La confiance des ménages accuse une nouvelle baisse en mars

 |   |  282  mots
Le moral des ménages est un élément clé pour évaluer le niveau à venir de la consommation.
Le moral des ménages est un élément clé pour évaluer le niveau à venir de la consommation. (Crédits : REUTERS)
L'indicateur mesurant le moral des ménages en France s'est de nouveau replié en mars à 94 points, en raison notamment des craintes des consommateurs sur leur futur pouvoir d'achat.

Un nouvel indicateur dans le rouge. Le moral des ménages, calculé sur la base de soldes d'opinion, a perdu un point par rapport à février, et atteint son plus bas niveau depuis août 2015, indique vendredi l'Insee. A 94 points, il s'écarte ainsi un peu plus de sa moyenne de long terme, qui est de 100 points, précise l'Institut dans un communiqué.

Or le moral des ménages est un élément clé pour évaluer le niveau à venir de la consommation, moteur important de la croissance en France.

L'enquête de mars fait apparaître une stabilité de l'opinion des ménages sur leur situation financière passée mais une nouvelle dégradation (-4 points) de celle relative à leur situation future, qui tombe à son plus bas niveau depuis février 2015.

Perspectives incertaines

Après son recul de février, l'opinion des ménages sur l'opportunité d'effectuer des achats importants reste stable, se maintenant ainsi au-dessus de sa moyenne de longue période.

Leur opinion sur leur capacité d'épargne actuelle et future s'inscrit en recul (de deux et quatre points, respectivement), tandis que la proportion de ménages estimant qu'il est opportun d'épargner n'a pas varié ce mois-ci par rapport à février.

Le pessimisme reste de rigueur sur le niveau de vie futur en France, le solde correspondant cédant quatre points en mars, au plus bas depuis février 2015.

En revanche, après la nette hausse de février (+14 points), les craintes des ménages concernant le chômage sont reparties en légère baisse avec un recul de quatre points en mars. Le solde correspondant reste cependant au-dessus de sa moyenne de long terme, souligne l'Insee.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/03/2016 à 10:24 :
Comment pourrions nous avoir le moral? le chômage augmente, on nous rabâche que de nouveaux attentats sont à craindre, le consommateur se rend également compte que les produits finis qu'il achète viennent de l'étranger: seuls nos politiques peuvent croire à une embellie. et le pire reste à venir: les élections 2017. Qui croire? entre les embrouilles de droite comme de gauche, qui va sortir vainqueur? Que peuvent-ils nous faire avaler comme couleuvres? le chômage ne peut que fluctuer en raison du type de contrat d'embauche utilisé: les CDD. En janvier, l'amélioration est essentiellement due à la période des soldes. Celles ci terminées, le personnel occasionnel utilisé à cette période retourne à Pôle emploi. Avril fera de même avec la fin des emplois saisonniers de la saison d'hiver.
a écrit le 26/03/2016 à 22:48 :
Le moral va s'améliorer, c'est sûr : Pâques c'est le chocolat, il paraît qu'on en achète des tonnes, et le chocolat (le bon chocolat) c'est bon pour le moral, dit on. Bref, c'est juste pour sourire.
a écrit le 25/03/2016 à 19:30 :
@ BONSOIR A TOUS ! depuis que cette gauche bourgeoise est au pouvoir ma retraite n'a pas augmenté d'un centime mais par contre le coup de la vie ne cesse d'augmenter malgré les mensonges de ce gouvernement ! j'ai de plus en plus de mal à boucler les fins de mois et malheureusement je ne suis pas le seul ! ALORS HOLLANDE GO HOME ... HOLLANDE LA MISERE DEHORS ... HOLLANDE L'INSECURITE DEHORS ... HOLLANDE ... LE CHOMAGE DEHORS ... HOLLANDE LA GUERRE DEHORS ... HOLLANDE LA PRECARITE DEHORS ..... HOLLANDE CELUI QUI A VENDU LA FRANCE A L' ETRANGER DEHORS .....(COMME un de ses illustres prédécesseur !)
Réponse de le 26/03/2016 à 23:54 :
Pourfendre la bourgeoisie en se plaignant de sa retraite n'est il pas un tantinet paradoxal dans un monde ou le chômage de masse augmente la précarité?
Le nombrilisme en revanche est revalorisé chaque année...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :