Juppé n'aime pas la loi Travail mais se dit prêt à la voter en l'état

 |   |  445  mots
Selon Alain Juppé, il faut simplifier le Code du travail et peu de choses sont prévues à ce titre, l'inclusion du préambule Badinter (ndlr: Robert Badinter,auteur en janvier 2016 d'un rapport sur la réforme du Code du travail) va plutôt compliquer les choses.
Selon Alain Juppé, "il faut simplifier le Code du travail et peu de choses sont prévues à ce titre", "l'inclusion du préambule Badinter (ndlr: Robert Badinter,auteur en janvier 2016 d'un rapport sur la réforme du Code du travail) va plutôt compliquer les choses". (Crédits : Régis Duvignau/Reuters)
Plus tôt dans la semaine, le favori des sondages pour la primaire à droite avait pourtant tiré à boulets rouges sur la loi el-Khomri, la jugeant "improvisée, mal préparée et mal équilibrée", et n'allant pas assez loin... Il s'interrogeait aussi sur la "frénésie législative" du gouvernement qui le conduirait selon lui à "piquer des idées plutôt à droite".

Alain Juppé ne s'est pas beaucoup mouillé, jeudi soir sur BFMTV. L'ex-Premier ministre et candidat à la primaire de la droite, a déclaré jeudi qu'il voterait la loi Travail si elle était présentée "comme elle est sur la table", juste avant de préciser qu'il s'attendait à ce qu'elle soit..."complètement modifiée".

"Martine Aubry nous a plombés"

"Oui, si elle était présentée dans les termes où elle aujourd'hui déposée sur la table", a-t-il dit sur BFM TV, interrogé sur le fait de savoir s'il la voterait s'il était parlementaire. "Ce texte va être complètement modifié, vraisemblablement dénaturé par ce qu'on peut encore appeler la majorité socialiste au gouvernement", a-t-il mis en garde. "De toute façon, il ne va pas assez loin", a-t-il ajouté.

Pour le candidat à la primaire à droite, la maire socialiste de Lille Martine Aubry, auteure d'une violente charge à l'encontre du gouvernement publiée dans les colonnes du Monde mercredi n'a visiblement pas de leçons à donner:

"Madame Aubry nous a plombés, avec les 35 heures il y a quelques années, quand elle parle de 'modernité' aujourd'hui, cela fait sourire", a-t-il aussi commenté.

 Un projet "mal préparé", "plutôt d'inspiration libérale"

Lundi, Alain Juppé avait estimé que ce projet était "mal préparé", "pas d'inspiration socialiste" et "plutôt d'inspiration libérale". "Même s'il y a des choses qui vont dans la bonne direction", ce projet de loi est "improvisé, mal préparé, mal équilibré".

"Je sais que le boulot de Premier ministre est un boulot très difficile mais enfin je ne peux pas dire que je suis très admiratif de ce qui se passe aujourd'hui", a-t-il relevé, interrogé sur Manuel Valls. "On voit bien qu'aujourd'hui tout le monde attend 2017", a-t-il lancé.

"Rien véritablement sur les 35 heures"

Le candidat à la primaire de la droite et du centre juge cependant ce projet de loi "très insuffisant" car il ne comporte"rien sur le compte pénibilité, rien sur les seuils sociaux, rien véritablement sur les 35 heures qui sont simplement contournées par un système d'heures supplémentaires. Et ce texte ne concerne pas vraiment les PME qui sont pourtant en première ligne pour la création d'emplois".

Selon lui, "il faut simplifier le Code du travail et peu de choses sont prévues à ce titre", "l'inclusion du préambule Badinter (ndlr: Robert Badinter, ancien ministre socialiste de la Justice, auteur en janvier 2016 d'un rapport sur la réforme du Code du travail) va plutôt compliquer les choses".

     | Lire Le rapport Badinter permet à Valls de préciser (un peu) l'avenir des 35 heures

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/04/2016 à 17:27 :
Je pense que pour raconter des choses percutantes et globalement cohérentes, il faut être sûr de ne pas pouvoir être élu...sinon il faudrait s'engager à le faire vraiment ce qui est extrêmement risqué en France. Donc AJ étant leader dans les sondages est extrêmement prudent et il a bien raison.
a écrit le 27/02/2016 à 20:13 :
Principe du politicien, dire tout et son contraire.
a écrit le 27/02/2016 à 16:25 :
Si c'est lui autant je voterais Hollande pour garder Valls et Macron, ils sont plus rassurant que tous les repris de justice de chez LR !
a écrit le 27/02/2016 à 14:17 :
Si tu avances, si tu recules comment veux-tu, comment veux-tu retrouver ton déambulateur !!
a écrit le 27/02/2016 à 11:06 :
Juppé ne devrait plus avoir le droit de vote : il est trop vieux
a écrit le 27/02/2016 à 10:30 :
Un autre avis sur cette futur loi est en préparation il faut juste laisser à Juppe le temps de changer de chemise. Il veut être président, au secours, je n'aime pas Hollande mais lui c'est la catastrophe.
a écrit le 26/02/2016 à 21:42 :
Un peu de patience, un nouveau revirement se produira quand le vent aura tourné.
a écrit le 26/02/2016 à 20:38 :
Notes, il a déjà un casier, et donc, ça lui coûte quoi d'être en plus hypocrite..?? Il a déjà franchi le seuil depuis longtemps.
a écrit le 26/02/2016 à 20:37 :
casier vierge pour les élus ! : tout est dit m.juppé ......
a écrit le 26/02/2016 à 18:07 :
Lui, il voterait l'instauration de la sharia en France, s'il pensait que cela pourrait le faire élire, d'ailleurs il a commencé avec son énorme mosquée de Bordeaux, normal c'est un Hollande de l'extrême centre, pas d'éthique, pas de programme, pas d'affect, juste ce qui est bon pour lui.
Réponse de le 26/02/2016 à 20:39 :
+ un milliard. Et le milliard, c'est leur BUT!
Réponse de le 27/02/2016 à 18:40 :
Un milliard de quoi ? D'où cela vient cette histoire de milliard ?
a écrit le 26/02/2016 à 17:39 :
J'espère que Mr Juppé a bien lu le texte.si oui, il est donc d'accord à l'ouverture de salle de prières dans les entreprises ! Je sais donc pour qui je ne voterai pas la prochaine fois, mon choix risque d'être très restreint.
Réponse de le 27/02/2016 à 11:25 :
Le texte est public. C'est vous qui l'avez mal lu ou alors vous vous êtes fait rouler dans la farine par celui qui vous l'a dit ou sur le site qui l'a écrit.
a écrit le 26/02/2016 à 17:09 :
Ben là je tombe de haut ! Juppé qui dit des trucs comme ça ! Je vais voter pour qui moi en 2017 ?
Réponse de le 27/02/2016 à 19:02 :
pour la france que l on essaye de faire disparaitre par n importe quel moyen
a écrit le 26/02/2016 à 16:32 :
Agée de 84 ans, j'ai toujours voté socialiste. En ce moment, je suis déçue et "avais" pensé voter aux primaires des Républicains pour Juppé (Sarkosy rien que d'entendre son nom, je me trouve mal) car je pensais, je pense maintenant à tort, qu'il était plus supportable que la fausse blonde de St Cloud !!
Aujourd'hui je suis plus que surprise de ce revirement, enfin surprise je ne devrais pas l'être , ces hommes politiques ont peu de moralité !
Alors que faire ? Ne pas s'abstenir tout de même !!!!!!
Réponse de le 27/02/2016 à 19:48 :
@Iguazu: il faut savoir assurer sa chute (d'Iguazu, côté argentin, bien entendu). Quand on est d'accord ni avec l'un, ni avec l'autre, on vote blanc. On ne donne surtout pas sa voix par défaut parce qu'on voit bien qu'un quidam qui obtient environ 20% des voix des inscrits au 1er tour (et c'est la cas de tous) s'octroie la légitimité au 2e tour et fait ce qu'il veut une fois élu.
a écrit le 26/02/2016 à 14:44 :
Moi j'aimerais bien que Juppé, favori de l'opposition et grand donneur de leçons, nous dise ce qu'il pense de l'article qui permettra d'installer le communautarisme au sein des entreprises. Personne n'en parle, mais c'est un point majeur, d'autant plus qu'il dit qu'il voterait en l'état ledit texte... Voici le contenu du nouveau droit institué grâce à l'éminente intervention de Mr Badinter: "La liberté du salarié de manifester ses convictions, y compris religieuses, ne peut connaître de restrictions que si elles sont justifiées par l’exercice d’autres libertés et droits fondamentaux ou par les nécessités du bon fonctionnement de l’entreprise et si elles sont proportionnées au but recherché"
Réponse de le 26/02/2016 à 17:51 :
Quand on voit chez LR, qu'une des maires adjointes d'Argenteuil est voilée je ne m'étonne plus de rien quand à la position des politiques (c'est vérifiable).
a écrit le 26/02/2016 à 14:17 :
On attend toujours le programme de Jupé, serais-ce le même que Hollande, ou pire ?
a écrit le 26/02/2016 à 14:08 :
surement un des meilleurs de sa génération.quel dommage que sa carrière soit largement derrière lui!place aux quiquas(NKM,Lemaire,Valls,Hollande)
Réponse de le 26/02/2016 à 14:39 :
@élu ps: et une fois de plus, tu n'as rien compris; c'est sans doute pour cela que tu es au PS :-) Ce qui compte, ce n'est pas l'âge du capitaine, mais sa capacité à manœuvrer le navire, mais bon, au PS plus que dans tout autre parti, on a du mal à comrpendre cela :-)
a écrit le 26/02/2016 à 13:44 :
J'aime beaucoup lire des critiques de personne comme vous. Voir comment vous critiqué les 35 heures est amusant. Sachant que durant les 21 dernières années, la droite était au pouvoir durant 17 montre bien que si ces 35 heures sont présente, le principal fautif est vous (votre parti politique!)
a écrit le 26/02/2016 à 13:41 :
Juppé l'ancien repris de justice.....

Comme disait certain , on comprend pourquoi il construise des prisons et pas des écoles , car l'école il n'y retournerons pas , en prison faut voir !

Juppé l'homme politique 1er ministre qui voulait vendre la société THOMSON pour 1 franc symbolique à l 'époque à DAEWOO , il aura fallu que la France descende dans la rue pour qu'il comprenne....

C'est incroyable tout ces hommes politiques qui ont échoués quand ils étaient à la tête de l'état et qui revienne comme si il n'en était rien.

Ils ont tous le syndrome du chat (celui de toujours retombé sur leurs pattes!!).

Ils devraient prendre une bonne dose de Pharmaton (très bon pour la mémoire) afin de se rappeler leurs parcours.

J’espère de tout cœur que les français auront eux de la mémoire et ne voteront pas pour ces personnes qui depuis plus de trente ans vivent de la politique et ne font rien pour la FRANCE (plus de 2000 milliards de déficit cumulés depuis les années75/80).

Qu'ils soient tous mis à la poubelle et que viennent de nouvelles têtes issus de la société civile.
Citoyen réveillez vous !!
a écrit le 26/02/2016 à 12:57 :
Mr Juppé n'est pas au gouvernement, ne vote rien et vire déjà de bord en moins de 3 jours? Et bien si il devient président ça promet...
a écrit le 26/02/2016 à 11:12 :
Oui c'est cela!
- Je n'aime pas la Loi Travail.
(je tourne ma langue 7 fois)
(quelle est la réaction des patrons?)
(j'ai du sortir une connerie un peu vite pour raison politicienne)
- Je me suis mal exprimé, nous ne nous sommes pas bien compris, j'adore cette Loi du Travail.
Oups!
a écrit le 26/02/2016 à 11:06 :
La, le juppe a fait une gaffe que bcp ne vont pas oublier.
Il peut des a present songer a autre chose que le poste supreme.
Cela s'appelle" se prendre les pieds dans le tapis".
Des poilitiques comme ca, les francais n'en veulent plus.
Réponse de le 26/02/2016 à 13:01 :
En effet, l'attitude est assez déconcertante. Le problème est que de nombreux hommes politiques réagissent de la même façon, sans prendre le recul nécessaire à leurs fonctions.
Cordialement
a écrit le 26/02/2016 à 10:07 :
Cette loi est directement inspiré de divers rapport du medef. Il faut pourtant rappeler que les entreprise du Cac 40 ont fait plus de 55 milliards de bénéfice en 2015 de plus en France, les grands groupes ont un taux d'imposition sur les sociétés de 26% contre 32% pour les PME bénéficiaires. Peut être faudrait il plutôt se concentrer sur les entreprises qui crée des emploi en France et non sur les entreprise qui cherche a ne payer aucun impôt.
a écrit le 26/02/2016 à 9:48 :
Il a compris que le travail fait, même si c'est plus ou moins bien, ne sera pas du travail à faire. Il ne restera que les retouches sur un sujet explosif qui vaut bien si ce n'est plus que la réforme des retraites. Cela lui dégagerait la route!
a écrit le 26/02/2016 à 9:46 :
Comme quoi on n'a pas besoin de lui pour créer la chienlit! Il ne risque pas d'être rassurant!
a écrit le 26/02/2016 à 9:22 :
Bon ou pas bon texte, qu'importe! Il faut bouger, puisque l'on sait bien que l'on s'enlise. il faut sortir de là. Nous sommes contraints de prendre des risques. A défaut, c'est la mort lente..
Réponse de le 27/02/2016 à 9:46 :
et vous souhaitez une mort rapide ?... pourquoi le responsable de la crise serait-il toujours le petit, le travailleur ? C'est lui qu'il faut traquer pour que cela aille mieux ? alors que les plus riches sont de plus en plus riches ?...
a écrit le 26/02/2016 à 9:21 :
Et oui peu de changement chez notre politicien vedette. Il tire à boulet rouge puis après il réfléchit et dit OK. Concernant la mauvaise préparation s'il a sauté en 95, le dossier avait été mal préparé non? Alain . Ils sont forts!! nos politiciens toujours à dégainer à la Dalton puis après ils commencent à lire et surtout réfléchir ce qui n'est pas le propre de nos éminents!!! politiciens peu importe la couleur et l'âge puisque le moule est le même.
a écrit le 26/02/2016 à 8:55 :
A moins de passer par le 49-3, ce projet de loi va rester à l'état de projet pendant des mois. L'Assemblée socialiste va le détricoter, le Sénat à droite le muscler, comme ils ne seront pas d'accord ils vont se renvoyer la balle....le texte va se balader pendant longtemps....
a écrit le 26/02/2016 à 8:54 :
Ce type est un arriviste et, comme les autres, il fera tout et n'importe quoi pour être élu. Espérons que les Français se souviendront qu'il a été condamné pour abus de biens sociaux, c'est-à-dire vol d'argent public !!!
a écrit le 26/02/2016 à 8:51 :
Le seul ennui est que Juppé n'est pas député et serait donc bien incapable de voter la loi El Khomri.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :