Juppé, seul candidat souhaité par une majorité de français

 |   |  385  mots
74% des Français ne veulent ni de Sarkozy ni de Hollande candidat
74% des Français ne veulent ni de Sarkozy ni de Hollande candidat (Crédits : © Philippe Wojazer / Reuters)
74% des électeurs sondés ne veulent pas de Hollande ou Sarkozy candidats.

Trois Français sur quatre (74%) ne souhaitent pas que François Hollande et Nicolas Sarkozy soient candidats à la présidentielle de 2017, Alain Juppé étant la seule personnalité dont la candidature est majoritairement souhaitée (56%), selon un sondage Odoxa paru ce samedi dans Le Parisien/Aujourd'hui en France.

Le président de la République et son prédécesseur à l'Elysée font exactement jeu égal: seuls 24% des Français veulent qu'ils soient candidats à la prochaine élection présidentielle, 74% étant d'un avis opposé.

56% des électeurs veulent une candidature Juppé

Sont encore davantage rejetées les candidatures du responsable du Parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon (76%), et de l'ancienne ministre EELV, Cécile Duflot (85%).

A l'inverse, l'ancien Premier ministre Alain Juppé est la seule personnalité politique dont les Français souhaitent majoritairement qu'il soit candidat (56% contre 42%). A noter qu'il est en tête chez les sympathisants de droite hors FN (71%, devançant de 20 points Nicolas Sarkozy) mais aussi chez ceux de gauche (62%).

Nettement plus loin, 38% des personnes interrogées souhaitent que le Premier ministre Manuel Valls soit dans la course, 37% pour la présidente du Front national, Marine Le Pen, et 33% pour le président du MoDem, François Bayrou.

Pour un renouvellement du personnel politique

De manière générale, les Français souhaitent qu'il y ait un renouvellement du personnel politique (56%), actuellement insuffisant à leurs yeux (88%).

Le jeune ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, est celui qui incarne le mieux le renouvellement en politique, selon 55% des personnes interrogées (contre 43%). Il est le seul à obtenir une approbation majoritaire, aussi bien à gauche qu'à droite hors FN.

Il devance la députée FN Marion Maréchal-Le Pen (43%) et le député Les Républicains Bruno Le Maire (36%).

Parmi les mesures à même de favoriser le renouvellement en politique, les Français plébiscitent le non-cumul des mandats (86%), l'obligation pour tout élu concerné de démissionner de la fonction publique (84%) et l'interdiction d'exercer plus de 10/15 ans un mandat électif, quel qu'il soit (81%). Ils sont en revanche partagés sur l'interdiction de se présenter plus d'une fois à l'élection présidentielle (49% sont pour, 50% contre).

Sondage réalisé par internet les 23 et 24 décembre auprès d'un échantillon de 1.042 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/01/2016 à 21:42 :
Je vote socialiste mais si au deuxième tour des élections présidentielles M. JUPPE se trouve face à Mme LE PEN, je n'hésiterai pas à voter par lui. Par contre je ne voterai
jamais pour M. SARKOSY si c'est lui qui arrive face à Mme LE PEN, je les trouve l'un
comme l'autre incapable de gérer correctement notre belle France.
a écrit le 04/01/2016 à 23:44 :
On sent dans certains commentaires la reprise des éléments de langage donnés par les responsables de LR à leurs fidèles sarkozistes. Dites que "Juppé est vieux, qu'il commence à perdre la boule, qu'il est un repris de justice, qu'il n'a rien fait dans ses fonctions ministérielles. Surtout c'est un allié de la gauche comme son ami Bayrou."
Mais voilà tout cela sonne tellement faux que les électeurs ne s'y laissent pas prendre et Juppé reste le chouchou des sondages..
Réponse de le 05/01/2016 à 10:40 :
"tout cela raisonne tellement faux". Vous me semblez tellement ancré dans le système (cela a ses avantages, donc autant les conserver, n'est-ce pas?). Sauf que les sondages achetés et les chiffres truqués, c'est connu = propagande mensongère ! Et là, rien à voir (mais alors du tout !) avec une question de droite (de sarkozy, de juppette, de fillon, etc.) et même de gauche. Ce sont des méthodes de mafias oligarchiques, et Juppé est dedans. Donc oui, de cela les français n'en sont plus dupes !
a écrit le 04/01/2016 à 20:23 :
75 % des français ne veulent plus de cette droite là et sans doute pas davantage de ce Juppé Young Leader qu'on ne manquera pas de nous présenter comme le recours providentiel de ce parti alors qu' il s'agit d' un européïste atlantiste convenu comme les autres, tout à fait comme les autres.. Et qui présente comme les deux autres la même impossibilité notoire de développer un programme d' indépendance nationale pour la France alors qu'il s'agit bien maintenant d'une question de survie pour le pays..
Réponse de le 05/01/2016 à 9:43 :
Et comme le rappelle l' UPR...
a écrit le 04/01/2016 à 17:41 :
@Gazubo : "Les Français lucides et logiques", ah bon? N'ont-ils vu que NS et FH? Lucides et logiques avec une mémoire historique de court terme? Alors que fait-on de tous les autres avant eux depuis 40 ans ?
"Partis politiques déconnectés". 100% d'accord. Pour l'analyse du problème de fond de cette Oligarchie d'incapables, voir les analyses de Ph de Villiers et Malika Sorel-Sutter, entre autres, ou le "pourquoi du comment" on en est arrivés à cette situation pitoyable.
"75% des français ne veulent pas de MLP" ? Ca, c'est vous qui le dites et ça n'engage que vous ! Si vous buvez au 1er degré tous les sondages des mass médias, alors vous vous noierez dans la propagande et les mensonges de ces médias. Les sondages sont tous truqués. Les chiffres montent ou diminuent selon les acheteurs (des partis politiques soutenus financièrement par de riches magnats qui défendent certaines idéologies). Dernier exemple en date : l'entre-deux tours des Régionales de Déc 2015 : les résultats ont basculé à 180° d'un coup de baguette magique. Comme par hasard? Sur ce point, je vous renvois à l'explication par Philippe de Villiers.
"Revenir à du personnel politique neuf" ? Non! Dans ce cas-là vous reproduisez exactement les mêmes maux depuis 40 ans : oligarchie, corruption, hédonisme politique, carriéristes. Que ce soient des "Frères" de gauche ou droite, le système s'en fout puisque la pérennité est assurée. Et Juppé en fait partie. Franc-maçon comme tous les autres. Il est comme les autres attiré par deux choses : capitalisme + avantages du pouvoir. La France et les français, ils s'en foutent ! Donc la question à se poser serait plutôt: est-ce que les français doivent voter pour des carriéristes? ou pour des gens dont l'intérêt général de la France et des français est le motif suprême pour se présenter? Parce que derrière une belle rhétorique en communication politique (ex. "moi... je ... Président..."), on a compris l’enfumage. Les français veulent désormais autre chose : des discours de vérité, des hommes/femmes d'Etat (type Poutine) qui ont une vision à long terme et pas seulement là pour faire du bling-bling avec le Qatar ou du prout-prout avec l'Arabie Saoudite, sans parler des "Bleu Blanc Rouge aux 51 Etoiles".
Réponse de le 05/01/2016 à 8:51 :
@echo on peut ne pas être d'accord sur tout (je n'en démords pas 75% des français ne veulent pas de MLP et 2017 le confirmera) mais globalement je partage votre conclusion il faut donc sortir de ces professionnels de la politique les français ont en particulier envie d'un langage de vérité par rapport à l'Europe telle qu'elle se fait actuellement qu'ils rejettent car elle est aux antipodes du modèle français. un dirigeant digne de ce nom doit avoir un discours fort face à l'Europe comme le fait Cameron et pas un eurobéatisme maladif à la FH
a écrit le 04/01/2016 à 17:29 :
@ BONJOUR ! Le combat des chefs un mafieux contre un incapable ...... mais qui va gagner et zou un troisième larron .... tous les politicards français sont nuls l seul chose qui les intéressent s'en mettre plain les poches .....Alors la honte le sieur HOLLANDE la carpette des U.S.A. ;IIl a ruiné l'économie française pour soutenir les intérêts stratégiques américains combien son ridicule embargo nous a couté et venez pas nous raconter que l'aumône qu'à verser l'EGYPTE ??? a suffit a remboursé la somme que l'économie française a perdu HOLLANDE et ses complices ont oublié de nous dire c'est tous ls a coté resté à la charge de la FRANCE ET QUE DIRE DE SON SOUTIENT ACTIF AUX NAZIS URAINIENS ...SON AMITIE avec l'ARABIE SAOUDITE LE BAILLEUR DE FOND DES DJIHADISTES ....avant lorsqu'il apparaissait sur le petit écran il me faisait vraiment mourir de rire surtout lorsqu'il prenait son air sévère ....mais maintenant il me fait pleurer !!! alors JUPPE, SARKOZY, HOLLANDE tous trois de la même clique dehors !!!!!
a écrit le 04/01/2016 à 12:13 :
IL est de bon ton de critiquer les français et pourtant les français sont lucides et logiques. Ils ont vu à l'œuvre NS et FH et vu les résultats obtenus n'en veulent plus. Or les partis politiques qui eux sont complétement déconnectés des citoyens veulent leur imposer ces personnes qui ont échoué, là est le pb!. il faut aussi se rappeler que 75% des français ne veulent pas de MLP. IL faut du personnel politique neuf. évidemment Juppé n'est pas neuf! mais Valls et Macron sont déjà eux vieux avant l'âge malgré les médias qui veulent nous faire croire que Macron avec ses idées héritées de Reagan et Tatcher est moderne
a écrit le 04/01/2016 à 11:40 :
Voilà un sondage qui montre que la population voudrait une autre personne à la direction. N’est-il pas étrange, alors qu’on entend dire, un problème un impôt ou bien une commission, faisons-nous des marchands de sable chômagistes ou d’oublis des problèmes ? Pouvez-vous commenter qu’on exporterait du bois rond et qu’on importerait des meubles d’Allemagne et de Chine avec une filière en contribution négative à la balance et donc à la croissance depuis 1980, faisons-nous dans la brimade à la consommation des ménages au pib ? On publie qu’il existerait 250 rapports sur la filière bois, les boomers empêcheraient l’emploi, le progrès du pouvoir d’achat et la vie à bon marché pour les jeunes et actifs en financement faible des retraites et désindustrialisation ? Poursuivrons-nous dans le conflit aux civils, pompiers et militaires qui protègent l’existence, dans la baisse du pib par tête et le patrimoine improductif avec les logements chers ? L’Etat qui fabrique la croissance, est-ce la doctrine ou bien la croissance vient du travail à 40h, l’Etat agit-il de manière autonome sans rendre compte à la société civile avec le fait du prince, de l’innovation et de l’entreprise ? La compétitivité n’est-elle pas en lien direct avec la croissance et donc l’emploi ? Poursuivrons-nous dans la croissance molle et la déflation sans stabilité des prix comme par au Japon on fait moins de croissance qu’aux usa ? Ne devrait-on prendre conseils chez nos voisins plus performants en termes de croissance après crise. L’Europe n’est-elle pas à remettre en cause vu le taux de chômage et la divergence budgétaire sans équilibre de long terme de type monétariste, sommes-nous au royaume de keynes? La religion de la statolâtrie n’est-elle pas une erreur fondamentale de régime avec un Etat de droits qui n’est pas valorisé et sans référence à la liberté d’entreprise dans la déclaration des droits qui devrait être corrigée en référendum national avec le terme liberté écrite au pluriel ainsi qu’égalité en droits. Si les jeunes français n’ont guère de revenus avant 25 ans, l’Etat fait-il de l’intelligence avec l’étranger, les droits seraient à géométrie variables ? L’Etat assure-t-il les traités en fonction des circonstances et à quel terme ?
a écrit le 04/01/2016 à 10:39 :
Mr Juppé c est la doublure de Mr Chirac !!!rien ne se fera pendant 5 ans !!!d autre part celui-ci en cas de victoire est prêt à prendre dans son gouvernement Mr Bayrou !!! il manque plus que cela !!!très peu pour moi !!!
a écrit le 04/01/2016 à 1:47 :
Après lecture des commentaires je constate que l'on reproche à M. Juppé son âge et une condamnation. Pour ce qui est de l'âge, il est exact qu'il est âgé mais il est en rien cacochyme comme j'ai pu le lire et son âge ne choque pas en France. Pour ce qui est de la condamnation, certe il a été condamné mais il s'agit de faits minimes. Je ne cherche pas à l 'excuser, si ces reproches s'appliquent à M'Juppe, il faut alors nettoyer de fond en comble la classe politique dont l'honnête te intellectuelle est déjà un crime en soit.
Les avantages de Juppé sont que ce dernier a toutes les capacités de mener les réformes en dégageant une majorité. Autre avantage il ne brigue que pour un mandat.
Face à ces sondages qui expriment une opinion démocratique , Sarkozy devrait imaginer et intégrer que l'on ne veut pas de lui. Pas assez intelligent, trop affairiste, trop clivant. Son ego doit assimiler le fait qu'il n est pas l'homme providentiel. Hollande doit enfin comprendre que compter sur la chance n'est pas preuve de courage et d'aptitude à gouverner.
Enfin si ils aiment la,France, qu'ils laissent leur tour passer. Que FH laisse le PS se rapprocher du centre et les fronts de gauche se rapprocher de Mélanchon. Que Sarkozy entendent raison, car ces deux la font le lit de Marine au programme raciste et et économiquement de gauche radicale.
Réponse de le 04/01/2016 à 10:03 :
Tout à fait d'accord avec vous.
Réponse de le 04/01/2016 à 11:32 :
Cette condamnation est surtout du fait qu'il a servi de fusible pour Chirac, faut reconnaître que ça c'est de la loyauté.
Réponse de le 04/01/2016 à 13:56 :
Juppe est non seulement vieux, et surtout il n a pas fait grand chose de valable pendant sa longue carriere politique ! Qu a t il fait quand il a ete premier ministre qui soit positif pour le pays ? rien !
Que fera t il demain s il est president ? pas mieux ! on aura un chirac bis


Quant a considerer que taper dans la caisse est un delit mineur, que couvrir les copains pour qu ils echappent a la prison montre bien le nievau de civisme de la france ... comment voulez vous redresser un pays si tout le monde considere qu il est normal de se payer sur la bete ?
comment voulez vous inciter les gens a travailler s ils se disent qu ils feraient mieux de consacrer leur energie a intriguer dans la cour d un puissant afin de percevoir une rente ???
a écrit le 04/01/2016 à 1:29 :
Tout homme politique condamné dans le cadre de ses fonctions ne devrait plus avoir le droit de prendre de nouveau des responsabilités politiques.
C'est la règle dans de nombreuses démocraties.
Cela nous éviterait des aberrations comme la mairie de Levallois.
a écrit le 03/01/2016 à 22:05 :
Juppé? On parle bien de celui qui a été condamné en 2004 à une peine de 18 mois de prison avec sursis et dix ans d'inéligibilité, ramenée en appel à 14 mois avec sursis et un an d'inéligibilité dans l'affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris, qui a pris une retraite de deux ans au Québec histoire de se faire oublier avant de revenir et se faire élire maire de Bordeaux....
Ou allons nous en imaginant mettre une personne ayant été condamné à inéligibilité à la tête de l'état Français...
On pouvait se moquer des Italiens et de leur premier Ministre...
a écrit le 03/01/2016 à 21:04 :
jupé ? le mieux d apres les sondages? ENCORE UN DINOSAURE qu on devra jeter dehors, car s il était capable il y a bel lurette qu il l aurait fait savoir
a écrit le 03/01/2016 à 20:24 :
On ne devrait même pas se poser la question pour Sarko qui en son temps avait dit qu'on n'entendrait plus parler de lui s'il était battu.
Quant à FH, et bien qu'ayant plu souvent voté à gauche qu'au centre-droit, il est tellement girouette et obnubilé par la synthèse des courants qu'il n'en est plus crédible du tout
Juppé pourquoi pas? On lui reproche d'avoir été condamné mais il a clairement servi de fusible, position qu'il a assumé. J'approuve aussi son avis sur la déchéance de nationalité qui à part caresser les électeurs dans le sens du poil, n'est pas applicable dans beaucoup de cas dont celui des convertis parti faire le djihad (ça représente un bon 30%).
Valls, à part jouer au dur ou au faux dur, je ne le trouve quand même pas top.
Réponse de le 04/01/2016 à 13:59 :
non juppe n a pas fait que le fusible ! il s etait servi pour lui meme et sa famille !
sans compter que s il a fait carriere en chiraquie, c est bien parce qu il savait racketer les fournisseurs de la mairie et placer des gens non pas en fonctions de leur capacite mais de leur allegeance au systeme. Juppe n est pas mieux que Tiberi
a écrit le 03/01/2016 à 19:40 :
Juppé c'est celui qui est de "droite" et qui fait voter à "gauche", comme un autre illustre politique Bayrou. Des girouettes quoi, qui ne savent même pas de quel côté ils sont.
a écrit le 03/01/2016 à 19:08 :
je ne comprend pas qu'on puisse encore légalement se présenter devant les électeurs lorsqu'on a fait l'objet d'une condamnation , notre constitution a vraiment besoin d'être revue!
a écrit le 03/01/2016 à 18:09 :
Tout le marketing se met en place pour nous vendre Juppé.
Je ne sais pas j'ai comme l'impression que toute cette ingénierie sociale (lisez Propaganda de Edward Bernays) marche de moins en moins.
Juppé sera t-il le dernier a bénéficier de ce système, je pense, la réalité va le rattraper les faits sont têtus malgré les manipulations mais peut-être même que c'est déjà terminer on verra bien enfin je l’espère.

Vive l'UE, vive l'EURO, vive la BCE, vive la dette et Goldmann Sachs avec ce vieux "young leaders" de la French-American Foundation, membre du club "Le siècle" et du groupe "Bilderberg" (quelle transparence). Attendez vous a des "réformes" pour gagner en "compétitivité" !
a écrit le 03/01/2016 à 13:42 :
Alain Juppé contre la déchéance de la nationalité, contre ceux qui menacent notre propre sécurité, dont ceux qui sont nés en France de famille, étrangère, et qui vont faire la guerre, et qui reviennent faire des attentats, sur le sol ou ils sont nés, alors que la France les a nourris, soigner gratuitement, il faut à la France un président fort, sincère, il faut que François Hollande prépare une élection nationale, pour que les citoyens prennent leurs responsabilités, sur la déchéance de la nationalité, les citoyens n'ont pas donné les pleins pouvoirs aux hommes politiques, pour brader la France,
Réponse de le 03/01/2016 à 14:47 :
@Andrea: et surtout Juppé condamné pour abus de biens sociaux, c'est-à-dire vol d'argent public ! Espérons que les Français comprendront que le pays mérite mieux :-)
a écrit le 03/01/2016 à 13:11 :
Juppé, jamais je mettrais un bulletin avec ce nom! Même si cel fait gagner à nouveau le PS!!!
a écrit le 03/01/2016 à 12:50 :
Alain Juppé contre la déchéance de la nationalité, voilà un homme politique, qui ne veut pas préserver, son pays la France, contre ceux qui menacent notre propre sécurité, dont ceux qui sont nés en France de famille, étrangère, et qui vont faire la guerre, et qui reviennent faire des attentats, sur le sol ou ils sont nés, si Juppé veut soutenir ces personnes qui menacent la France, alors que la France les a nourris, soigner gratuitement, il faut à la France un président fort, sincère, sans que celui-ci soutienne, ces personnes qui menacent la France, mais aussi ou ils sont nés, je ne voterai pas pour lui, j'ai une autre valeur de la France , il ne faut pas un président pour la France, qui marchande avec ces gens, dangereux pour notre pays, il faut que François Hollande prépare une élection nationale, pour que les citoyens prennent leurs responsabilités, sur la déchéance de la nationalité, Juppé sera surpris, ainsi que la gauche, de la réponse des électeurs, les citoyens n'ont pas donné les pleins pouvoirs aux hommes politiques, pour brader la France, aux mains des fanatiques,
a écrit le 03/01/2016 à 11:49 :
Une nouvelle fois ce sondage est bidon !!! les Français veulent du neuf et surtout pas de l'umps !!!!!
Quant à Juppé ( ce n'est pas du neuf non plus ) il est à 100% pour les musulmans et est contre la suppression de la double nationalité !!!!! alors NON mille fois !!!
Ce qui nous faut c'est l'Armée au pouvoir afin que la France redevienne la France !!!!!
a écrit le 03/01/2016 à 11:44 :
Il faut être lucide les candidats entre lesquels nous auront le droit de choisir sont sélectionnés par le cercle fermé de ceux qui détiennent le vrai pouvoir de décision .En définitive nous choisirons entre 1 Présidentiable imposé par la noblesse politique et une qui veux faire exploser le système .Alors le choix se résume a: est ce que j'ai quelque chose à perdre ? m'a t'on déjà tout pris ? Avec qui j'ai le plus à gagner ?
a écrit le 03/01/2016 à 11:33 :
Citer Juppé et Bayrou comme des hommes de renouvellement... mieux vaut en rire.
a écrit le 03/01/2016 à 11:07 :
vous donnez la preferance a alain juppe mais je pense qu il est trop vieux pour gouverner le pays a bientot 72 ans il est age et mou je pense que c est alarmant de mettre ce personnage il faut qu elqu un de dinamite pour gouverner dans notre france
a écrit le 03/01/2016 à 10:50 :
Normal, il a quasiment tout raté dans sa carrière, et les Français aiment bien les perdants, de plus il bénéficie du rejet des deux autres et de l'épouvantail FN, enfin il ne connait strictement rien à l'économie moderne, et conserve une vision administrative de la société, un must français en quelque sorte, le parfait candidat conservateur.
a écrit le 03/01/2016 à 10:22 :
Ce sondage est l'illustration de l'inconstance des Français. Ils ont acclamé Sarkozy qui a mis en oeuvre une politique de centre-droit conforme à ses annonces pré-électorales. Ils ont élu Hollande qui a appliqué le programme socialiste sur lequel il s'était engagé. Chacun dans son camp, les deux présidents ont agi conformément au mandat qui leur ont été confié, mais cela ne plaît plus aux électeurs. C'est l'éternel "oui mais pas comme ça". Ils veulent maintenant des têtes nouvelles comme on voudrait des célébrités nouvelles dans le show business. Et quelques mois après la tête nouvelle élue, il n'en voudront plus.
a écrit le 03/01/2016 à 0:39 :
Juppé Le Retour ! Ca pourrait faire le titre d’un film, mais d’une fiction européiste alarmante et avec une musique de casseroles.
A l’Union Populaire Républicaine qui compte 10143 adhérents le 2 janvier 2016, on vise clairement la présidentielle car seul François Asselineau a l’étoffe d’un De Gaulle pour rassembler les français pour sortir de l’UE, de l’Euro et de l’OTAN par l’article 50 du TUE.
a écrit le 02/01/2016 à 19:23 :
Il n'y a plus que deux partis en France : celui des élites et fonctionnaires et d'autre part ceux qui s'opposent à l'establishment. MLP est le candidat naturel des libertaires. EM est le jeune candidat naturel de l'élite vaillante. Juppé est clairement obsolète avec son socialisme chiraquien et FH s'est usé au jeu d'argent du bonneteau.
a écrit le 02/01/2016 à 19:22 :
qui veut réellement de Juppé comme président, je pense que ce sondage le concernant est complètement erroné, vu son passé pour lequel il s'est enfui de la France pour échapper à la justice, d'ailleurs il n'est pas non plus à la hauteur, vu son âge je pense, comme d'autres, qu'il doit raccrocher et laisser la place aux plus jeunes, mare des politiques vieillissants, il faut du renouveau
Réponse de le 03/01/2016 à 11:46 :
Non, Juppé ne s'est pas enfui pour échapper à la justice. Il a d'ailleurs été condamné à 14 mois de prison mais avec sursis et un an d'inégibilité quil a purgé. Par ailleurs tout le monde sait qu'il a payé pour Chirac alors hors de portée. Alors oui, il est allé changer d'air au Canada, et alors ? Il bénéficie d'un contexte très particulier où le rejet absolu de Hollande et de la gauche (Mélenchon et Duflot sont encore plus détestés) par les français ne va pas jusqu'à les amener à se déjuger eux-mêmes de leur vote de 2012 et à vouloir rappeler Sarkozy, tant mieux pour Juppé.
Si la gauche voulait tenter un coup en 2017, la candidature qui s'imposerait serait celle de Macron...
Réponse de le 03/01/2016 à 12:18 :
Juppé ne s'est pas enfui pour échapper à la justice. Il a été jugé. Son départ est postérieur à sa condamnation.
a écrit le 02/01/2016 à 19:07 :
Ces sondages me font toujours rire...la plupart du temps ils se réalisent dans la capitale
Venez en province et vous aurez le VRAI sentiment des Français : qu'ils se "barrent" tous ces voleurs qui pillent les caisses depuis trois décennies et que les contribuables renflouent à grands coups d'impôts, taxes et autres vols républicains. ...
Réponse de le 02/01/2016 à 19:29 :
Je suis néanmoins BIEN content de payer des impôts : cela montre que je gagne de l'argent. Trop dur à comprendre, je sais...
Réponse de le 03/01/2016 à 11:47 :
les sondages se font par téléphone ou par internet... et ne sont donc nullement limités à la capitale.
Réponse de le 03/01/2016 à 12:21 :
Les sondages portent sur l'ensemble de la population. C'est une condition de représentativité du sondage par rapport à la population.
a écrit le 02/01/2016 à 18:56 :
Juppé ? Sinon, vous avez quoi d'autre en résidents de maisons de retraite pas trop grabataire ??
Réponse de le 03/01/2016 à 9:38 :
Si à 72 ans vous considérez les gens comme grabataires , cela va vite arriver pour vous aussi.
Ecoutez les propos tenus par le jeuno jean d'Ormesson!
Réponse de le 03/01/2016 à 11:48 :
Moi je verrais bien Giscard...
a écrit le 02/01/2016 à 18:13 :
Bah, en politique, le meilleur ne vaut rien.
Ou encore.
Les politiciens valent le détour afin de les éviter à tout prix.

Enfin, le regretté George Orwell n'écrivait-il pas:
« un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traitres n’est pas victime, il est complice »
a écrit le 02/01/2016 à 17:18 :
Bien vu, Valbel89 et Patrickb. A croire que l'époque est à la glorification du casier judiciaire bien rempli. Vive le vol en capitalisme!
Réponse de le 03/01/2016 à 11:56 :
Si les électeurs ne les élisaient pas les repris de justice ne pourraient pas faire leur come-back en politique. Après tout et dans un genre bien pire ce sont bien les levalloisiens qui ont choisi de remettre les Balkany en selle... et il y en a eu bien d'autres : Mellick, Nucci....Vox populi, vox dei. Après tout ce qui manque peut-être à Sarkozy pour crédibiliser son retour, c'est peut être des condamnations malgré toutes les casseroles qu'on a cherché à lui accrocher et qui feront toutes probablement pschitt.
a écrit le 02/01/2016 à 16:03 :
C'est parti, voilà le candidat désigné par la campagne médiatique.
Réponse de le 03/01/2016 à 11:58 :
Oui, comme Balladur en 1994, Barre en 1987 et Rocard en 1980...
a écrit le 02/01/2016 à 15:39 :
On voit bien avec ce sondage que le problème français est insoluble ! Que 74% des gens souhaitent que le pays soit dirigé par un repris de justice, condamné pour abus de biens sociaux, c'est-à-dire vol d'argent public, est complètemnet effarant ! Même les républiques bananières sont attérées :-)
Réponse de le 03/01/2016 à 12:03 :
C'est surtout la schizophrénie qui ressort de ce sondage : demander dans un même sondage le renouvellement de la classe politique et plébisciter Juppé (70 ans et plus de 40 ans de carrière politique de premier plan) et dans une moindre mesure Bayrou (qui, s'il se présente en 2017 en sera à sa 4è candidature présidentielle)... mieux vaut en rire.
a écrit le 02/01/2016 à 15:26 :
Qui pourrait en douter ? Et en allant plus loin, comment ne pas constater la même proportion de rejets moitié avec les abstentionnistes et 1/4 avec les "maudits" qui préfèrent le diable du F.N ! Alors, la force politicienne des réseaux mafieux, fussent-ils adverses va-t-elle encore et indéfiniment imposer sa loi en 2.017 ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :