays.
A juger sur les resultats à 12 mois, 24 mois, 36 mois.
a écrit le 07/03/2016 à 14:40 :
Comment faire des économies,quand la masse salariale,les avantages en nature de la fonction(Véhicules en surnombre,utilisés 24/24 -7jrs/7),les frais de déplacements,et autres dépenses évasives ne sont pas strictement contrôlées!!!
Quand on sait que M.Chartier,proche s'il en est de Mme Pecresse,affecte sa réserve parlementaire à une ONG de Mongolie,alors que dans son département 95,une ville comme Argenteuil, pourrie de dettes,de taudis,de friches industrielles,se débat pour trouver des activités pouvant remplacer Sagem plus de 1000 emplois,ou une concession Renault,disparue depuis plus de 2 ans,laissant environ chômeurs et des m2 en masse. Et cette ville Louvres démunie de tout,futur Sarcelles!!!
A cela ajoutez le grande Paris,coquille vide sans dotation financière ni pouvoir de décision concret,mais Territorialement contraignante car un PLU modifié doit lui être soumis!!pour quoi faire???
Avec un tel fartas comment économiser et avancer??
a écrit le 07/03/2016 à 14:16 :
Des réformes lhigt pour la région malheureusement c'est au niveau national qu'il faudrait un grand coup de balais avec 5,6 millions de fonctionnaires paresseux dont beaucoup sans tâche de travail ainsi que des administrations publiques en doublons ou sans utilités. Beaucoup de blabla pour accoucher d'une souris.
a écrit le 07/03/2016 à 13:51 :
Ca a l air de changer en région parisienne Bravo !!
Les pauvres les chômeurs et tous ceux qui n'ont pas beaucoup d argent devraient être content car la gabgie de la gauche arogance et supérieur ruinent tous le monde
a écrit le 07/03/2016 à 13:09 :
Madame Pécresse a t' elle envisagé une diminution des salaires des élus de la
région IDF ???
a écrit le 07/03/2016 à 12:16 :
La tribune après avoir fait la campagne du candidat du parti, nous fait maintenant sa propagande.

Non seulement le nombre d'article est démesuré et sans analyse critique, mais surtout cela n'intéresse pas la grande majorité des lecteurs.

Vivement qu'on nous explique en une ce que Harry Chalus va faire en matière budgétaire!
a écrit le 07/03/2016 à 12:12 :
ET Mme PÉCRESSE ? PRÉVOIT -ELLE UNE BAISSE DE SES SALAIRES ET INDEMNITÉS NON IMPOSABLES PAR SOLIDARITÉ AVEC CE "bas 👇 peuple" qu'elle aime tant...!!! Je serais CURIEUSE de sa réponse...
a écrit le 07/03/2016 à 11:41 :
Quel est le résultat d'exploitation des lignes de tramway en RP ? Leur coût de construction ?
a écrit le 07/03/2016 à 11:23 :
C'est marrant parce que la situation est toujours catastrophique en arrivant et sera catastrophique en partant (ses remplaçant nous le ferons comprendre).
Si la tarification unique de la Carte Navigo n'est pas financée, elle n'a qu'à la supprimée. En plus, elle était contre. Et pourtant, elle ne le fera pas. Bien trop impopulaire.
En revanche, il faudra penser à mettre de l'argent au STIF : l'entretien des trains laisse à désirer et cela ne s'arrange pas.
Pourquoi pas la justification des subventions sur rapport d'activité ? Fera t-elle de même avec les subventions aux entreprises privées qui licencient ou aux anti-mariages pour tous? On se demande bien.
Finalement, on se retrouve avec beaucoup d'effet d'annonce: ça nous rappelle son mentor en 2007 avec les résultats que l'on connait.
a écrit le 07/03/2016 à 11:11 :
Très bien, bon départ.
a écrit le 07/03/2016 à 10:58 :
TRES BIEN. CAS VAS DANS LE BON SENS???
a écrit le 07/03/2016 à 10:50 :
Bravo enfin une politique qui fait ce qu'elle avait promis On va pouvoir faire quelque chose pour l'emploi en ile de France ,parce que ceux qui vont perdre leur boulot d'assisté n'apporte rien au pays JUPPE SARKOZY prenez exemple sur elle et on vous croira et arrêtez de courir après les socialiste et les profiteurs de la république pour être élu
a écrit le 07/03/2016 à 10:24 :
@ BONJOUR : Des économies faciles, suppression de l'entretient de l'ELYSEES DE SON OCCUPANT SUPPRESSION DE TOUTES CES AIDES APPORETEEES A DES ASSOCIATIONS PLUS BIDONS LES UNES QUE LES AUTRES? SUPPRESSION DU PARC AUTOMOBILE ETC
Réponse de le 07/03/2016 à 18:29 :
pourquoi s'en prendre aux associations et non au anciens présidents qui coutent une fortune au pays alors qu'ils ne sont plus rien, qu'il ne servent a rien.
a écrit le 07/03/2016 à 9:53 :
Elle fait ce pour quoi les Franciliens l'ont élu. Réduire les dépenses de la région plutôt que d'augmenter les impôts. Bravo!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :